vendredi 22 juillet 2016

La série du mois : L'assassin Royal, partie 1

On se retrouve aujourd'hui pour une série du mois qui sera exceptionnellement découpée en 3 parties. Et on va parler d'un classique de la fantasy, la série qu'on conseille à tous ceux qui veulent s'y mettre, et que les mateurs du genre ont forcément lu sinon ils ont raté leur vie (nan, c'est pas vrai) (mais ils en ont au mois entendu parler.
Ah, et si vous vous demandez pourquoi en 3 parties, c'est juste que la saga de L'Assassin Royal comporte 13 tomes à elle toute seule (ou 4 intégrales) (c'est pas pire que Le trône de Fer) et qu'on peut la découper en deux cycles. Et il faut savoir que chronologiquement, une autre saga se cale entre les deux cycles (Les Aventuriers de la mer) qui reprend des personnages et le monde.
Et pour la petite anecdote, Robin Hobb est même repartie sur un troisième cycle (que je n'ai pas encore lu, j'ai les deux premiers tomes et je serais assez curieuse d'avoir votre avis si vous avez testé)

Ça, c'est la place que prend la collection complète. Voilà.

L'Assassin Royal de Robin Hobb

1 - L'apprenti assassin

2 - L'assassin du roi

3 -La nef du crépuscule

4 - Le poison de la vengeance

5 -La voie magique

6 - La reine solitaire

(parution française entre 1998 et 2000 pour le grand format)
poche : J'ai Lu, coll. Fantasy et France Loisirs, coll. Piment
grand format : Pygmalion



 
Au royaume des Six-Duchés, dans l'inquiétant décor d'une forteresse battue par les vents et les flots, Fitz, un jeune garçon issu d'une lignée royale, fait à la cour le rude apprentissage de la vie. Un maître d'écurie, étrange et bourru, lui prodigue conseils et affection ; un vieux sage, isolé au sommet d'une tour, l'initie à la délicate perception du Bien et du Mal ; des molosses qui l'ont adopté lui apportent réconfort et protection. Commence alors pour le jeune homme un long voyage initiatique semé d'embûches et de trahisons. Un voyage sans retour au bout de l'angoisse, de l'amour, de la désespérance. Confronté aux cruelles exigences de la loyauté, existe-t-il pour lui une autre voie que celle du sacrifice ?

Je m'attaque à du très lourd (d'autant que mes souvenirs sont vieux de quelques années, même si j'ai lu l'intégralité de la saga 2 fois. Oui, les 13 tomes. + les 6 des Aventuriers de la mer. Ouep) puisqu'il s'agit probablement de ma saga fantasy pas-jeunesse préférée.
On va suivre Fitz, le fils illégitime de celui qui aurait dû gouverner le Royaume des Six-Duchés, de son enfance à sa vie de jeune adulte. Il va vivre dans l'ombre de la Couronne et de la famille royale officielle, mais cela n'empêchera  qu'on lui demande de consacrer sa vie à la famille régnante.
On le rencontre alors qu'il est un tout jeune enfant, ce qui va permettre au lecteur de découvrir ce monde en même temps que lui, sans être étouffé d'informations.
Parce que c'est un monde très riche qu'on va rencontrer (et heureusement vu le nombre de tomes). Il est vaste géographiquement parlant, il y a une foultitude de personnages, des intrigues, des complots, et de la magie. Des magies, devrais-je dire.
Heureusement pour nous, l'auteure commence en douceur : on reste principalement dans les Six-Duchés dans les tout premiers tomes, même si on rencontrera par la suite le peuple des Montagnes et qu'on s'aventurera même au-delà.
Si le royaume s'appelle les Six-Duchés, vous vous doutez bien qu'on va distinguer six régions différentes. On commencera dans la capitale Castelcerf, pas d'inquiétude, mais pour les amateurs de politique, il y aura de quoi faire entre les différents ducs / duchesses et la famille royale. Intrigues et complots seront au rendez-vous, sans compter le plan économique qui aura son importance.
Déjà là, l'auteure fait fort.
Mais ce n'est pas tout. Elle crée un système de magies plutôt original et très bien mis en place. On ne s'y perd pas en tant que lecteur puisqu'on découvre tout ça en même temps que Fitz. Il y a deux magies principales (je dis magie, mais cela s'apparente davantage à des pouvoirs) même si d'autres sont évoquées : l'Art (qui est une magie noble dont la base permet la télépathie, mais a d'énormes possibilités pour peu qu'on soit doué) et le Vif (pouvoir de communiquer avec les animaux, voire même de créer un lien particulier, parfois (trop) fusionnel). Les usagers de la seconde sont extrêmement mal vus, ils sont considérés comme des bêtes. L'usage intensif de l'une comme de l'autre peut avoir de graves répercussions sur celui qui l'emploie, et tout ça est très bien amené (pas comme dans certains bouquins ou vas-y que je te lance des sorts sans jamais payer une contrepartie).
Et le dernier point très très fort de cette saga, ce sont les personnages.
On a Fitz, que l'on voit grandir, auquel on s'attache forcément, qui est forcé de faire des choses qu'il réprouve parfois, qui est souvent dans le doute, parfois insupportable, toujours attachant. À travers lui, c'est un roman d'apprentissage, de quête identitaire puis de voyage initiatique que l'on va rencontrer : qui est-on quand on n'a pas de vraie famille ? Est-ce que ma fonction d'espion assassin définit ma personnalité ? Est-ce que je peux être quelqu'un de bien ? Suis-je digne d'être aimé ? Sa psychologie est vraiment vraiment bien fouillée.
On a ensuite Burrich, qui va faire office de père pour Fitz. Dur, bourru, avare de paroles et de gestes tendres, cela ne l'empêche pas de tenir à Fitz plus que tout et d'être un homme d'honneur extrêmement loyal. C'est un peu le nounours de la série. Mais, loin d'être cliché, il va révéler tour à tour plusieurs facettes de sa personnalité.
Umbre Tombétoile est plus ambigu, ce qui s'explique également par son histoire personnelle. Maître de Fitz, il va lui aussi devenir un mentor même s'il n'oublie jamais la mission qui est la sienne : protéger le trône ! Il n'hésite pas à se salir les mains pour cela, et en attend autant de son apprenti.
J'ai beaucoup apprécié le rôle des femmes dans cette saga, qu'il s'agisse de Molly "Bourre-Pif" ou de Kettricken. Les deux sont fortes, déterminées et ne se cantonnent pas à leur statut (en particulier Kettricken). Patience est également très touchante (et apporte souvent une bouffée d'air frais), et j'ai adoré sa dame de compagnie, Brodette.
Mais mon amour éternel va à Oeil-de-Loup. L'auteure a juste génialement réussi à donner la parole à cet animal, en préservant sa façon de penser tout en ne le rendant pas idiot. Il est plus que loyal, touchant, drôle, têtu et sa façon de ne pas comprendre les actes de humains amène souvent à la réflexion.
Je me rends compte que je parle peu de l'intrigue, mais je ne voudrais vraiment pas spoiler, donc vous savez l'essentiel : un bâtard devient espion et assassin, c'est un récit initiatique, une quête identitaire, dans un monde riche mais facile d'accès avec des personnages intéressants et bien fichus.

  • Le monde créé
  • Le système de magies
  • Les personnages !
  • L'intrigue générale
  • Beaucoup de tomes (mais ça vaut le coup !)

11 commentaires:

  1. J'ai découvert Robin Hobb avec Le Peuple des Rennes (écrit sous le pseudo de Megan Lindholm), et j'ai tellement aimé que ça m'a donné envie de lire tout ce qu'elle a écrit. L'Assassin royal est donc dans mes projets de lecture. Je voulais les prendre chez France Loisirs, mais ils ne l'ont plus. :-(

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. EN fait, c'est Robin Hobb son pseudo (anecdote incroyable : elle a pris un pseudo masculin parce que ça faisait plus "sérieux" à l'époque pour un auteur de fantasy, un peu comme JK Rowling qui n'avait mis que ses initiales pour la même raison).
      Par contre, je n'ai pas lu Le Peuple des Rennes, il faudra que je me penche dessus.
      Les éditions France Loisirs étaient plus jolies, c'est vrai, tu peux peut-être encore les trouver en occasion ?

      Supprimer
  2. La saga de l'assassin Royal est une saga qui me tente telleeeement ! Mais comme tu le dis il y a beaucoup de tomes donc je n'ai jamais sauté le pas... Mais ta chronique sur la saga va peut-être me faire craquer ! (c'est pas bien pour mon porte-feuille :'( )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si ça peut te motiver, ils ont sorti l'intégrale en 4 tomes (les 2 premiers concernent le cycle des Loinvoyant dont je parle ici, et les 2 autres la suite). Ca prend beaucoup moins de place !
      Et c'est franchement une saga qui vaut le coup !

      Supprimer
  3. Bonjour !
    Pour le moment, je n'ai lu que le premier tome de l'Assassin Royal et je me souviens avoir beaucoup aimé.
    Connais-tu aussi les romans de Ursula le Guin ?
    Et as-tu lu la nouvelle Retour au pays, de Robin Hobb ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai pas Retour au Pays, parce que j'ai appris son existence après avoir fini la totalité de la série, mais je pense que je la lirai à l'occasion si je me lance dans une relecture !
      Pour Ursula Le Guin, je n'ai lu que le premier tome de Terremer, que j'avais plutôt bien aimé. Mais je n'ai jamais lu la suite (et là, mes souvenirs sont assez flous, j'avoue, ça date un peu !). Tu me conseillerais de commencer par quoi ?
      En tout cas, si tu as aimé le premier tome, je ne peux que te conseiller de continuer l'Assassin Royal, ça se complexifie au fur et à mesure, et les 6 premiers tomes sont un régal !

      Supprimer
  4. Je veux me lancer dans cette saga depuis drja un moment mais j'avoue que le nombre de tome me fais un peu peur et financièrement sa reviens chère :/ j'espère me lancer un jour

    RépondreSupprimer
  5. Ah ! Je viens juste de m'y mettre, finissant tout juste le tome 2. J'adore ! Tout simplement. Et je regretterais presque d'avoir fait pendant aussi longtemps la fine bouche devant ces gros pavés (je suis dans les intégrales, là. Modèle économique ^^).

    RépondreSupprimer
  6. Waouh, 13 tomes !
    Sinon c'est une série qui me tente pas mal, parce que j'ai envie de découvrir la fantasy, et j'ai beaucoup entendu parler de cette série... Tu me donnes encore plus envie de la découvrir ! Bon, peut-être pas l'acheter (ou alors en occasion), mais si je peux l'emprunter, je fonce lire le tome 1.

    RépondreSupprimer
  7. 13 tomes, c'est énoooorme ! (dit celle qui s'est lancée dans une saga de 15 tomes)
    J'aimerais beaucoup découvrir cette série et cette auteure, surtout depuis que j'ai appris il y a environ 1 an qu'une chanson de mon groupe préféré était basée sur ces livres ("Hand of sorrow", par Within Temptation). Comme Julie, je ne pense pas les acheter, mais j'aimerais vraiment pouvoir tenter un jour. Tu me donnes encore plus envie de m'y mettre !

    RépondreSupprimer
  8. Je pense que je n'accrocherais pas avec cette saga (de 13 tomes !! :o). N'aimant pas la fantasy de ce genre, je pense assez vite décrocher, malheureusement. Toutefois, pour les intéressés, cela doit être une chouette histoire :)

    RépondreSupprimer

Laissez une petite trace de votre passage :)