mardi 16 février 2016

Chronique : Oraisons, l'intégrale

Oraisons, l'intégrale de Samantha Bailly

Bragelonne, 2013, 716 p., 25€

Fantasy


Résumé :

En Hélderion, la mort peut rapporter beaucoup… surtout à la famille Manérian, qui procède aux oraisons, les rites funéraires du royaume. Mais la réalité de la mort les frappe de plein fouet lorsqu’on retrouve le corps de leur plus jeune fille dans une ruelle sordide.
Tout désigne les clans, ces dangereux rebelles qui s’opposent à Hélderion. Aileen, prête à tout pour venger sa cadette, se lance dans une enquête qui la mettra à rude épreuve.
Noony, leur sœur aînée, se retrouve quant à elle aux premières loges de l’entrée en guerre de son pays contre le continent voisin. Mais elle est bien décidée à s’opposer à ce conflit qui pourrait tourner en véritable massacre.
Prises dans des intrigues dont les enjeux les dépassent, les deux sœurs devront affronter le système qui les a forgées.

Mon avis :

J'avais déjà parlé des raisons qui me poussaient à lire ce livre dans un Lazy Sunday. Et maintenant que ma lecture est terminée, je peux complètement dire "Non, mais il faut lire cette auteure". En prenant un air dégagé de connaisseuse. (donc en vrai, il va surtout falloir que JE lise d'autres livres de cette auteure)
Comme le résumé l'indique, nous allons suivre deux sœurs qui vont vouloir principalement venger leur petite sœur. Le problème, c'est qu'elles vont se retrouver dans quelque chose de bien plus grand qu'une simple affaire de meurtre, découvrir des choses qu'elles n'auraient pas forcément voulu savoir, et forcément, leur vie va être modifiée bien plus drastiquement que ce à quoi elles s'attendaient.
Vous l'aurez compris au premier paragraphe, j'ai vraiment apprécié ce moment de lecture. Pourtant, au départ, ce n'était pas forcément gagné. Les 80 premières pages m'ont semblé un peu brouillonnes (surtout en comparant au reste du livre). Tout ça manquait de clarté, et beaucoup de notions étaient à peine survolées, ne donnant que trop peu de clés au lecteur pour qu'il comprenne le monde dans lequel il allait évoluer, et encore moins qu'il puisse se l'approprier.

Il s'agit d'un roman choral, nous alternons entre une multitude de points de vue : les deux sœurs, donc, mais aussi leurs amis, leur famille, et d'autres personnages qui n'ont a priori aucun lien avec les deux jeunes femmes. Il est donc parfois difficile de s'y retrouver au début, ne serait-ce que géographiquement (pour ma part, j'avais laissé un marque-page sur la carte qui m'a été très utile). Mais l'avantage, c'est qu'il y a une réelle richesse de l'univers, avec trois cultures complètement différentes, que l'on va découvrir tour à tour.
Après ces 80 pages où j'étais un peu perdue, donc, je me suis vraiment mise à voyager et à vibrer pour les deux sœurs. On sent que l'auteure ne va pas les épargner sous prétexte que ce sont ses héroïnes, et c'est agréable de pouvoir trembler vraiment pour des personnages dans un roman, de se demander si elles font le bon choix, d'avoir envie de rentrer dans le livre et de leur crier "Non, mais moi, je sais ce qui va arriver si tu fais ça, tu veux pas plutôt aller faire une retraite spirituelle quelque part à la place ?"
Je me suis donc successivement attachée aux deux, avec une préférence pour Aileen dans les deux premiers tiers du livre. Et, bizarrement, 200 pages avant la fin, elle a commencé à m'agacer. (ceux qui l'ont lu, je veux bien votre avis, savoir si c'est moi ou si c'est elle qui est devenue méga lourde)
Et ce qui est chouette, c'est la richesse des personnages secondaires. On les découvre peu à peu, petite touche après petite touche, on a envie de leur faire confiance, puis on fait une découverte, alors on les déteste, puis une autre, alors on les aime à nouveau, etc. Vraiment, j'ai apprécié ce réalisme, les gentils ne sont pas que gentils, et idem pour les méchants. Il y a tout un panel de gris, et les raisons de chacun sont compréhensibles au final (oui oui, même les gros saligauds). Il n'y a qu'un seul personnage que j'ai eu du mal à suivre en terme de motivations, et c'est Gide.
Ah, puis bien sûr, j'ai un peu chouiné aussi. Parce que Samantha Bailly, après nous avoir tenu un peu à distance de ses personnages finit par nous les rendre tellement attachants qu'on ressent vraiment des émotions en lisant leurs (més)aventures.
Mais comme j'ai dit plein de choses avec des fleurs et des licornes dedans, on va arriver au réel point négatif de ce livre. L'épilogue. Parce que la fin, pas de souci. Mais l'épilogue souffre de ce qui est maintenant connu sous le nom de "syndrome de l'épilogue Harry Potter". On retrouve donc les personnages quelques années après, pour voir ce qu'ils sont devenus. Pourquoi pas. Mais un truc m'a dérangé, parce qu'on dirait vraiment que l'auteure n'assume pas tout à fait d'avoir été sadique avec un personnage et qu'elle essaie de réparer sa "faute".

Les + :

  • Grande richesse de l'univers créé (cultures, religions, peuples, personnages, croyances...)
  • Richesse des personnages secondaires.
  • Personnages principaux très humains (doutes, remises en question, motivation qui s'affaiblit parfois).
  • Originalité de l'intrigue : je n'ai pas pensé à tel ou tel autre bouquin en le lisant (ce qui m'arrive souvent).
  • Style de l'auteure vraiment agréable.

Les - :

  • Début un peu laborieux / brouillon
  • Épilogue avec trop de bons sentiments dedans.

    13/48 

5 commentaires:

  1. De très beaux livres, j'ai vraiment beaucoup aimer ! Ca me donne envie de les relire tiens ;)

    RépondreSupprimer
  2. Il est dans ma PAL depuis bientôt un an !! Il faut vraiment que je l'en sorte ! :)

    RépondreSupprimer
  3. La couverture est sublime :O dommage que j'ai beaucoup de mal avec la fantasy...

    RépondreSupprimer
  4. Personnellement, je me suis ennuyée pendant cette lecture. Je ne me suis pas attachée aux personnages que j'ai trouvé creux et inintéressants. En fait, j'attendais pas mal de cette auteure car on m'avait vendu du rêve et au final j'ai été déçue >.< Du coup, j'ai pas commencé le deuxième tome. Je tenterai peut être ma chance sur un autre de ses livres.

    Kin

    RépondreSupprimer
  5. Raaah je l'ai dans ma PAL! Tu me donnes envie de le lire prochainement!

    RépondreSupprimer

Laissez une petite trace de votre passage :)