vendredi 27 mai 2016

La Série du mois : Animae

Nouvelle série du mois, je suis encore juste niveau délais, mais elle est là et elle a tout pour vous faire passer un bon moment. On continue notre lancée du mois dernier avec une nouvelle auteure francophone et sa série :

Animae de Roxane Dambre

1 L'esprit de Lou

2 La trace du coyote

3 Le cauchemar du chien

4 Le rire de la hyène


Le tout est publié chez le Livre de Poche pour la version papier, entre 2014 et 2015. Les éditions de l’Épée ont géré la partie numérique (et sont les primo-éditeurs) entre 2012 et 2014. 
 

Oui, c'est pas du tout récent encore une fois, mais c'est aussi à ça que sert cette catégorie sur mon blog : faire découvrir des séries, le plus souvent finies et leur éviter de tomber dans l'oubli.

 
Au cours de ces 4 tomes, on va suivre Aloysa, aka Lou, une jeune métamorphe. Celle-ci peut se transformer en charmante (pas toujours) panthère. On va découvrir petit à petit son peuple, les Daïerwolfs, mais aussi et surtout son boulot d'enquêtrice à la DCRI, ses collègues et une nouvelle enquête à chaque tome. Les tomes 3 et 4 sont plus liés puisqu'ils intègrent en plus de l'enquête policière une intrigue concernant son peuple qui trouvera son dénouement dans le dernier tome.
Résumé officiel du tome 1, qui vous donnera une bonne idée du ton de la série et du style de l'auteure :
"Je m’appelle Lou, j’ai 20 ans, et dans quelques heures, je vais m’installer dans les bureaux de la DCRI, les services secrets français. Mon job ? Officiellement, consultante au département de recherche sur l’inexplicable. Officiellement. Parce qu’en réalité, je traque une bizarrerie qui rôde dans la nuit parisienne, un truc que je n’ai pas encore cerné, mais qui fait hurler de rage mon instinct de panthère. Oh, je ne vous ai pas dit ? Comme tous ceux de ma race, ma vraie nature est animale, et je me transforme à volonté. Nous, les Daïerwolfs, formons un peuple très puissant, mais contraint à se cacher des faibles humains. Enfin, faibles… pas tous. L’officier qui m’a recrutée, le capitaine Sylvain Levif, pourrait me vaincre d’un seul regard tant il me plaît ! À cette heure, je n’ai pas encore décidé si cela va rendre ma mission plus agréable ou plus compliquée. Ou les deux. Et zut. Pourquoi ces choses-là n’arrivent-elles qu’à moi ? "

Le premier truc que j'ai bien aimé (et c'est un peu concon, je l'admets) avec cette série, c'est que l'auteure (francophone, donc) n'a pas trouvé obligatoire de situer son histoire aux Zétazunis ou en Nangleterre pour coller à ce qui se fait déjà en urban fantasy 99% du temps (même pour les auteurs francos, et c'est un peu dommage, je ne sais pas pourquoi ils font ça, qu'on m'explique). Non, l'histoire se situe à Paris, et c'est très bien comme ça. Après, vous me direz que la ville n'a pas une grande importance dans la série au final, vous aurez raison, mais je voulais le dire quand même parce que ça m'énerve.
Un autre truc que j'ai apprécié (oui, c'est une série que j'ai aimée, hein, je parle plus souvent de lectures que j'ai aimées dans cette catégorie, même si j'en ai une très nuancée / mitigée sous le coude) ce sont les personnages. Ils sont... funky. Loufoques et plein d'humour pour la plupart, à commencer par l'héroïne. Mais, ça n'empêche pas qu'ils soient intéressants et un peu recherchés. Par exemple Lou, qui se transforme donc en panthère, n'a pas seulement une part féline quand elle est sous cette forme. Non, ses pensées (que l'on suit puisque c'est la narratrice) sont imprégnées de cette particularité. On va ainsi retrouver des "miaou !" qui ponctueront ses réflexions, ou encore des ronronnements. Bah oui, une panthère, ce n'est jamais qu'un gros chat.
Arthur, le génie inventeur m'a également offert quelques fous rires. Très Géo Trouvetout avec un côté grand gamin, ses inventions souvent complètement folles et ses interventions parfois à côté de la plaque apportent un vrai plus à la série.
D'autres sont réellement touchants / attachants, même ceux qui arrivent plus tard dans la série. J'ai là une grosse pensée pour Rex.
Alors bon, je ne peux quand même pas nier que certains personnages, y compris ceux dont je viens de parler, sont parfois caricaturaux. Mais l'auteure réussit malgré cela à les faire évoluer au fil des tomes tout en restant fidèle à leur caractère de départ (bah oui, le couard ne se transforme pas facilement en (super)héros en vrai).
Petit point à la fois négatif et positif (et là, c'est vraiment selon ma sensibilité personnelle) sur lequel je voulais revenir concernant cette série : la romance. Dans le premier tome, elle est un peu facile. Cependant, elle reste agréable à suivre, même pour moi qui ne suis pas spécialement fan de romances. Mais, ce qui m'a plu concernant cette partie du récit, c'est qu'elle évolue dans la suite, et loin des clichés du genre je-te-cherche-mais-c'est-impossible-mais-je-ne-peux-pas-vivre-sans-toi-essayons-quand-même-et-rencontrons-plein-d'obstacles-qui-rendront-notre-amour-plus-fort-encore. Comme c'est ce côté-là qui m'agace vraiment dans la romance, j'étais ravie que l'auteure en fasse autre chose. Ah, et pour celles et ceux qui se demandent, il n'y a pas de scène de fesses (dans mon souvenir, ou alors, c'est bouclé en 2 lignes). Moi, je n'ai rien contre, quand c'est bien écrit, mais je sais que ça peut en rebuter certain.e.s, donc vous saurez.
La série se caractérise aussi l'action qui la compose. Il y très peu de temps morts, les péripéties et autres rebondissements s'enchaînent, donc autant vous dire que vous ne trouverez pas de longueurs ici. À l'image de l'héroïne, le récit est presque hyperactif.
Bref, c'est une série fraîche et pas prise de tête, bourrée d'humour, qui ne comporte "que" 4 tomes (donc facile à lire sans devoir vendre un rein et s'enfermer dans une grotte pendant quelques mois) et qui est finie (pas d'angoisse sur la parution de la suite, donc...). Alors, pour le coup, vous n'y trouverez pas de message à haute portée philosophique et elle ne vous fera pas réfléchir au sens de votre vie, mais elle est idéale pour passer un bon moment sans se prendre la tête.

  • L'humour
  • Les personnages qui sont drôles, touchants, attachants
  • Les intrigues intéressantes
  • L'évolution de la partie romance

  • Personnages parfois caricaturaux
  • La romance un peu facile dans le tome 1

7 commentaires:

  1. :o Mais tu m'as trop donné envie là !!! :p Je note, je note ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tant mieux, parce que c'est vraiment de l'urban fantasy très sympa !

      Supprimer
    2. Tant mieux, parce que c'est vraiment de l'urban fantasy très sympa !

      Supprimer
  2. Ah j'ai le premier tome mais il faut toujours que je m'y mette

    RépondreSupprimer
  3. Je te le conseille vivement ! Mes préférés sont quand même les deux derniers cela dit, mais toute la suite vaut le coup !

    RépondreSupprimer
  4. Une série qui fait parti de mon top depuis que je l'ai lu, comme tu le dis, c'est frai, plein d'humour et on ne s'en lasse pas ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est tout à fait ça, je trouve dommage qu'elle ne soit pas plus connue alors qu'il y a plein de séries d'urban fantasy / bit-lit qui sont bof-bof et qui passent partout.

      Supprimer

Laissez une petite trace de votre passage :)