vendredi 15 avril 2016

Chronique : La vie selon Ove

Vieux, râleur et suicidaire : La vie selon Ove de Fredrick Backman

Pocket, 2015, 379 p., 7,40€

Contemporain



Résumé :

La nouvelle comédie irrésistible venue de Suède !

« Ove et le chat se sont rencontrés un matin à six heures moins cinq. Le chat a détesté Ove sur-le-champ. Le sentiment était plus que réciproque »

Dans le lotissement où il vit depuis quarante ans, Ove est connu pour être un râleur de la pire espèce. Mais depuis qu'il est sans travail, il se sent seul et inutile. Il erre dans sa maison, fait des rondes de quartier pour relever les infractions des habitants. Jusqu'au jour où, las de cette routine, il décide d'en finir. Corde au cou, debout dans le salon, il est prêt à passer à l'acte...
C'est sans compter l'arrivée de nouveaux voisins et d'un chat abandonné. Interrompant involontairement ses tentatives de suicide, ceux-ci vont peu à peu pousser Ove dans ses derniers retranchements et le ramener à la vie !
Tel un chat de gouttière amoché et craintif, à la fois drôle et touchant, Ove réveille l'instinct protecteur qui sommeille en chacun de nous. Mais attention, il griffe !

Mon avis :

Ceci a été mon premier coup de cœur de 2016, me semble-t-il. Le genre de bouquin feel-good, qui fait sourire, rire, puis verser une larmichette, le genre de bouquin touchant qui sert de doudou, une petite pépite pleine d'humour et d'émotions.
Je partais avec un a priori positif, parce que de façon générale, j'aime les histoires qui mettent en scène de vieilles personnes. Je leur trouve toujours un truc touchant (que je ne retrouve pas forcément dans la vraie vie, d'ailleurs, ahem).
On rencontre Ove, un "vieux" monsieur aigri par la vie (en fait, il n'est pas si vieux, je l'ai imaginé plus vieux tout au long du bouquin). Le genre qui vous fait péter un câble si vous l'avez comme voisin. Tâtillon et procédurier. L'archétype du vieux con. Que vous ne l'aimiez pas, il s'en contrecarre la cacahuète parce qu'il ne vous aime pas non plus. De toute façon, il n'aime pas grand monde. Il n'aime pas vraiment la vie, d'ailleurs, alors il a décidé d'y mettre un terme.
Évidemment, la vie, cette chienne, va venir lui mettre des bâtons dans les roues, sans parler de ses nouveaux voisins envahissants, du chat tout pelé qui a sûrement la gale et qui a décidé de squatter son perron. Ove va devoir être plus malin.
Il va échafauder des stratagèmes, du plus ingénieux au plus loufoque afin de réussir à se suicider, nom d'une pipe !
Et entre le présent du récit et les épisodes de flash-backs concernant sa vie, on va finalement apprendre à l'apprécier, ce vieil aigri. Je vous promets, vous allez vouloir l'avoir comme grand-père bougon, rien que pour le plaisir de l'asticoter.
Je ne sais pas si vous avez vu Là-haut, qui est juste merveilleux (allez le voir au lieu de lire mes bêtises). Mais Ove, c'est un peu ce grand-père, Carl. Ils sont différents sur plein de points, mais ils m'ont laissé ce même sentiment de tendresse incroyable qui me fait sourire à la mamie garce qui essaie de me gruger dans la file d'attente au supermarché alors que je suis enceinte de 8 mois et que j'achète juste du dentifrice (cher lecteur, sens-tu le vécu derrière cette anecdote soudaine ?).
Bref, il nous fait mourir de rire à son corps défendant et il nous fait pleurer parce que, clairement, la vie n'a pas été tendre avec lui. Et pourtant, je ne suis pas du genre à pleurer devant un livre. Mais là, si. Deux fois, même. SPOIL : Cet amour entre sa femme et lui, et la perte du bébé, je ne sais pas si j'y ai été plus sensible du fait de ma grossesse, mais j'ai pleuré comme une madeleine. /SPOIL
J'écris cette chronique, et je cherche désespérément des points négatifs à soulever, question d'équité, quoi, mais c'est dur. Peut-être que les éléments qui précèdent la fin vont un peu vite, et encore. Certaines situations sont assez loufoques, mais cela va tellement bien avec le ton du récit qu'elles font sourire, voire rire, et semblent tout à fait à leur place.
On voit cette résidence prendre vie sous nos yeux, on s'attache à ces personnages sans même s'en rendre compte et la fin est parfaite, d'une justesse incroyable.
Lisez-le, franchement.

Les + :

  • Plein de tendresse et d'émotions
  • La fin
  • Le personnage d'Ove, qu'on découvre peu à peu, et qu'on comprend au même rythme
  • La vie qui se dégage de ce livre

Les - :

  • Les évènements précédant la fin sont un peu précipités
  • Je n'aurais pas craché sur quelques pages supplémentaires pour prolonger le plaisir

8 commentaires:

  1. Je ne connaissais pas, mais tu me donnes vraiment envie de découvrir ce livre ! Ca fait longtemps que je n'ai pas lu de roman "feel good", mais celui-là a l'air vraiment génial. Si je le trouve, je fonce ! Merci pour la découverte. :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. N'hésite surtout pas ! Vraiment, ça a été mon premier coup de cœur de l'année, alors que ce n'est pas spécialement mon genre de prédilection.

      Supprimer
  2. Tu me donnes envie de découvrir ce livre, il a l'air super bien et assez drôle. J'adore ton expression "il s'en contrecarre la cacahuète". ^^ Merci pour la découverte !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De rien ! Et dites-moi si l'une de vous le lit (ou les deux) ce que vous en aurez pensé.

      Supprimer
  3. J'ai adoré aussi, je trouvais Ove drôle et touchant, j'aime bien les personnages de vieux râleurs. Ta comparaison avec "Là haut" est juste parfaite ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est assez marrant comme les vieux râleurs peuvent être touchants en fiction et insupportables dans la vraie vie ^^

      Supprimer
  4. Je connais grâce à Galleane et je dois dire qu'elle aussi avait vraiment beaucoup aimé. Du coup, rien que pour passer un bon moment, j'ai bien envie de lire ce roman :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'avais pas vu la chronique de Galleane pour le coup, mais si on a su te convaincre, n'hésite vraiment pas. J'ai passé un excellent moment, ça se lit très rapidement et sans effort et en plus c'est en poche, donc ça ne grève pas le budget :)

      Supprimer

Laissez une petite trace de votre passage :)