jeudi 15 septembre 2016

Chronique : Le pacte du silence

Le pacte du silence de Martine Delomme

Éditions Calmann-Lévy, 2016, 360 p.

Drame, Contemporaine


Lu via NetGalley, merci aux éditions Calmann-Lévy pour leur confiance

Un secret du passé rattrape Élisabeth, la brillante héritière et directrice des porcelaines Astier, à l’occasion d’un cocktail donné en l’honneur de son aïeule. Sa vie s’apprête à voler en éclat. Mensonges, jalousies, chantages, drames familiaux, un souffle romanesque ébouriffant dans le sérail des grands porcelainiers français.

En pleine fête réunissant famille, amis et partenaires commerciaux de la très prestigieuse manufacture de porcelaine Astier, une indiscrétion révèle le secret que gardait jalousement Élisabeth depuis vingt-quatre ans : son ex-mari François n’a pas simplement disparu comme elle l’a toujours prétendu, il a été jeté en prison… Pour cette quinquagénaire dynamique à l’autorité incontestée, le choc est de taille. Elle, qui a su reprendre en quelques années les rênes des affaires familiales et leur faire négocier le virage de la modernité avec succès, tout en élevant seule son fils Louis, doit affronter un nouveau défi. Car, quand arrive l’heure des révélations, elle est contrainte de promettre à Louis de retrouver la trace de son père. Quel crime François a-t-il commis ? Pourquoi n’a-t-il jamais cherché à revoir les siens ?
Alors qu’Élisabeth tente d’apporter des réponses à son fils, elle va découvrir les manipulations et les mensonges dont elle n’a jamais cessé d’être la proie pendant toutes ces années.

Je suis assez friande des sagas familiales avec de lourds secrets bien planqués derrière une façade où rien ne dépasse. J'ai passé un bon moment avec celle-ci, même si j'ai parfois regretté un certain côté surenchère.
On suit principalement une brillante chef d'entreprise qui va voir un douloureux secret à un moment pour le moins inopportun.  Le père de son fils unique n'est pas mort comme elle l'a toujours prétendu, mais il a fait un long séjour en prison.
Le pitch est intéressant, et l'héroïne est plutôt originale : c'est une femme forte (même si elle va bien évidemment révéler des faiblesses), indépendante et d'un certain âge (ça fait du bien quand on est habitué aux héros adolescents). On a envie de savoir la suite, de découvrir le fin mot de l'histoire. 
Malheureusement, l'auteure m'a parfois un peu perdue : il y a toujours un truc en plus, les réponses apportées correspondent qu'à une moitié (que j'avais d'ailleurs deviné) et servent surtout à soulever d'autres questions. Certaines autres réponses sont un peu tombée à l'eau pour moi. En mode, je lève les yeux au ciel et je me demande pourquoi diable je n'arrive pas à y croire. Sauf que je ne peux pas me le demander, parce que je n'ai pas trouvé ces éléments crédibles (je pense notamment à un micmac avec la cousine).
En plus, certains personnages sont un peu caricaturaux : la cousine vénale et jalouse comme un pou, la belle-fille tout aussi vénale et paresseuse, la nièce travailleuse et fière, etc..
Autant vous dire qu'on se prend à détester les deux premiers personnages dès le départ. La belle-fille en particulier est simplement horripilante. Non, mais les claques se perdent, mes amis. Heureusement un peu de profondeur lui est apportée par la suite, même si certains éléments sont là encore un peu faciles. Pauvre Louis, coincé entre sa femme brise-bonbons et sa mère qui ne veut rien lâcher, réduit au rang d'objet par sa chère et tendre (sans déconner, rien que les réflexions autour de la grossesse m'ont mise dans un état de nerfs pas possible).
Malgré ces petits défauts, la lecture s'avère plutôt addictive, et le style est agréable avec ce petit truc magique qui sans le rendre exceptionnel permet d'accrocher.
De plus, c'est une véritable enquête qui va se dérouler, menée quasiment tout du long par un détective privé plutôt intéressant et bien campé. Cette enquête, malgré quelques coups de mou, est le vrai point positif de ce roman (il est d'ailleurs plutôt dommage qu'elle passe souvent au second plan), mais je ne peux pas en dire davantage sous peine de spoiler éhontément.
Les thèmes abordés sont également intéressants. Les rapports mère-fils sont au coeur de récit : notre héroïne aime son fils plus que tout, mais a du mal à voir un adulte en lui que ce soit sur le plan professionnel où elle hésite à lui donner des responsabilités ou sur le plan personnel où elle cherche à le protéger souvent à l'encontre de sa volonté. On va donc assister à une véritable émancipation de Louis, et à une évolution d'Elizabeth. 
Elle ne va pas évoluer que dans son rôle de mère, puisqu'à force de découvertes plus ou moins heureuse, elle va également se remettre en question petit à petit et faire passer sa vie personnelle avant sa vie professionnelle petit à petit. A 60 ans, il serait temps, me direz-vous.

Ma note en assiettes en porcelaine : 3/5

  •  La lecture addictive
  • Les relations familiales et les réflexions qui vont autour
  • Le personnage principal
  • L'enquête qui reste malgré tout un peu trop au second plan
  • Personnages secondaires un peu faiblards
  • Certains passages peu crédibles (résolutions de situations et dialogues tirés de série B)


9 commentaires:

  1. Dommage pour la crédibilité pour le coup mais c'est vrai que les secrets en famille c'est toujours un sujet intéressant

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, après je pense qu'il y en a d'autres qui sont peut-être plus axés secrets de famille, là, on a quasiment qu'un seul point de vue.

      Supprimer
  2. Ce n'est pas trop le genre de thème dont je rafolle, alors je ne sais pas, j'ai un peu peur d'être déçue quand je vois les points négatifs que tu cites. J'hésite !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est sur que si tu n'es pas branchée secrets de famille, il vaut peut-être mieux passer ton chemin !

      Supprimer
  3. Celui ci me tente bien! Je note le titre. Même si tu as quelques réserves, je vais me laisser tenter !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La lecture est assez addictive malgré tout. J'ai hâte d'avoir ton avis !

      Supprimer
  4. Pas un livre qui me tente beaucoup^^'

    RépondreSupprimer
  5. J'adore les histoires avec des secrets de famille mais je dois dire que celle-ci me tente moyennement. En fait, j'ai déjà vu l'avis de BettieRose Books qui est assez mitigé alors avec le tien, je ne suis pas sûr de me lancer. C'est surtout très dommage pour la crédibilité :-/

    RépondreSupprimer
  6. J'aime beaucoup la couverture, par contre, je ne suis pas sûre que le résumé me botte plus que ça :/

    RépondreSupprimer

Laissez une petite trace de votre passage :)