dimanche 27 décembre 2015

Chonique : Les épées de glace d'Olivier Gay

Les épées de Glace, intégrale d'Olivier Gay

Bragelonne, 2015, 672 p., 24,99€


Résumé :

Lorsque Deria, fille d’un obscur baron du Nord, est retrouvée assassinée dans la capitale, les plus puissants de l’Empire font tout pour cacher sa mort à son père.
Les deux amis les plus proches de la jeune fille, Shani, sa servante, et Mahlin, un garde du palais, se retrouvent alors mêlés malgré eux à cette conspiration. N’écoutant que leur cœur, ils décident de se rendre dans le Nord annoncer eux-mêmes la nouvelle au mystérieux baron.

Ils n’auraient sans doute jamais entrepris un tel voyage, s’ils avaient su qui était réellement le père de Deria.

Car, désormais, l’Empire va trembler.



Mon avis :

La première chose à savoir, c'est que le livre en question se compose de deux tomes, d'où la densité du machin (presque 700 pages, et c'est pas écrit gros, les amis).
La deuxième chose à savoir, c'est que j'aime beaucoup Olivier Gay, même si je connais surtout ses policiers (et son personnage de Fitz qui est fantastique). Donc je suis moyen objective, vu que je pars carrément sur un bon a priori.
La troisième chose à savoir, c'est que mon avis est garanti sans spoilers, et que c'est pas facile à faire. Enfin, disons que je ne vais pas plus spoiler que le résumé officiel. Donc, vous pouvez tout lire sans craindre de devoir m'envoyer des mails d'insultes après.

Le monde dans lequel on entre n'est pas compliqué d'accès, c'est du medieval fantasy (j'utilise le terme anglais, parce que l'expression française embrouille les pinceaux avec le fantastique) classique, sans la magie.
Le récit est d'abord très centré autour de Deria, la jeune noble qui va finir assassinée, mais c'est en fait pour nous présenter Mahlin et Shani qui seront deux des principaux personnages de l'histoire. Bref, Deria est courageuse (voire intrépide), volontaire, elle ne se laisse pas marcher sur les pieds, et en plus, elle est super jolie. De quoi créer l'admiration de la timorée Shani (peu ou prou sa femme de chambre) et du jeune garde un peu orgueilleux Mahlin. Une amitié naît entre les trois, même si Deria reste assez secrète sur ses origines, ses sorties secrètes en ville, etc.
Quand elle se fait tuer, les deux compères décident donc d'aller porter eux-mêmes la nouvelle à son père, qui habite loin dans le Nord. Évidemment, comme le résumé le laisse supposer, le père en question, ce n'est pas exactement Jojo le Rigolo.
On va donc se retrouver dans une épopée qui va osciller entre le voyage initiatique, la folie vengeresse, les intrigues et manipulations politiques...
Ce dernier point en particulier est vraiment vraiment vraiment bien fait. Pour tout dire, j'ai mentalement comparé ça à Game of Thrones (en moins descriptif). On n'est pas juste dans un récit avec une quête à mener, point. Il y a des motivations plus profondes, et les personnages secondaires ont un vrai rôle, peuvent manipuler / être manipulés par d'autres personnages.
D'ailleurs, on sent que l'auteur a vraiment travaillé sur ses persos. Même un sombre garde à peine nommé qu'on va croiser une fois dans le bouquin a son histoire, son background, ses motivations. C'est vraiment génial à lire, et ça donne plus de relief au récit.
L'évolution des personnages principaux est elle aussi bien menée. Ils doutent, prennent parfois de mauvaises décisions dont ils doivent assumer les conséquences, et on tremble vraiment pour eux. Là encore, je vais faire un parallèle un peu facile avec GoT, mais vu la violence et les complots qu'on peut rencontrer, on se doute très vite que les personnages vont potentiellement en baver (pour les âmes sensibles, rassurez-vous, le niveau de sadisme est quand même bien différent).
Bref, vous l'aurez compris : j'ai kiffé.
Du coup, ça m'a même donné envie de me procurer et de lire sa série jeunesse (Le Noir est ma Couleur) (chose que je n'avais pas faite parce que je n'accrochais pas aux couvertures).

Les + :

  • Un univers dans lequel on rentre très facilement
  • Des personnages fouillés, ni tout noirs ni tout blancs, avec de vraies motivations, souvent plus subtiles que ce à quoi on peut s'attendre au départ.
  • De vraies intrigues politiques.
  • Des héros réalistes, qui ont des failles, des attentes, se font manipuler ou se retrouvent au cœur de l'action un peu malgré eux, et qui évoluent.
  • La fin. C'est une vraie fin, mais elle est assez ouverte pour que l'on puisse imaginer un futur.

Les - :

  • Je pinaille, mais j'ai été un peu frustrée par la mythologie : elle existe, mais on n'en apprend rien, du coup, son intérêt est limité, un peu comme si on disait : "coucou, y a une religion, mais on s'en fout, donc je vais pas en causer plus que ça".
  • J'ai eu un peu peur en approchant la fin du livre : il restait peu de pages à lire et on était loin d'une résolution de l'intrigue. Bon, finalement, il y avait tout, mais j'ai trouvé que ça allait vite en comparaison avec certains passages.

(on voit que j'ai dû vraiment chercher pour trouver des points négatifs ?)

Cold Winter Challenge : 4/6   

http://www.livraddict.com/forum/viewtopic.php?id=22158

6 commentaires:

  1. Mon Dieu, je ne connaissais pas du tout ce livre mais c'est tout à fait le genre qui me plaît. J'adore le medieval fantasy et tout ce qui ressemble de près ou de loin au trône de fer, l'assassin royal... Je le met tout de suite dans ma wish list, merci pour cette belle découverte !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vois ton commentaire avec juste 8 ans de retard. Mais je suis ravie de te l'avoir fait découvrir, en tout cas. C'était un bonheur à lire :)

      Supprimer
  2. J'ai l'intégrale dans ma PAL ! Il faut vraiment que je l'en sorte ! Il a l'air vraiment super !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, oui, il est vraiment bien ! Puis, ce n'est que 2 tomes, donc tu as carrément la possibilité de faire une pause entre les deux :)

      Supprimer
  3. Ooooh quand je lis "intrigues politiques""fantasy""personnages fouillés", j'ai carrément envie de me jeter dessus. Je salive d'avance... :p

    RépondreSupprimer
  4. Cette chronique me donne fortement envie de le lire, et tu m'as bien fait rire avec ton "Jojo le Rigolo" !!! :-D

    RépondreSupprimer

Laissez une petite trace de votre passage :)