jeudi 10 novembre 2016

Throwback Thursday #2 : Love

BettieRose a lancé il y a quelques semaines ce nouveau RDV pour parler d'une lecture que le thème nous évoque. Vous pouvez retrouver les liens sur son blog !
Et je lui pique éhontément son logo

Et cette semaine, c'est l'amoûûûûûûûr qu'on met à l'honneur !

Je n'aime pas des masses les romances. Je trouve toujours ça niais, et cliché, et je ne m'y reconnais pas. Alors, parfois, mon cœur de midinette se laisse tenter, mais ce n'est quand même pas ma tasse de thé. 
Par contre, une belle histoire d'amour, une qui sonne vrai, une mythique, une qui montre aussi ce qu'il se passe APRÈS le "ça y est ils sont ensemble, sonnez tambours, battez trompettes", là ça m'intéresse.
Alors, je vais vous ressortir un livre de mes annales, un dont j'avais déjà causé dans le classique du mois de mars : Belle du Seigneur d'Albert Cohen.

 "Du joli, la passion dite amour. Si pas de jalousie, ennui. Si jalousie, enfer bestial. Elle une esclave et lui une brute. Ignobles romanciers, bande de menteurs qui embellissaient la passion, en donnant l'envie aux idiotes et aux idiots." Albert Cohen n'embellit pas la passion mais l'analyse avec une lucidité sans pareille. Des amours entre Ariane et Solal dans la Genève du début du siècle, il n'élude aucun aspect, ni la marche triomphale de la passion, ni les affres de la jalousie, ni la brutalité d'une relation plutôt sadique mais son roman demeure une des histoires d'amour mythiques de la littérature. Brossant au passage un tableau féroce du milieu des fonctionnaires internationaux où il a lui-même fait toute sa carrière, mêlant un foisonnement de récits secondaires à l'intrigue principale et passant avec une maîtrise consommée du lyrisme le plus échevelé au constat le plus froid, Albert Cohen donne avec Belle du Seigneur non seulement son œuvre maîtresse mais un des plus beaux romans du XXe siècle.

11 commentaires:

  1. Je n'ai jamais eu le courage de le lire celui-là mais pourquoi pas, un jour, peut-être... Je n'abandonne pas l'idée, ça c'est sûr, c'est se lancer qui va être plus compliqué xD

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je comprends, c'est un sacré pavé. Mais autant lire une histoire d'amour un poil crdible (même si certains chapitres sont un peu WTF).

      Supprimer
  2. Il faudrait vraiment que je le lise celui-là.
    Bisous à toi et à plus sur nos blogs respectifs!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu as le temps, lance-toi ! Je le recommande x1000

      Supprimer
  3. Je n'ai jamais lu de livre de cet auteur ! Je le connaissais de nom, mais je ne m'y étais jamais intéressée. Cet article m'a fait changer d'avis. Quand j'aurai l'occasion, je pense commencer par ce roman-ci. Merci pour la découverte !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne sais pas si c'est le plus "simple" à lire, par contre, vu qu'il fait quand même beaucoup beaucoup de pages. Le livre de ma mère se lit sûrement plus facilement, mais l'histoire de celui-ci est vraiment wahouuuu !

      Supprimer
  4. Je n'ai jamais trouvé le courage de me plonger dans ce livre et pourtant ma mère ne cesse de vouloir me le prêter :p

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On t'a pas dit qu'il fallait toujours écouter sa maman ? ^^

      Supprimer
  5. Je ne connais pas, mais tu me donnes très envie en tout cas :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tant mieux, parce qu'il est vraiment génial. Une pépite !

      Supprimer
  6. Ah ben tiens, moi j'aime beaucoup les romances même si comme toi je n'aime pas forcément le côté cliché, caricatural et tout ce qui va avec. Mais en grande romantique que je suis je tombe toujours dans le panneau ; )
    Bref, je le note, je pense que je pourrais aimer pour ce que tu en dis !!

    RépondreSupprimer

Laissez une petite trace de votre passage :)