mercredi 25 mai 2016

Chronique : La Passe-miroir 1 ; Les fiancés de l'hiver

La Passe-Miroir 1 – Les fiancés de l'hiver de Christelle Dabos

 grand format : Gallimard, 2013, 519 p.

poche : Folio, 2016, 608 p.

Fantasy, Jeunesse


Sous son écharpe élimée et ses lunettes de myope, Ophélie cache des dons singuliers : elle peut lire le passé des objets et traverser les miroirs. Elle vit paisiblement sur l'Arche d'Anima quand on la fiance à Thorn, du puissant clan des Dragons. La jeune fille doit quitter sa famille et le suivre à la Citacielle, capitale flottante du Pôle. À quelle fin a-t-elle été choisie ? Pourquoi doit-elle dissimuler sa véritable identité ? Sans le savoir, Ophélie devient le jouet d'un complot mortel.

Deux ans dans ma wish-list sans que je ne cède, c'est dire comme j'avais peur d'être déçue. Surtout après les milliers de chroniques / critiques dithyrambiques que j'avais lues / vues / entendues absolument partout (y a-t-il une personne qui n'a pas aimé ? Franchement, je serais méga curieuse de savoir le pourquoi du comment).
Bref, j'ai fini par céder grâce à la sortie du tome 2. Et je suis donc ravie de confirmer que mon instinct du "ce-livre-est-fait-pour-moi" était au top quand j'ai eu envie de l'acheter pour la première fois. Ce n'est pas compliqué, j'ai adoré, c'est un coup de coeur, je l'ai avalé en 2 jours sans sauter une seule ligne, j'étais complètement immergée dans le monde créé par l'auteure et je n'avais aucune envie d'en sortir. Au contraire, je grappillais chaque détail qu'elle voulait bien nous donner.
Bon, commençons par causer des personnages, parce qu'il s'agit indubitablement d'un des points forts du récit. Ils ne sont pas parfaits, étincelants de beauté et bourrés de qualité comme souvent dans n'importe quel texte. Non. Ils ont des faiblesses, des défauts parfois pénibles, comme dans la vraie vie. On peut s'y identifier et les comprendre avec d'autant plus de facilité. Et, surprise (non), ça n'empêche pas d'avoir envie de les suivre, ni même d'avoir un crush littéraire (vu toutes les groupies que Thorne peut avoir). Je dirais même que son personnage de mec mystérieux dont on veut découvrir les secrets est d'autant plus crédible qu'il peut être tête à claques.
Et, cerise sur le gâteau, c'est aussi le cas des personnages secondaires. Ils vont tour à tour nous surprendre, nous inquiéter, nous agacer, nous attendrir, nous donner envie de leur mettre des claques, nous donner des indices mais en fait non, ou peut-être que si. Bref, ils existent vraiment, pas juste pour servir de faire-valoir aux personnages principaux. Je dirais même qu'ils ont leurs motivations propres et sont tout à fait indépendants d'eux.
Deuxième point merveilleux (j'ai décidé de laisser mon objectivité au placard, j'espère que vous l'avez compris) : le monde créé par l'auteure est très original. Dieu est un gamin capricieux, on l'apprend dans le prologue (mais c'est dit plus joliment). Il éclate le monde en mille morceaux, ce sont les arches qui se mélangent très peu (paye ta consanguinité...). Et je ne vais pas m'attarder sur les dons d'Ophélie et ses congénères pour ne pas spoiler, mais ils sont très intéressants. Personnellement, j'avais envie de me balader au milieu de ces arches, de découvrir cet univers, même de façon totalement indépendante de l'intrigue principale (coucou, je place direct la barre à la hauteur des univers d'Harry Potter ou de A la croisée des mondes, comme ça, BIM !). Bref, quand l'auteure aura fini sa série, elle pourra me vendre tous les bouquins dérivés qu'elle veut, je serai preneuse. Et je n'ai lu que le tome 1 pour le moment, vous voyez un peu mon état de fan-girling.
Bon, et on garde le meilleur pour la fin : le style de l'auteure. Il est tout en poésie et en douceur, je visualisais vraiment les décors, les lieux, les personnages. Dans les différents avis sur lesquels je suis tombée, j'ai lu plusieurs fois qu'elle avait un réel talent de conteuse et c'est vraiment le terme qui convient. On est immergé à des kilomètres de notre salon / de notre lit / des transports en commun (ça dépend où vous lisez), on oublie les soucis du quotidien et on en veut plus. Poétique et addictive, la plume, je vous le dis.
Ah, dans tout ça, j'ai oublié de parler de l'intrigue. À première vue, elle n'est pas forcément captivante, l'auteure met les choses en place peu à peu, elle nous présente les personnages et elle prend son temps (mais attention, c'est dans le bon sens du terme, je n'ai pas trouvé de longueurs). C'est un tome d'introduction, on commence à se poser doucement des questions et on a très peu de réponses (si ce n'est quelques-unes peut-être, à la toute fin).
J'ai vraiment du mal à trouver des points négatifs, vraiment, parce que rien ne m'a dérangé au cours de ma lecture ni après en y réfléchissant. Je suis sous le charme, je ne peux pas dire grand-chose de plus. Mais si vous êtes des fanatiques d'action, que vous aimez quand on a un fil rouge de suite et avoir des explications concernant le fonctionnement de ce qu'on vous présente rapidement, peut-être (je dis bien peut-être) que vous n'aimerez pas.
Inutile de préciser que je me suis ruée sur le deuxième tome. Juste pour l'avoir. Parce que vu que le troisième est seulement en cours de rédaction, je compte bien le faire durer !

Ma note : COUP DE CŒUR (avec de la neige parce que c'est Les fiancés de l'hiver, t'as vu)


  • Le style de l'auteure
  • L'univers créé
  • L'intrigue qui fait arriver les questions doucement
  • Les personnages, tous, même ceux qui agacent

  • Les fanas d'action seront peut-être déçus

13 commentaires:

  1. Je te rejoins totalement, mais surtout pour le deuxième tome, qui a été pour moi LE véritable coup de coeur, c'est le premier puissance dix, tu vas te régaler !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je me rappelle avoir lu ta chronique. J'essaie quand même de le faire traîner un peu, histoire de ne pas attendre trop longtemps la suite...

      Supprimer
  2. Hello! Ben moi, je n'ai pas vraiment aimé...j'ai même pensé abandonner à un moment car c'était tellement looong. Je trouvais les personnages assez fades aussi. Les seules relations qui m'ont vraiment plues étaient celles d'Ophélie et de sa tante(?) je crois qui l'accompagne au Pôle. Bon sur la fin, l'intrigue s'accélère un peu...ce qui m'avait donné envie de lire le 2 quand-même, mais alors qu'il est dans ma liseuse, ça fait un an à peu près que je repousse!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que c'est finalement assez introductif, et que ça peut ne pas plaire si on n'arrive pas à s'immerger. Par contre, je ne suis vraiment pas d'accord concernant les personnages, pour moi, c'était justement un point fort du livre.

      Supprimer
  3. Je suis totalement d'accord, ça a été un coup de coeur pour moi aussi :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois qu'on a été très nombreux.ses dans ce cas. :-)

      Supprimer
  4. Quand j'ai commencé ma lecture, je craignais d'être déçue car étant considéré comme de la fantasy, je croyais ne pas aimer (rappel : ce n'est pas un genre avec lequel j'accroche totalement).
    Finalement, je l'ai lu en décembre 2015 et j'ai adoré ! :D J'ai tout aimé, en fait : l'univers, les personnages, l'intrigue ... TOUT ;)
    Enfin, pas tout à fait tout puisque la fin ne m'a donné envie de me jeter sur le tome 2 ... mais je l'ai dans ma PAL donc bien sûr que je le lirais avec plaisir ^^
    Plutôt dans quelques mois, par contre, car comme tu l'as dit : le tome 3 n'est pas prévu pour tout de suite :)

    RépondreSupprimer
  5. Il est merveilleux ce livre, et le tome 2 tout aussi génial <3

    RépondreSupprimer
  6. J'ai toujours un peu peur quand tout le monde adore, je tends souvent à ne pas être d'accord avec le sentiment général du coup je comprends ton sentiment mais contente de voir qu'au final tu as passé un super moment

    RépondreSupprimer
  7. J'adore ta chronique car elle reprend exactement ce que je pense de ce livre. C'est juste un monde merveilleux (et dangereux !), mais décrit d'une telle manière ! J'aurais beaucoup aimé aussi me balader dans les autres arches, voir ce qui se passe ou ce que font les autres. Bref que du bonheur. ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, il y a vraiment de quoi faire du spin-off ou des bouquins sur le monde en lui-même (un peu comme ce qu'a fait JK Rowling avec Harry Potter) qui seraient super intéressants. Enfin, moi, ça m'intéresserait !

      Supprimer
  8. Je l'ai dans ma PAL depuis Juin ! Il n'est pas toujours facile de trouver de la fantaisie plus féminine... Connais-tu les "Eveilleurs" de Pauline Alphen ? C'est très bien imaginé, très bien construit et très poétique.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quand tu le liras, je serai curieuse d'avoir ton avis !
      Je ne connais pas, non, mais je prends note ! (je viens de lire le résumé du tome 1 sur LA, la pauvre demoiselle a quand même pas une vie facile au départ, la pauvre) Merci pour la découverte !

      Supprimer

Laissez une petite trace de votre passage :)