mercredi 11 janvier 2017

La série du mois : Le cercle des canailles

Je dis souvent que la romance n'est pas ma tasse de thé. Que j'apprécie à l'occasion une romance historique. Et que j'aimerais bien changer d'avis sur le genre que je trouve toujours cliché et prévisible.
Franchement, avec cette série, j'y ai presque cru !
 

Le cercle des canailles de Sarah MacLean

1 - Le Flambeur

2 - La curiosité est un vilain défaut

3 - Le paria

4 - Discrétion assurée

J'ai Lu pour elle, coll. Aventures & Passions, publié entre 2014 et 2015

traduit par Béatrice Pierre

Romance historique

Dix ans auparavant, le Marquis de Bourne a été chassé de la haute société, ne gardant que son titre. Désormais l'un des associés des plus fameuses tables de jeux de Londres, le froid et dur Bourne fera tout pour regagner son héritage - y compris épouser la parfaite Lady Penelope Marbury.
Des fiançailles rompues et des années à se faire gentiment courtiser ont laissé Penelope avec peu d'intérêt pour un mariage confortable... et le désir de quelque chose de différent. Quelle chance que son nouveau mari ait accès à toutes sortes de plaisirs inexplorés !
Bourne est peut être un prince de l'ombre dans Londres, mais il a juré de tenir Penelope éloignée de ses faiblesses - un défi bien difficile à relever lorsque la lady découvre ses propres désirs et est prête à tout pour les réaliser... même à parier son coeur.
Chacun des tomes suivra l'un des gérant du cercle de jeu de l'Ange Déchu.

J'étais tombée sur le premier tome de cette série par hasard. Je ne suis clairement pas fan de romances, mais j'avais pourtant adoré celui-ci grâce en grande partie au style de l'auteure et à l'aspect historique de  la chose.
J'avais aussi aimé son personnage féminin. Un peu cruche et oie blanche, comme il se doit dans ce genre de lectures, elle savait tout de même ce qu'elle voulait. Elle était déterminée.
Je me suis donc dit : lisons la suite !
Bon. Le tome 2 me semblait déjà un peu redondant. Là encore, c'est l'héroïne qui m'a fait tenir. Faut dire que la demoiselle, c'est une scientifique pur jus. Elle a ça dans le sang, et le mariage et les convenances, ce n'est pas vraiment sa tasse de thé. De là à vouloir découvrir ce qu'il se passe dans la chambre à coucher avant le mariage et pas avec son fiancé ? Peu crédible, mais pourquoi pas. Ce deuxième tome m'avait donc un peu moins emballée. Surtout, le héros masculin m'avait agacée. Le côté je-vais-te-protéger-de-moi-même alors que la demoiselle, elle est tout ce qu'il y a de consentante, on avait déjà un peu vu ça dans le premier tome. Et donc, là, ça devenait un poil cliché.
Le troisième tome ne m'a pas beaucoup plus enchantée. On sort un peu du côté notre-amour-est-lié-à-l'échec-parce-que-je-ne-suis-pas-quelqu'un-de-bien, et les secrets à découvrir sont intéressants. On a presque droit à une petite enquête rétrospective. 
Pas de chance, le côté ours bourru au grand coeur du héros a eu tendance à m'énerver. 
Le pire, c'est que j'aurais pris ce tome indépendamment, je suis sûre que je l'aurais apprécié davantage. Mais là, mouais bof. Pas plus que ça. Pas d'étincelles ni de papillons dans le ventre. Pas de chance.
Par contre, le quatrième tome était fait pour moi. Parce que les gars, enfin un poil d'originalité, c'est la nana qui va se faire courtiser, c'est elle le bad boy. Et c'est le mec qui va se transformer en petite chose fragile mais déterminée.
Dans ta face les préjugés ! 
En fait, mon problème avec la romance, ce n'est pas la romance. Ce n'est pas que la prévisibilité. C'est qu'il m'en faut à petites doses. Je ne comprends pas cette mode des séries dans le genre. En mode on prend un lieu et une période historique, 3-4 pékins collègues de boulot, mais surtout amis, et tous, je dis bien TOUS vont trouver le grand amour. Pardon. Le. Grand. Amour.

Best Film Ever
Et se faire des petits coucous d'un tome à l'autre. Y en n'a pas un qui vit une jolie histoire, mais elle se termine, ou qui vit bien son célibat, ou qui fait du polyamour et tout le monde est content. Et s'il y a de l'homosexualité, c'est tous qui vont l'être. Pas juste un dans le groupe. Ou deux. 
Là, le thème qui les réunit, c'est grosso modo le trip vengeance et rédemption. Honneur et réhabilitation. Et comme c'est la même chose dans tous les tomes, il aurait fallu que je laisse du temps entre chacun.
Alors, forcément, ça me lasse. Un tome, ça me suffirait. Moi aussi, j'aime bien avoir des papillons dans le ventre et crier mentalement aux héros "mais berdol de mdree (z'avez vu, je dis des faux gros mots) (c'est depuis que j'ai un enfant) (vous devriez m'entendre beugler "fils de flûte, bouge ta caisse puritain !" en voiture) tout ce qu'elle veut c'est que tu lui arraches son corset !". Et même que finalement, c'est l'attente le mieux (pas comme dans la vraie vie). Mais il m'en faut à petites doses. Et il me faut un petit truc surprenant. Une héroïne pas vierge du tout, ou un mec qui avait l'air sympa dès le départ, pas gros dur mystérieux. Pas forcément casser TOUS les codes du genre. Mais ne pas les respecter tous non plus. 
Bref, j'avais beaucoup aimé le tome 1. Très bof le tome 2. Moyen le tome 3. Beaucoup le dernier.
C'est dommage, parce que j'ai failli ne pas le lire.
Bref, si vous êtes adeptes du genre, ça devrait vous botter. 
  • Les héroïnes féminines sont assez originales
  • Un tome "inversé", hallellujah !
  • La plume de l'auteure
  • Mêmes thèmes abordés dans chaque tome
  • Prévisibilité et Évidence ont un enfant = cette série

10 commentaires:

  1. Il faudrait que je tente j'ai entendu de jolies choses de cette saga

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne l'ai pas trop vue sur la blogo pour ma part, mais si tu aimes le genre, ça te plaira sûrement !

      Supprimer
  2. J'ai passé ma période romances historiques. Alors, je ne suis pas certaine de me lancer surtout si elles ne révolutionnent pas le genre!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh bien, je ne sais pas si ça révolutionne le genre, vu que j'en lis peu. Mais en tout cas, ça se lisait plutôt bien.

      Supprimer
  3. Après, c'est vrai que si la romance c'est à petite dose, on doit en avoir marre des séries de romances à foison ^^
    Pour ma part j'adore ça, enfin surtout la romance historique parce que pour le coup je râle comme toi... mais sur la romance contemporaine xD
    Cette série là est ma préféré. Et le T2 (snif), c'est mon préféré de chez préféré. Enfin après, ce sont des choses qui arrivent ;)
    Sinon tu as raison, c'est vrai qu'il faudrait plus de "format" différent pour les histoires d'amour !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense qu'il était noyé au milieu, en fait. J'ai eu la mauvaise idée de les lire très rapidement à la suite les uns des autres, je pense que ça n'a pas aidé.

      Supprimer
  4. J'aime beaucoup la romance et la romance historique aussi !
    Les lectures d'Alice (Slytherin) en parle énormément et en bien :p Elle m'a fortement donné envie de la découvrir !
    Par contre, je ne lis jamais les tomes trop rapprochés car c'est le risque : de retrouver l'histoire redondante :-/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je ne lis jamais tout d'affilée d'un coup, mais je devais être en disette de bouquins dans ma liseuse, et comme j'étais en cours de déménagement, les autres étaient en cartons...
      Mais malgré tout, c'était plutôt agréable dans l'ensemble (même si j'ai levé les yeux au ciel un bon paquet de fois)

      Supprimer
  5. Je suis un peu comme toi. Dans le genre, j'aime bien la série "Noblesse oblige" de Sally McKenzie, mais effectivement, il faut pas la lire à la suite. Moi j'en lis un de temps en temps, ça fait plaisir et ça détend. Mais je l'ai toujours pas terminé alors que je suis dessus depuis 3 ans je crois xD

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, il faudra que j'espace davantage la prochaine fois. Et merci pour le conseil, je me le note :)

      Supprimer

Laissez une petite trace de votre passage :)