samedi 30 juillet 2016

Chronique : Le tendre baiser du tyrannosaure

Le tendre baiser du tyrannosaure d'Agnès Abécassis

Le Livre de Poche, 2016, 350 p.

Chick-lit, Contemporaine

Lu en partenariat avec NetGalley et Le Livre de Poche

Rassurez-vous, il n'y a pas de vrai tyrannosaure dans cette histoire.
Mais on y trouve Félix, un paléontologue peureux à qui sa grand-mère ordonne de quitter la femme avec laquelle il vit pour affronter ses pires angoisses. S'il y parvient, il aura droit à une immense surprise... Et puis il y a Olive, sur le point de se marier, qui annonce à sa famille que son couple ne désire pas avoir d'enfant. Scandale, indignation et machinations de la mère et de la belle-mère ! On évoque Tom, aussi ? Un flic désabusé et terriblement romantique, trop sans doute pur la fille capricieuse qu'il va rencontrer. Et n'oublions pas Ava, vendeuse d'escarpins de luxe, qui reçoit un jour d'une cliente millionnaire un bijou hors de prix et quitte illico l'emploi qu'elle déteste tant. Jusqu'à ce que son bijou disparaisse...
Des personnages qui forment une bande irrésistible et nous emportent dans un tourbillon de sentiments. Une comédie réjouissante, à dévorer d'urgence !

Attention, braves gens, roman feel-good en perspective ! On va suivre ici les destins entrecroisés de plusieurs personnages, la plupart étant malheureux dans leur vie / leur couple. Et comme c'est un roman feel-good, point de pathos : les personnages vont se donner un coup de pied aux fesses salvateur, qui leur permettra de repartir du bon pied (pas celui dans leur fondement, donc).
Les personnages sont crédibles malgré les situations parfois un peu loufoques qu'ils traversent. J'ai eu notamment beaucoup d'affection pour Olive, qui ne veut pas avoir d'enfant. C'est un sujet assez peu abordé, notamment pour la pression que la famille peut mettre dans cette situation. Et j'ai surtout beaucoup apprécié qu'elle soit tout de même heureuse dans son couple et que l'auteure ne lui fasse pas tomber un désir subit de maternité sur le coin du nez. Ben ouais, on peut être heureux sans faire de lardons, merci bien (oui, je sais, j'ai un enfant, mais le choix inverse est tout aussi respectable). Et les réactions de la (belle-)famille, si elles sont insupportables restent hilarantes.
Félix, le paléontologue un peu geek, très timide, extrêmement attendrissant m'a aussi fait passer de jolis moments. Et Ava, en-dehors d'avoir un joli prénom, donne une jolie leçon sur l'importance de se sentir bien au travail. Parce qu'au final, si on attend de gagner au Loto pour faire quelque chose qu'on aime, on ne fait bien souvent rien (oui, je sais, c'est facile dans un livre, plus dur dans la vraie vie, mais je pense que c'est le genre de message qui peut au moins apporter des pistes de réflexion).
Les péripéties et situations sont souvent loufoques et / ou improbables, donc même si le dénouement et "facile", ou du moins prévisible, on en redemande. 
La fin est digne d'un roman feel-good, parfait pour la saison. Je n'ai pas été prise aux tripes pour ma part, mais j'ai beaucoup souri au cours de ma lecture, principalement grâce au style agréable de l'auteure.
Malheureusement, ce même style m'a également empêchée de m'attacher plus que ça aux personnages. Amateurs de bons mots, vous serez ravis. Mon problème étant que ces jeux de mots se retrouvent jusque dans les dialogues ou les pensées des différents personnages, ce qui fait que je ne leur ai pas trouvé de personnalité propre.
Je pense donc relire l'auteure, que je découvrais avec ce livre, à condition que ce ne soit pas avec un roman chorale car ce manque de différenciation entre les personnages m'a vraiment gênée.

Ma note en tyrannosaure : 3.5/5


  • Le récit sans temps mort
  • L'humour
  • Certains personnages vraiment attachants
  • Manque de différenciation entre les personnages dû au style de l'auteure


5 commentaires:

  1. Malgré le défaut que tu as cité, ce livre a l'air vraiment sympa pour passer un bon moment. Tu m'as convaincue : si je le trouve à la médiathèque, je fonce. :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, surtout que c'est un "défaut" qui ne gênera peut-être que moi !

      Supprimer
  2. ça a l'air parfait pour cette saison estivale je pense :)

    RépondreSupprimer
  3. Tu me donnes envie de tester, pour bien rigoler ^^

    RépondreSupprimer

Laissez une petite trace de votre passage :)