jeudi 14 juillet 2016

Le classique du mois : La nuit des temps


La nuit des temps de René Barjavel (1968)

Pocket, 2013, 410 p.

Science-Fiction, Classique



 
Un ami du lycée me l'avait conseillé à l'époque. Et prêté. Et harcelé pour que je le lise. J'avoue, je n'étais pas spécialement emballée, rapport que je n'aimais pas vraiment la science-fiction. Alors, il m'a sorti le coup de grâce : "c'est aussi l'histoire d'amour la plus intense que j'aie lu".
Depuis, c'est devenu un de mes livres préférés. Mais j'ai lu beaucoup d'autres choses, alors ce que moi, je vais vous dire c'est plutôt que c'est une des histoires d'amour les plus intenses que j'aie lu.

Dans l'immense paysage gelé, les membres des Expéditions Polaires françaises font un relevé sous-glaciaire. Un incroyable phénomène se produit : les appareils sondeurs enregistrent un signal. Il y a un émetteur sous la glace...
 
Disclaimer : Au vu de ce que vous avez lu dans la partie précédente, vous vous en doutez et je vous le confirme => il va y avoir 0 objectivité dans cette chronique. Je l'ai tellement associé à mon adolescence que je suis nostalgique rien que d'en parler.
C'est un récit en deux parties, et je vais essayer de ne pas spoiler. Le résumé est très bien, sachez juste qu'il y a aussi une histoire d'amour dedans et qu'elle est magnifique.
La première partie ressemble d'avantage à un documentaire à plusieurs voix. Une équipe scientifique fait une découverte au Pôle Sud, mais pas du genre un vieil os de mammouth.  Du genre qui peut révolutionner ce monde. La deuxième va nous donner l'explication de cette découverte et répondre aux questions que les scientifiques se posent.
Si vous n'êtes pas très branchés SF et science, vous lirez probablement en diagonale les 100 premières pages. Mais lisez quand même, franchement. On se retrouve dans un récit d'anticipation qui en reprend les codes (critique assez vive de la société, incitation au partage, parallèle avec la Guerre Froide contemporaine de la date de sortie du livre) et qui est toujours d'actualité. Les États se tirent dans les pattes pour être partie prenante de cette découverte majeure, et au milieu, les scientifiques, dont Simon
J'ai lu que beaucoup de gens s'étaient attachés à lui. Moi, je l'ai trouvé super creepy,  hein. OK, il est protecteur face à une nana absolument sans défense, mais bon, elle est vraiment sans défense, et il ne lui a jamais même parlé que c'est limite la femme de sa vie. Je l'ai trouvé un peu flippant, perso. Voilà. 
Dans la deuxième partie, on est clairement dans un récit moins objectif. Et c'est là que la plume de Barjavel devrait  vraiment vous toucher : pleine de poésie et de lyrisme, cela ne l'empêche pas d'être crue par moments. En revisitant notre passé, il va nous livrer une de mes histoires d'amour préférées. Comme je le disais, je l'ai lu ado, et c'était vraiment intense ! 
J'ai lu sur quelques chroniques que certains trouvaient qu'il y avait trop de scènes érotiques. Très franchement, il y en a 3 à tout casser et elles ont en plus le mérite d'être bien écrites. Donc, OK, il ne fait peut-être pas le lire à 10 ans, mais il n'y a pas de quoi s'offusquer, loin de là. On voit plus de sexe dans à peu près n'importe quelle série, et au moins ici, c'est respectueux et plein d'amour. 
Un petit mot au sujet des personnages, sans trop en dévoiler : Eléa est clairement l'héroïne de cette histoire pour moi. Je l'ai beaucoup admirée lors de ma première lecture (j'ai pris davantage de recul quand j'ai relu ce bouquin) : elle est forte, déterminée, passionnée, elle ne se laisse pas abattre, elle est intelligente et prête à tout. Mais elle a aussi des défauts : extrêmement rancunière, elle se laisse porter par ses émotions et oublie de réfléchir par moments. 
En-dehors de cette fantastique épopée / histoire d'amour, l'auteur nous invite à réfléchir à notre société. Écologie, partage des richesses, respect du monde qui nous entoure et de ce(ux) qui le peuplent, voilà pour les thèmes généraux. Mais on va aussi trouver une réflexion, ou des amorces de, autour de la bombe atomique et de la rivalité entre les pays qui veulent jouer à "qui c'est qui a la plus grosse ?", et même autour de la place de la femme, de la valeur que certains lui accordent.
En bref, c'est un récit parfait pour ceux qui veulent se mettre à la SF, mais c'est surtout une histoire d'amour transcendante, un récit d'anticipation plutôt intelligent et dont la fin (même si on peut regretter la rapidité avec laquelle elle est traitée) est surprenante.

Ma note : Coup de cœur !




  • La plume de l'auteur, pleine de poésie
  • Les personnages, et particulièrement Eléa
  • L'histoire d'amour intense et passionnée
  • La critique de la société
  • La fin un peu rapide

18 commentaires:

  1. J'ai adoré ce roman (lu il y a longtemps). La fin un peu rapide ne m'a pas gênée, je ne l'avais pas vue arriver et j'aime bien les histoires à chute. J'ai adoré la poésie, l'écriture et les personnages, même Simon que je n'ai pas trouvé creepy ;) Bref, je ne suis pas spécialement attirée par la SF mais ce roman-là, pour moi, est un incontournable (même si d'un point de vue technique et scientifique, il a un peu vieilli) !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est quand même amoureux d'une nana qui pionce, quoi ^^ (mais dans La belle au bis dormant, je trouve aussi le prince creepy, donc bon !).
      J'ai aimé la fin, mais c'est vrai que par rapport au développement du reste, elle est un peu précipitée.

      Supprimer
  2. Je ne connaissais pas du tout celui ci mais du coup tu me rends bien curieuse !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Franchement, lis-le si tu en as l'occasion, l'histoire est superbe !

      Supprimer
  3. Ha ha ha xD Comme quoi les amis font bien de nous harceler pour découvrir un livre. J'entends beaucoup de bien de Barjavel. Il faut vraiment que j'ouvre un de ces livres pour me faire une idée. Très jolie chronique.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'en ai lu quelques-uns et celui-ci reste mon préféré.
      Et sinon, effectivement, je l'ai remercié par la suite de m'avoir harcelée !

      Supprimer
  4. Je ne connaissais pas non plus, peut être qu'il croisera mon chemin un jour

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te le souhaite, c'est un très beau livre :)

      Supprimer
  5. Ooooh je me souviens de celui là ! Je l'ai lu au lycée si je ne me trompe pas. Pas parce qu'il était au programme mais parce qu'une amie l'avait adoré. Et comme elle n'était pas branché lecture, venant d'elle ça en disait long ! Et elle avait raison, j'ai adoré cette histoire aussi :D

    Tomie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme quoi les amis, ça fait faire de jolies découvertes !

      Supprimer
  6. J'ai adoré ce roman, bien que j'ai trouvé le début assez long.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai sur le début peur sembler rébarbatif, surtout pour ceux qui ne sont pas très branchés SF.

      Supprimer
  7. Je ne suis absolument pas intéressé par le résumé, j'avoue. Pour l'instant, je ne compte pas le lire mais peut-être que dans quelques années, j'aurais envie de tester. Cela reste à voir ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le résumé n'est pas très révélateur du récit en lui-même.

      Supprimer
  8. J'ai lu une chronique au sujet de ce livre il y a quelques semaines et pareil ça avait été un coup de coeur. Pourtant, je n'aurais pas fais attention à ce roman en librairie ! Mais je dois avouer que ta chronique me donne envie de découvrir cette histoire d'amour.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vraiment une des plus belles et absolues que j'aie où lire.

      Supprimer
  9. Je n'ai lu pour le moment que Le grand secret de Barjavel qui est un de mes livres préférés. J'ai complètement adhéré avec son écriture et j'ai très hâte de découvrir La nuit des temps qui a tout pour me plaire !

    RépondreSupprimer

Laissez une petite trace de votre passage :)