samedi 2 avril 2016

Chronique : Le livre perdu des sortilèges T.1

Le livre perdu des sortilèges, T.1 de Deborah Harkness

Le Livre de Poche, 2012, 833 p., 8,90€

Fantastique, Urban Fantasy


Résumé :

Diana Bishop est la dernière d'une longue lignée de sorcières, mais elle a renoncé depuis longtemps à son héritage familial pour privilégier ses recherches universitaires, une vie simple et ordinaire. Jusqu'au jour où elle emprunte un manuscrit alchimique : L'Ashmole 782. Elle ignore alors qu'elle vient de réveiller un ancien et terrible secret, et que tous - démons, sorcières et vampires - le convoitent ardemment. Parmi eux, Matthew Clairmont, un vampire aussi redoutable qu'énigmatique. Un tueur, lui a-t-on dit. Diana se retrouve très vite au coeur de la tourmente, entre un manuscrit maudit et un amour impossible.

Mon avis :

J'ai lu ce livre en lecture commune avec Althea, et si vous voulez voir son avis, c'est par ici. C'était ma première lecture commune, si on enlève les bouquins obligatoires du lycée, donc c'était beaucoup plus marrant.
Tout d'abord, le premier truc qui m'a interpelée, c'est la mythologie. Je l'ai trouvée bien ficelée et relativement originale (parce qu'on parle quand même d'un récit avec un vampire et une sorcière, créatures qu'on a déjà vu environ 35419481387 fois, hein). Les vampires sont donc organisés en familles, qui ont leur propre histoire, et ça éloigne assez du principe de loup solitaire qu'on voit souvent. Les démons ne ressemblent pas du tout à ce qu'on voit habituellement (à se demander le pourquoi de cette dénomination), et ce sont un peu les losers des créatures. Puis on a les sorciers. C'est encore sur eux qu'on va en apprendre le plus, leurs pouvoirs, leur magie, leur histoire.
On va suivre l'une d'elle, Diana, qui refuse totalement d'utiliser sa magie, persuadée que c'est de la triche pour son travail universitaire (c'est un peu plus complexe que ça, mais je veux éviter de spoiler). Bien évidemment, elle va rapidement être mise face à ses origines et à un vampire qui semble en savoir beaucoup (et qui est beau gosse pour ne rien gâcher).
Jusque là tout va bien. L'écriture est sympathique, les explications scientifiques et historiques passent toutes seules (on sent que l'auteure a dû réaliser un important travail de recherche derrière), il n'y a pas de longueurs.
Puis on arrive à la partie "romance" du bouquin. Et là, c'est le drame. C'est long. C'est incohérent avec le caractère de base de l'héroïne. Ça manque cruellement d'originalité. "Oh, je t'aime, mais je suis trop dangereux", "Je ne peux pas vivre sans toi, mais notre relation aurait trop de conséquences dramatiques", "Je vais m'éloigner pour méditer, mais ne te mets pas en danger", "Ohlàlà, je ne peux pas vivre sans toi même juste 2 jours". Bon, ça va Edward, Matthew, on a compris, tu es un vampire torturé quoi.
J'avoue que j'ai peiné. Diana me sortait par les yeux à retourner complètement sa veste d'un coup d'un seul, à ne pas se poser plus de questions que ça, elle se laissait vraiment porter et acceptait sans broncher toutes les révélations et les situations SPOIL : Matthew se marie quand même de façon vampiresque avec elle sans la prévenir et sans lui faire l'honneur de lui expliquer ce que ça implique, normal, quoi /SPOIL alors que clairement, elle met d'autres personnes en danger par ce comportement complètement puéril, mais c'est pas grave, y réfléchir c'est pour ceux qui ne connaissent pas la passion.
Bon, vous aurez compris mon propos, ils m'ont soûlée.
Heureusement, ça ne dure pas longtemps, on a rencontré entre temps des personnages secondaires qui ont bien relevé le niveau et ont levé les yeux au ciel à la place des protagonistes principaux et on revient (enfin) à notre intrigue principale, à savoir ce fichu livre, pourquoi tout le monde le veut, que faut-il faire.
À nouveau, on va rencontrer des personnages secondaires très attachants et bien moins s'attarder sur l'histoire d'amour. La mythologie continue de se construire de façon super efficace, de nouvelles révélations sont amenées et certains détails sont juste truculents (j'ai adoré la maison des sorcières).
SPOIL : Je suis un peu sceptique sur la question voyage dans le temps, a priori quelques hics, mais à voir comment l'auteure le met en place dans la suite /SPOIL
J'ai refermé le livre la tête pleine de questions, notamment l'éventuel comportement de Matthew, SPOIL : la question de la descendance (qu'Althea avait vu venir) /SPOIL , et surtout l'implication des parents de Diana et son rôle par rapport à ce fameux livre.
Vous l'aurez compris, j'ai envie de lire la suite (en croisant les doigts pour que la romance prenne moins de place) (c'est d'ailleurs à cause de ça que ce n'est pas un coup de cœur).

Les + :

  • La mythologie originale
  • Les détails qui prennent leur importance et s'imbriquent peu à peu
  • Les personnages secondaires
  • L'écriture fluide et agréable même dans les parties "techniques"

Les - :

  • La romance plate
  • Les incohérences dans le comportement de l'héroïne dans la partie romance


10 commentaires:

  1. Je te souhaite une bonne lecture de la suite, Deborah Harkness a écrit une trilogie vraiment très complexe mais super à lire (^-^)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'univers est très bien fichu, je ne peux qu'être d'accord !

      Supprimer
  2. J'ai le même avis que toi. L'univers de l'auteure est très poussé, rien à dire, j'ai bien aimé les références à Darwin. En revanche, la romance, quelle catastrophe ! Je n'ai pas accroché au personnage de Matthew, parfois, et j'ai trouvé qu'il y avait vraiment trop de longueurs. Une lecture en demi-teinte, donc. Je n'ai pas lu le tome 2, et j'avoue que je n'ai pas du tout envie de le faire par la suite. ^^'

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je crois qu'elle n'a pas réussi à injecter le petit truc qui fait que la romance est plaisante / donne envie de savoir comment ils vont se retrouver. Mais je lirai le tome 2 quand même, surtout qu'il est dans ma médiathèque.

      Supprimer
  3. Personnellement j'avais adoré, il y avait juste le style avec lequel j'avais eu du mal. ^^' Cependant, je comprends ton ressenti quant à la romance. Moi cela ne m'avait pas gênée, mais cela peut devenir agaçant. Dommage que ta lecture ait été en demi-teinte ! Je ne te conseillerais pas trop le 2, car il est moins bien que le 1 je trouve, et la romance reste très présente.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai vraiment aimé le reste, par contre, d'ailleurs, il y a beaucoup plus de points positifs, et j'ai envie d'avoir le fin mot de l'histoire.
      Les romances en soi ne me dérangent pas en principe, là, c'est vraiment qu'on n'entendait plus parler de l'intrigue principale et que l'héroïne perdait toute personnalité qui m'a embêtée. Dès qu'ils ont quitté la France, ça allait mieux :)

      Supprimer
  4. Je n'ai même pas su finir ce premier tome. Après 200 pages, j'ai abandonné car je m'ennuyais royalement :-/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je comprends, parce qu'à un moment, on s'éloigne tellement de l'intrigue que j'ai failli abandonner. Mais j'ai finalement bien fait de continuer, parce que ça devient vraiment intéressant par la suite.

      Supprimer
  5. J'ai le tome 2 dans ma PAL mais il faut que j'achète le tome 1 parce que cette saga me tente bien :)

    RépondreSupprimer
  6. Pour moi cette trilogie a été un véritable coup de coeur, un univers super bien travaillé et j'ai totalement succombé à leur romance ( mon âme de midinette sans doute). Je conseille quand même de lire la suite, qui étoffe bien l'intrigue.

    RépondreSupprimer

Laissez une petite trace de votre passage :)