vendredi 2 décembre 2016

Chronique : Miss Pérégrine et les enfants particuliers, tome 2 - Hollow City

Miss Pérégrine et les enfants particuliers, tome 2 : Hollow City de Ransom Riggs

Bayard Jeunesse, 2014, 502 p.

traduit par Sidonie Van den Dries

Fantastique, Jeunesse

Jacob et les enfants particuliers sont désemparés : Miss Peregrine, changée en oiseau, est prisonnière de son état, suite à l’attaque des Estres, des âmes damnées, sur l’île Cainholm. Les voilà donc livrés à eux-mêmes ! Après avoir essuyé une tempête entre Cainholm et le continent, Jacob et ses amis s’échouent sur une rive de Grande-Bretagne, en 1940, alors que la Seconde Guerre Mondiale fait rage. Entre fuir des Estres déguisés en soldats, des rencontres avec des animaux singuliers, et la recherche de la dernière Ombrune en liberté afin de redonner à la directrice de l’orphelinat sa forme humaine, cette deuxième aventure de la série s’annonce palpitante et pleine de frissons !

Cette chronique contiendra probablement des spoilers concernant le tome 1, attention donc si vous ne l'avez pas lu !
Commençons par une chose qui ne se dément pas avec le temps : l'objet-livre est une nouvelle fois magnifique : beau papier bien épais, grand soin apporté à la mise en page, la couverture est sublime à l'extérieure comme à l'intérieur, et comme pour le premier tome, on retrouve disséminées ça et là les photos en noir & blanc mi-flippantes, mi-loufoques qui donnent cette ambiance si particulière à la série.
Continuons avec un deuxième point : quoique vous ayez pensé du navet film qui est tiré de la série, comme souvent, les livres sont mieux.
 Concluons avec un truc qui se vérifie très souvent dans les trilogies à mon grand désarroi : c'est un tome 2, et c'est clairement un tome de transition.

Donc non, on n'avance pas vraiment dans l'intrigue, et on pourrait globalement se contenter de lire les cent dernières pages qu'on ne serait pas vraiment perdus. C'est vraiment dommage, parce que j'en attendais clairement plus, et j'espérais très fort que l'ami Ransom ne tombe pas dans ce piège de la transition parce que les trilogies, c'est beaucoup plus classes que les duologies.
On va donc suivre notre bande de pas-toujours joyeux drilles qui fuient leur île jusque là préservée du temps pour sauver Miss Pérégrine et accessoirement (non) leurs fesses. En gros, on va suivre un schéma assez basique de quête : je cherche (ici une ombrune) → j'arrive quelque part mais on me renvoie ailleurs → je cherche → on me renvoie ailleurs → je trouve, et là BAM ! Révélation de l'infini. The end, suite au prochain épisode tome !
 Il n'empêche que malgré cette sensation de répétition et le fait qu'on ait parfois l'impression que nos personnages vont tourner en rond le temps de remplir quelques pages, on ne s'ennuie pas, et on va surtout apprendre quelques trucs sur les particuliers, qui, s'ils ne sont pas essentiels (pour le moment) à l'intrigue restent hyper intéressants.
Jacob et ses compères vont aussi profiter de ce tome pour grandir, rire malgré les circonstances, s'adorer, s'engueuler, pleurer, prendre des décisions idiotes et se retrouver en grand danger un paquet de fois. Et on s'y prend.
On aime rencontrer les nouveaux personnages, même brièvement, on s'attache à certains qui étaient restés dans l'ombre lors du premier tome, d'autres sont vraiment intrigants (au passage, certains pouvoirs sont vraiment pourris !)
Et puis, honnêtement, rien que la fin vaut le détour. J'avais envisagé beaucoup de possibilités, mais pas celle-ci, je l'admets humblement.
 Par contre, je ne sais pas si je suis la seule, mais l'histoire Jacob / Emma ne m'intéresse pas du tout ! Et pour le coup, je trouve le truc un peu creepy, même.
J'ai donc au final très envie de lire la suite, malgré le désappointement du début.
  • Les 100 dernières pages, haletantes
  • Certains nouveaux personnages, intrigants
  • Des situations cocasses
  • Quelques informations sur la mythologie
  • Le début, redondant
  • Schéma de quête, trop classique
  • L'histoire Emma / Jacob m'intéresse assez peu

Du même auteur :
Miss Pérégrine et les enfants particulier, tome 1

10 commentaires:

  1. Ayant bien aimé le tome 1, j'ai quand même envie de lire le tome 2 malgré les points négatifs que tu cites, au moins pour retrouver cet univers si "particulier".

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De toute façon, malgré ce que j'en dis, je n regrette absolument pas ma lecture !

      Supprimer
  2. Il faudra vraiment que je sorte le tome 1 de ma PAL ^^" Il y est depuis plus d'un an mais en VO, d'ailleurs c'est pour ça qu'il n'en sort pas lol

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je comprends, j'ai du mal à lire en anglais moi aussi !

      Supprimer
  3. Personnellement, j'ai tout autant aimé ce tome 2 mais je n'irais pas non plus jusqu'à enchaîner toute la trilogie d'un coup :)
    J'aime bien les personnages de Jacob et Emma mais leur romance m'intrigue moyen quand même. Maintenant, séparément, je les apprécie !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, les persos sont sympas, mais le keurkeurlove entre eux ne m'envoie pas du rêve en barre, j'avoue. En plus, je trouve ça presque malsain, au final... Vu le passif avec le grand-père, je sais pas, mais c'est bizarre.

      Supprimer
  4. La relation Emma - Jacob n'est pas ce qui me passionnait le plus, mais j'adooore cette saga quand même ^^ Bonne future lecture du tome 3 :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ahh, mais j'adore aussi cette série... Par contre, le tome 3, c'est pas pour demain, parce qu'ils ne l'ont pas encore dans ma pourtant merveilleuse médiathèque !

      Supprimer
  5. Une série qu'il faudrait que je tente, surtout maintenant que j'ai vu le film au cinéma !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu as aimé le film, tu devrais adorer le livre, parce qu'il est tout pourri en comparaison !

      Supprimer

Laissez une petite trace de votre passage :)