dimanche 5 juin 2016

Lazy Sunday #19 avec Du sexe en Amérique

Je ne sais pas vous, mais moi, le dimanche, j'ai souvent un peu la flemme d'écrire une jolie chronique. Ou même une moche. J'ai donc totalement plagié le "Tous à la barre" de Cristy pour faire une chronique du dimanche. Ouais.
La mienne s'appellera Lazy Sunday (j'ai hésité avec "Dimanche de feignasse", mais ça faisait moins cosy et plus loque humaine, donc je me suis rabattue sur la version anglophone du machin). Il s'agira donc de vous présenter rapidement ma lecture en cours (ou celle que je viens de finir), et de vous teaser en vous mettant quelques phrases tirées d'une page au hasard.


Manque que les boules Quiès !


Du sexe en Amérique de Nicole Bacharan
Robert Laffont, 2016, 448 p.
Essai


Parce que c'est un sujet qui m'intéresse et que j'ai pu l'avoir via NetGalley. Parti pris de l'auteur, OK, mais on se rend compte qu'une bonne partie de l'histoire des États-Unis est finalement basée sur leur rapport au corps et à la morale de manière plus générale. Et c'est plutôt intéressant de revisiter tout ça par cette lorgnette (en plus, du coup, ça cause forcément féminisme, identité sexuelle, mais aussi racisme, par exemple).
Le titre est assez explicite. On part des Indiens d'Amérique, on passe par les colons, les puritains, les vistoriens, pour arriver aux années 20 et à leur esprit festif, aux hippies et à tous les scandales sexuels qui ont émaillé ces différentes périodes (et qui sont bien souvent également des scandales politiques).

"Cette lettre fictive servit certainement de coming out pour Maupin auprès de ses parents, qui s'abonnèrent ensuite au San Francisco Chronicles. Et pour des légions de jeunes gays, l'article devint culte : ils le découpaient, le photocopiaient, l'envoyaient à leurs mères en ajoutant : "Moi aussi !" " empl. 8017

6 commentaires:

  1. Je suis assez intriguée par ce roman. Je ne dis pas que je le lirais immédiatement mais j'ai hâte de voir ta chronique dessus !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est plutôt un essai, mais je l'ai trouvé vraiment intéressant.

      Supprimer
  2. Tiens ça me tente pas mal ! Je vais guetter ta future chronique :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est assez instructif (d'autant que j'étais une quiche en histoire des USA), et plein des différents points de vue des minorités (aka toutes les personnes n'étant pas des hommes blancs de la classe moyenne et plutôt protestants).

      Supprimer
  3. Je ne sais pas si ce roman me plairaît. J'aime l'Histoire donc pourquoi pas ? :) À voir avec ta chronique !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n'est vraiment pas un roman. Mais si tu apprécies l'Histoire, ça pourrait coller, c'était vraiment intéressant (surtout qu'on a tendance à avoir pas mal de préjugés au sujet des Etts-Unis)

      Supprimer

Laissez une petite trace de votre passage :)