dimanche 24 avril 2016

Lazy Sundady #14 avec Les liaisons dangereuses

Je ne sais pas vous, mais moi, le dimanche, j'ai souvent un peu la flemme d'écrire une jolie chronique. Ou même une moche. J'ai donc totalement plagié le "Tous à la barre" de Cristy pour faire une chronique du dimanche. Ouais.
La mienne s'appellera Lazy Sunday (j'ai hésité avec "Dimanche de feignasse", mais ça faisait moins cosy et plus loque humaine, donc je me suis rabattue sur la version anglophone du machin). Il s'agira donc de vous présenter rapidement ma lecture en cours (ou celle que je viens de finir), et de vous teaser en vous mettant quelques phrases tirées d'une page au hasard. 

Moi qui fais acte de présence


En ce moment, je lis :
Les liaisons dangereuses de Pierre Choderlos de Laclos (1782)
Le Livre de Poche, 2011, 573 p.
Ebook gratuit

Pourquoi ? :
Parce que je suis tombée par hasard sur un morceau du film Sexe Intentions (très) librement adapté de ce classique. Classique dont je me suis rendue compte que je ne l'avais jamais lu. Erreur en cours de réparation, donc.


De quoi ça parle ? :
Je pense que tout le monde connaît le pitch du plus célèbre des romans épistolaires, m'enfin bon.
La marquise de Merteuil et son acolyte le vicomte de Valmont sont libertins et très liés. Suite à une offense reçue par le promis d'une jeune fille tout juste sortie du couvent, Cécile de Volanges, Catherine de Merteuil demande donc à son poto de la déshonnorer pour la venger. Dans le même temps, le vicomte de Valmont décide également de séduire une femme mariée et vertueuse, la présidente de Tourvel.


Tease me :
"Croyez-moi, Vicomte, on acquiert rarement les qualités dont on peut se passer. Combattant sans risque, vous devez agir sans précaution. En effet, pour vous autres hommes, les défaites ne sont que des succès de moins. Dans cette partie si inégale, notre fortune est de ne pas perdre, et votre malheur de ne pas gagner. Quand je vous accorderais autant de talents qu’à nous, de combien encore ne devrions-nous pas vous surpasser, par la nécessité où nous sommes d’en faire un continuel usage ! " Lettre LXXXI

5 commentaires:

  1. Ah ! J'ai étudié un extrait de ce livre en français et depuis j'ai vraiment envie de le lire. J'ai hâte de lire ta chronique, en tout cas. :D

    RépondreSupprimer
  2. Oh, on en a fait un extrait en lecture analytique en français ! ^^ J'aimerais bien découvrir ce livre, j'ai hâte de voir ton avis. :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce sera pour mai, ça Mlle fait mon classique du mois sans avoir à trop fouiller dans les lointains souvenirs !

      Supprimer
  3. Ce livre est absolument génial, je l'ai lu en terminale et j'ai adoré. Et le film est une très bonne adaptation je trouve !

    RépondreSupprimer
  4. Oui. Et je ne dis pourras ça pour le popotin de Ryan Philippe... Hem.

    RépondreSupprimer

Laissez une petite trace de votre passage :)