mercredi 20 juillet 2016

Chronique : Les intrigantes, 1 - Rivales

Les Intrigantes, tome 1 : Rivales de Christine Féret-Fleury

Hachette, 220 p., 2015

Romance, Historique


Merci à NetGalley et aux éditions Hachette pour cette lecture

Versailles est en émoi! Versailles se pâme!
Une nouvelle venue défraie la chronique: c'est une magnifique rousse flamboyante, qui se fait appeler Rouge et dont nul ne sait rien.
Le célèbre couturier Claude de Chinelle la prend sous son aile, il en fait son modèle, sa muse.
Les jalousies se déchaînent, les rivalités se déclarent: Rouge attise toutes les passions.
Ni la belle Élise de la Valle, ni le ténébreux Philippe de Saint-Agrève ne parviennent à percer son secret.
L'une la déteste, l'autre l'adore, mais Rouge demeure insaissable...

Bienvenue dans les coulisses de Versailles. Laissez-vous initier aux plus sulfureux secrets d'alcôves. Piquantes, insolentes, sensuelles: les intrigues de la cour du Roi-Soleil comme vous ne les avez jamais lues...

Ceux qui me suivent le savent : la romance, ce n'est pas mon genre de prédilection, et c'est peu de le dire. On ne va pas se mentir, je peux être très touchée par une histoire d'amour, mais je suis assez hermétique aux codes du genre, et malheureusement je n'en ai quasiment jamais lu qui ne soit pas bourrées de clichés. 
La romance historique trouve à peu près grâce à mes yeux, parce qu'il y a le côté historique, justement. Du coup, j'ai demandé celle-ci sur NetGalley, histoire de sortir un peu de ma zone de confort, et parce que la période concernée me plaît.
Au final, je ressors de cette lecture avec un goût de trop peu. C'est court, ça se lit bien et on se laisse embarquer dans les intrigues de Versailles avec plaisir. Mais c'est court, crénom ! 
On rencontre principalement deux personnages : Rouge et Élise. 
Je me suis beaucoup attachée à la première. Elle est tenace, prête à tout, secrète et guidée par une envie de vengeance dont on ne sait pas grand-chose. Tout cela m'a rendue très curieuse et les éléments disséminés au cours de ma lecture laissent présager quelque chose de bien sombre pour une romance. J'aime. 
Élise, quant à elle, est l'incarnation parfaite de la garce, et ce dès les premières pages. Elle est prête à tout pour vivre dans le luxe, sous prétexte de vouloir redorer le blason familial (rapport que sa famille est complètement désargentée et que ça se sait). Néanmoins, on prend plaisir à la suivre (et éventuellement à la détester). Elle va également nous livrer une facette de sa personnalité assez surprenante, même si elle restera jusqu'au bout l'archétype de la jeune femme ambitieuse et prête à tout.
Autour de ces deux femmes, on croise entre autres Philippe de Saint-Agrève. Malheureusement, ce personnage n'a pas su remporter mon adhésion : je l'ai trouvé plat et fade, sans consistance, je ne l'ai pas compris, et ses réactions tout comme ses propos m'ont parfois fait lever les yeux au ciel.
Mais on côtoie aussi quelques personnages ayant réellement existé, notamment Madame de Maintenon et Madame de Montespan. Je ne suis pas sûre qu'elles soient décrites très fidèlement, mais cela ancre le récit, et donne une autre dimension aux jeux de pouvoir que se livrent les deux héroïnes.
Le récit a une construction intéressante : on alterne avec une narration à la première personne pour suivre rouge, on passe à la troisième du point de vue d’Élise, et le tout est entrecoupé d'extraits de journaux de divers autres personnages, principalement un abbé qui se désole de la décadence de la Cour. J'ai beaucoup aimé ces passages qui nous éclairent vraiment sur le quotidien des courtisans.
La rivalité que nous promet le titre reste cependant assez légère, puisque seule une scène la met vraiment en valeur, quand le reste du récit est plutôt concentré sur la jalousie de l'une envers l'autre (la seconde l'ignorant royalement).
On voit finalement assez peu le côté romance dans ce premier tome (ce qui n'est pas pour me déplaire) et j'ai l'impression que l'auteure met en place une réelle histoire où la romance aura certes probablement une place mais où elle ne prendra pas toute la place, justement. 
La fin m'a un peu déçue : on se retrouve face à un cliffhanger qui malheureusement n'a pas su me tenir en haleine. Non pas que j'ai de fortes présomptions sur la suite, mais simplement il n'était pas assez bien amené à mon goût (mais j'avoue humblement que je ne saurais pas dire ce qui m'a dérangée, c'est vraiment purement subjectif !).
Malgré ce goût de trop peu (parce que j'aurais voulu plus de détails, plus de quotidien, plus d'intrigues), j'ai bien envie de lire la suite pour voir où l'auteure va nous emmener et faire le jour sur les zones d'ombres de ce premier tome (et enfin comprendre les motivations de Rouge). 

Ma note en soleils (Versailles, toussa) : 3/5

  • Les personnages principaux
  • L'apparition de personnages historiques
  • La construction du récit
  • La curiosité concernant le passé de Rouge
  • Trop rapide
  • La fin (mais c'est vraiment subjectif)
  • Le mâle de l'histoire qui manque un peu de substance


15 commentaires:

  1. C'est dommage que ce soit court ! Mais en même temps dès que je vois le mot Versailles, mes yeux s'illuminent ! Je vais donc l'ajouter à ma wish list (a).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ahah, c'est un peu mon cas aussi pour Versailles !

      Supprimer
  2. Mince un peu dommage pour celui ci. Je ne connaissais pas mais je pense que je passerai mon chemin

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Après, à part le fait que ce soit un peu rapide (ce qui peut se compenser par les prochains tomes, vu que c'est une série), j'ai plutôt bien aimé !

      Supprimer
  3. Réponses
    1. Si tu le lis, je serais curieuse d'avoir ton avis !

      Supprimer
  4. Je ne sais pas si j'aimerais cette saga, mais pourquoi pas tester ! :-)
    Ton avis me donne envie d'en savoir plus !
    Merci pour ta chronique ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tant mieux ! Si tu le lis, je serais curieuse d'avoir ton avis !

      Supprimer
  5. J'ai entendu beaucoup d'avis mitigés à sa sortie. Du coup, depuis, il ne me tente plus tellement :-/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Franchement, ça se lit vraiment tout seul, et ça va un peu plus loin que la romance (qui est assez secondaire dans ce premier tome)donc j'y ai trouvé mon compte. Mais peut-être que les fans du genre n'auront pas été convaincus.

      Supprimer
  6. Cette histoire me tentait pas mal mais, j'ai vu pas mal d'avis négatifs dessus donc j'hésitais un peu à la lire. Mais le mieux, c'est que je me fasse mon propre avis ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme je le disais, le seul réel défaut, c'est la rapidité pour moi. Mais comme c'est une série, au final, ce n'est pas trop dérangeant.

      Supprimer
  7. Je suis comme toi la romance et moi on est moyennement pote. Dommage pour les petits points négatifs le résume avais l'air vraiment top surtout quand je vois verseille quoi

    RépondreSupprimer
  8. Ce n'est pas la période historique qui m'intéresse le plus, et j'avoue me lasser un peu des romances... Si j'ai l'occasion, pourquoi pas, mais franchement je ne suis pas très tentée.

    RépondreSupprimer
  9. En effet on l'a lu quasiment en même temps ! J'ai trouvé ce premier tome bien sympa et je suis assez curieuse pour la suite :)

    RépondreSupprimer

Laissez une petite trace de votre passage :)