mardi 5 avril 2016

Chronique : Le silence des bombes

Le Silence des Bombes de Jason Hewitt

Préludes, 2015, 376 p.

Drame, historique


Résumé :

Juillet 1940. La petite Lydia, 11 ans, traverse un village du Suffolk. Elle porte un masque à gaz. Les magasins sont fermés, les maisons vides, les fenêtres condamnées. Lydia coupe à travers champs et arrive bientôt devant une grande demeure. C'est là qu'elle a grandi. La fillette espère y retrouver sa famille, mais la maison est déserte. Plus tard, dans la nuit, un soldat portant un fusil et un uniforme anglais pénètre dans la maison. Avec un étrange accent, il lui explique qu'il ne lui fera pas de mal, mais qu'elle ne doit pas quitter les lieux et qu'elle doit obéir à certaines règles... Dit-il la vérité ? Que cherche-t-il ? Pourquoi lui semble-t-il aussi familier ? Et surtout, comment connaît-il le nom de Lydia ?

Mon avis :

Il s'agit d'un roman qui m'intriguait beaucoup. Déjà, je trouve la couverture très belle, j'aime beaucoup la maison d'éditions et le résumé me parlait. Bref, j'avais des attentes. Du coup, je n'ai pas hésité à le demander sur NetGalley, et j'étais impatiente de le commencer.
Malheureusement, la rencontre n'a clairement pas eu lieu entre ce livre et moi. Si j'ai lu certains passages avec beaucoup d'intérêt, j'ai globalement peiné pour arriver jusqu'à la fin et je me suis ennuyée la plupart du temps. Heureusement, la fin est un peu plus palpitante et remonte le niveau, mais n'efface pas les moments où très franchement, j'aurais préféré lire autre chose.
Clairement, j'attendais davantage de ce huis-clos annoncé. Les deux protagonistes s'évitent la majeure partie du temps, s'observent avec circonspection et méfiance et passent leur temps à revivre le passé là où j'attendais qu'une relation s'instaure entre cette petite fille anglaise et ce soldat allemand, isolés des leurs et se retrouvant forcés à la cohabitation (d'autant plus que le résumé laissait clairement entendre un mystère) (en fait de mystère, on comprend très vite pourquoi ce soldat est ici, et s'il subsiste quelques questions, elle ne nous tiennent pas en haleine).
Cependant, leurs parcours respectifs sont intéressants, en particulier concernant Heiden qui n'a à la base clairement pas le profil type du soldat allemand. On a envie de comprendre sa situation, de le comprendre lui, peut-être même de se laisser attendrir. Mais le personnage n'est pas charismatique ou attachant, et le manque de rythme du récit pèse rapidement. J'avoue avoir sauté des passages entiers, d'autant plus que l'on est parfois perdu dans la chronologie des évènements de son passé.
Le récit ne s'étale que sur quelques jours, mais cela ne suffit pas à donner du rythme. Les personnages s'ennuient, en particulier Lydia, et c'est évidemment elle que l'on suit le plus dans le présent du récit. Dès lors, le lecteur s'ennuie avec elle.
Tout comme pour Heiden, je ne me suis pas sentie dans l'empathie avec elle, d'ailleurs j'ai eu du mal à la comprendre parfois. Il n'aurait pas manqué grand-chose pour faire de ces personnages des protagonistes intéressants, mais ce que je retiens malheureusement est plutôt plat.
J'espérais plus d'échanges entre les deux, quitte à ce qu'ils soient explosifs, plus de vie, en somme.
Si la fin est intéressante, elle ne parvient pas à faire oublier les premiers 3/4 du roman, qui auraient pu être condensés de façon plus efficace afin de maintenir l'intérêt du lecteur.

Les + :

  • La fin, grosso modo le dernier 1/4 du roman
  • La plume, relativement agréable à lire

Les - :

  • Manque de rythme
  • Difficulté à se repérer dans la chronologie en ce qui concerne les flash-backs
  • Pas assez d'interactions entre les deux protagonistes, ce qui rend le huis-clos inutile à mon sens
  • Manque d'attachement aux personnages.


    Merci à NetGalley et Préludes pour cette lecture !

3 commentaires:

  1. Il avait l'air bien, mais j'hésite, j'ai un peu peur d'être déçue... C'est dommage que tu n'aies pas réussi à rentrer dedans. :/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'étais curieuse malgré les mauvais avis sur Livraddict... Et finalement, je leur donne raison.

      Supprimer
  2. J'ai vu beaucoup d'avis négatifs sur ce roman. Du coup, il ne me tentait guère et ton avis ne fais que confirmer mon envie de passer mon chemin.

    RépondreSupprimer

Laissez une petite trace de votre passage :)