mardi 21 juin 2016

Le classique du mois : Le merveilleux voyage de Nils Holgersson à travers la Suède

Lu en partenariat avec NetGalley

Le merveilleux voyage de Nils Horgersson à travers la Suède de Selma Lagerlöf (1906)

Le Livre de Poche, 1991, 640 p.

Jeunesse, Aventure



 

Complètement par hasard, je dois l'avouer. Je l'ai vu sur NetGalley, j'ai aimé le titre qui me disait vaguement quelque chose et je l'ai demandé. Faut dire que je suis une amoureuse des pays où il fait froid (ça doit être parce que j'habite dans un coin où il fait chaud) (d'ailleurs, présentement, je sue, les amis). Bref, je n'avais jamais lu ce classique et ça me tentait bien.

Pour avoir voulu se jouer d’un tomte, sorte de lutin du folklore suédois, le jeune Nils devient pareil à sa victime, c’est-à-dire à peine plus haut que la main.
Voulant retenir son jars blanc, tenté par l’appel des oiseaux migrateurs, Nils oublie sa taille minuscule, et le voici emporté dans les airs.
S’ensuivent un voyage à travers la Laponie et la Suède, en compagnie des oies sauvages, et une série d’aventures mi-merveilleuses mi-réelles.
 
Déjà, je tiens à prévenir le lecteur qu'il faut faire attention à la version qu'on prend. Parce que les petits suédois ont eu droit à un sacré pavé, mine de rien. Et pendant longtemps, en France, on a eu seulement une version abrégée. Bref, vous allez rater quelques trucs si votre bouquin ne fait qu'une centaine de pages.
Le pendant négatif de la version longue, bah, c'est qu'elle est longue. Il y a énormément de descriptions que ce soit de la faune, de la flore, de la géographie, d'anecdotes historiques et (ce qui m'a peut-être le plus intéressé) des légendes scandinaves. 
On va donc suivre Nils Holgersson, un gamin tout ce qu'il y a de plus détestable. Comme c'est un sale gosse, il finit par se faire transformer en Poucet par un représentant du Petit Peuple (en Suède, z'appellent ça des tomtes). Et c'est parti pour une aventure épique à dos d'oie la plupart du temps mais pas que, où Nils va traverser toute la Suède, apprendre à respecter les animaux,  la nature et son environnement de manière plus générale.
Les enfants suédois de l'époque ont donc appris plein de choses sur leur pays de façon ludique. Franchement, ce serait plus sympa si un bouquin du genre existait pour la France. Ça, c'est ma première observation. Ma seconde observation, c'est que je me suis rendue compte que je n'avais JAMAIS rien appris sur l'histoire des pays scandinaves. Du coup, tout était une découverte.
Le problème étant, quand on découvre tout, que ça fait beaucoup d'informations à assimiler (ça + la taille du bouquin, vous comprendrez que j'ai mis 15 jours à le lire).
Évidemment,  c'est de la jeunesse du début du XXème siècle, donc les gentils gagnent, les méchants sont punis (et se repentent parfois), et le héros qui est donc comme je le disais un sale gosse au début de l'histoire, n'a besoin que d'une cinquantaine de pages pour commencer à devenir quelqu'un de fréquentable, puis le gamin le plus sympa, serviable et respectueux de la galaxie. Si ce côté un peu manichéen ne vous dérange pas, que vous aimez la Suède, les histoires avec un peu de fantastique dedans, foncez, vous apprendrez plein de choses et passerez un bon moment. À savoir que les chapitres sont relativement indépendants les uns des autres, donc vous pouvez très bien le lire comme un recueil de nouvelles, donc n'ayez pas peur du pavé !

Ma note en oies : 4/5


  • La documentation de manière générale
  • Les anecdotes historiques intégrées au récit
  • Les légendes scandinaves que va rencontrer Nils
  • Le côté écologiste avant l'heure
  •  Le côté manichéen et très jeunesse
  • Pas mal de longueurs dans les descriptions, notamment des paysages

8 commentaires:

  1. Cela pourraît être intéressant mais les longueurs sur le paysage, bof. J'ai peur que cela me rebute car je n'aime pas tellement ça :-/
    Du coup, je ne pense pas trop le lire !

    RépondreSupprimer
  2. Après, comme je le disais, il existe une version abrégée qui saute pas mal de ces passages-là.

    RépondreSupprimer
  3. Les pavés ne me font pas peur mais les descriptions oui ! Du coup j'ai un peu peur de ce que ça peut donner même si je reste curieuse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. AU pire, personne ne te jettera de cailloux si tu sautes quelques lignes (ça a été mon cas par moments, je dois bien l'avouer ^^)

      Supprimer
  4. Je reste curieuse à propos de ce livre, même si les descriptions m'effraient un peu. ^^ Je pense que si j'ai l'occasion je le lirai, parce que j'ai vraiment envie d'en savoir plus sur la Suède. Encore une fois, merci pour cette découverte !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De rien , je suis tombée dessus vraiment par hasard en regardant sur NetGalley... Je n'en avais jamais entendu parler avant non plus.

      Supprimer
  5. Grâce à ta chronique, j'ai très envie de le découvrir. C'est vrai qu'on sait quasiment rien sur la scandinavie et sa culture. Et c'est un tort ! Je me le note du coup !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vas-y ! L'avantage, c'est qu'il peut se lire de façon plutôt décousue.

      Supprimer

Laissez une petite trace de votre passage :)