jeudi 29 septembre 2016

Chronique : Queen Betsy, tome 1 : Vampire et Célibataire

Queen Betsy, tome 1 : Vampire et Célibataire de MaryJanice Davidson

éditions Milady, 2011, 337 p.

traduit par Cécile Tasson

Bit-lit



Elle voulait juste être la reine du bal...
Elle va devenir la reine des vampires !
À son réveil à la morgue, Betsy Taylor découvre qu'elle est un vampire. Même si sa nouvelle condition possède de nombreux avantages, elle a bien du mal à s'habituer à son régime à base de liquide. Et même si sa mère est ravie d'apprendre que la mort ne lui empêchera pas de lui rendre visite, ses nouveaux amis nocturnes, eux, ont la conviction ridicule qu'elle est la reine annoncée par la prophétie.

C'est un livre fun, drôle, mais tout de même pas autant que ce à quoi je m'attendais. Faut dire aussi que j'ai toujours des attentes monstrueuses, hein.
Notre héroïne a un côté à la fois insupportable et extrêmement sympathique. Oui, elle est superficielle par moments, mais elle le revendique. On peut lui accorder une capacité d'adaptation remarquable (là où, moi, je me serais certainement retrouvée en position fœtale à pleurer toutes les larmes de mon corps) mais en même temps, elle ne réfléchit pas beaucoup aux conséquences de ses actes.
Parce que bon, prévenir sa famille et ses amis quand on se relève d'entre les morts, ça me semble un peu étrange. On n'est pas à l'abri qu'ils réagissent mal. Genre, très mal. Potentiellement à base de pieu dans le cœur.
Idem, sa première préoccupation est de retrouver ses centaines de chaussures. Oui, ça donne lieu à des scènes très drôles, mais quand on ne sait rien de sa propre condition, ça me semble un peu ubuesque. Un peu comme si on se retrouvait sur une île déserte sans rien pour survivre et qu'on se lamentait parce qu'il n'y a pas de connexion internet.
Bref, si vous recherchez de la cohérence à tout prix et une psychologie des personnages fouillée, passez votre chemin. Si vous voulez du fun et de la détente, c'est fait pour vous.
Passé ce petit passage, je dois quand même admettre que la façon dont certaines notions sont traitées m'a un peu gênée (homosexualité (même si au moins, on a un peu de diversité ce qui est déjà pas mal), place de la femme, notamment). Ce n'était pour autant pas gênant à la lecture, et je n'ai pas ressassé ces petites phrases pendant des heures non plus.
Comme souvent en bit-lit, il y a des choses très prévisibles.
Parce que, très sérieusement, j'ai vu le love interest arriver à des km. Il aurait eu un gyrophare et un vuvuzela qu'il n'aurait pas été plus discret, vous voyez le genre. Par contre, et ça, c'est un point très positif, j'ai été surprise du dénouement du bouzin.
L'autre problème, c'est que le love interest est un cliché ambulant (après, vous le savez probablement, mais les romances, ce n'est a priori pas ma tasse de thé) : beau gosse, ténébreux, bien monté, sûr de lui mais qui cache quand même des secrets. Son point positif : il est manipulateur, donc un peu imprévisible quand même.
Les autres personnages ne m'ont pour le moment pas charmée : le méchant est très très méchant, Jessica est la meilleure amie loyale quoiqu'il arrive, la belle-mère est digne de celle de Cendrillon, et Marc entre de plus en plus dans le cliché du meilleur pote gay (alors que ce personnage avait un super potentiel).
Il s'agit d'un tome introductif, mais qui possède une réelle intrigue et peut se lire seul sans problème. L'autrice nous laisse quelques pistes pour qu'on voie sur quoi portera la suite et les amateurs de romance voudront sans doute savoir ce qu'il advient de ce couple un peu improbable, mais l'intrigue de ce tome est bel et bien close.
Du côté de l'écriture, c'est très simple, basique, ça ne casse pas trois pattes à un canard, mais ça se lit vite et agréablement, et c'est en général ce qu'on attend de ce genre de récit.
Vous devez vous demander pourquoi j'ai bien aimé au vu des défauts que je soulève. Tout simplement, je trouve que le pitch est un peu original (et en bit-lit, ce n'est pas forcément chose facile), l'humour est bien présent, et Betsy est assez charismatique pour donner envie de continuer. Je suis également assez curieuse de savoir comment la saga va évoluer, d'autant que je me suis laissée dire qu'elle prenait un tour plus sombre au fur et à mesure des tomes. Et puis, il faut bien l'avouer, certaines scènes sont très très croustillantes !


  • Un récit loufoque et addictif
  • Une mythologie plutôt intéressante
  • Quelques scènes très croustillantes
  • Un retournement de situation dans la partie "romance"
  • Personnages bien clichés
  • Manque de cohérence dans certaines réactions
  • Manque d'approfondissement général (à mon goût)




9 commentaires:

  1. ça a l'air d'être tout à fait le genre de trucs que j'ai envie de lire quand, justement, j'ai envie de rien. Je le garde en tête, ça peut servir ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, je te confirme, quand tu es fatiguée, ou pas super motivée, ça te relance 😊

      Supprimer
  2. Ah j'ai déjà entendu parler de ce livre mais je ne suis pas sûre qu'il me plairait.. Merci quand même pour ta chronique :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Après, je ne te cache pas que j'ai lu plus passionnant en bit-lit, mais c'est à cheval entre ça et de la chick-lit, donc tu as l'humour en plus.

      Supprimer
  3. J'aime beaucoup la bit-lit mais, ici, je crains que ce ne soit un peu "trop" détente. J'aime lire des livres faciles parfois mais quand c'est trop, c'est trop ^^ En plus, j'ai entendu des avis dire que la saga devenait de moins en moins bien au fil du temps ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, c'est marrant, j'ai plutôt entendu le contraire, comme quoi ça devenait un peu plus sombre et profond.

      Supprimer
  4. Même si il y a des clichés, ce livre doit être pas mal pour se détendre. En plus, je ne lis pas souvent de bit-lit alors pourquoi pas :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour le coup, c'est assez à cheval entre la chick-lit et la bit-lit. Donc même si tu n'est pas habituée à la bit-lit tu peux quand même y trouver ton compte.

      Supprimer
  5. C'est pas du tout mon genre malheureusement, chick-lit j'aime mais sans plus et à petite dose et la bit-lit je suis pas fan... donc je passe mon tour pour cette fois !

    RépondreSupprimer

Laissez une petite trace de votre passage :)