mardi 14 février 2017

Chronique : Les chroniques lunaires, tome 2 - Scarlet


Les chroniques lunaires, tome 2 - Scarlet de Marissa Meyer

PKJ, 2013, 476 p.

traduit par Guillaume Fournier

Science-Fiction, Young Adult, réécriture de conte

Bien loin de l'asie et du royaume du Prince Kai, la grand-mère de Scarlet Benoit est portée disparue. Scarlet réalise alors qu’elle n’a jamais su qui était vraiment son aînée et quels dangers pouvaient bien la menacer. Quand elle rencontre Wolf, un mystérieux street-fighter qui semble savoir où est sa grand-mère, elle n’a d’autre choix que de lui faire confiance. C’est en menant leur enquête que Scarlet et Wolf croisent la route de Cinder. Ensemble ils se ligueront contre Levana, la vicieuse Reine lunaire prête à tout pour asservir les Terriens et épouser le Prince Kai.

J'avais lu fin août le premier tome des Chroniques Lunaires, après avoir longtemps repoussé la découverte de cette série (à tort, je le rappelle). Vous pouvez retrouver mon avis ici, et gare aux spoilers dans cette chronique si vous n'avez pas lu le tome 1.

Autant vous dire que j'ai replongé avec délices (oui, au pluriel, voilà) dans cette intrigue. Bon, je ne vous cache que j'étais un peu déçue de ne pas retrouver Cinder direct en ouvrant le livre. Mais au final, je me suis très vite attachée à Scarlet, notre nouvelle héroïne, et à Loup. Possible même que je préfère la jolie rouquine à la cyborg.
L'intrigue est prenante et on alterne de Scarlet et de Cinder, et à chaque fois, on regrette de quitter l'une ou l'autre. Y a pas à tortiller, l'auteure sait s'y prendre pour nous donner envie de tourner les pages !
 A priori rien ne destine des deux demoiselles à se rencontrer, parce que si Cinder fuit une mort certaine, Scarlet, elle, veut juste retrouver sa grand-mère mystérieusement disparue. Sa quête est assez touchante : on voit toute l'importance de leur relation aux yeux de la jeune femme, une relation qui lui a permis de se construire malgré l'absence ou la défaillance de parents plus proches. Elle a grandi avec, mais c'est aussi le détachement qui va la faire mûrir. Une jolie allégorie du passage à l'âge adulte (bon, soyons honnêtes, inutile que ce détachement se fasse de manière aussi abrupte dans la vraie vie).
Bizarrement dans ce tome, les passages concernant Cinder m'ont un peu moins embarquée : évidemment, elle traverse des épreuves, mais elle s'en tire toujours sans trop de casse, et je n'arrive pas à trembler pour elle. Alors c'est intéressant, tous ces passages qui la concernent, mais ça manque un peu d'émotions
Mais surtout, le point qui continue de me chagriner, ce sont les révélations et autres retournements de situations : ils n'ont rien de fondamentalement surprenants (en tout cas pour moi, peut-être que pour un public moins aguerri aux thrillers, ça fonctionne du feu de dieu). Mais une nouvelle fois, on se prend au jeu, on veut vérifier nos théories, et surtout savoir ce que nos héros vont faire de tout ça. Au risque de me répéter : y a pas à tortiller, l'auteure sait s'y prendre pour nous donner envie de savoir la suite !
Côté personnages, je suis assez mitigée, certains m'ayant beaucoup emballée, d'autres bien moins.
Comme je l'ai dit, je me suis très vite attachée à Scarlet. Elle est déterminée, quoiqu'il lui en coûte (comme aurait dit ma grand-mère, quand elle a un truc en tête, elle l'a pas ailleurs). Elle va montrer des fragilités, des faiblesses, mais possède une force qu'elle ne soupçonne pas et qui va lui permettre de toujours aller de l'avant. Elle est également très rentre-dedans, tant dans son comportement que dans son vocabulaire, ce qui va beaucoup motiver les gens autour d'elle.
Loup, de son côté est le genre de personnages masculins qui semble un peu cliché au premier abord, en mode "grosse brute au cœur tendre". Heureusement, des nuances vont rapidement lui être apportées, au point de ne plus trop savoir sur quel pied danser avec lui.
Thorne est la caricature de ce que je nomme "le petit con". Mégalo, sûr de lui, plein d'humour involontaire (parce qu'on se moque, en fait). Evidemment, il apporte de la bonne humeur dans un univers toujours plus sombre, mais pour moi, il était souvent too much. Je ne doute pas que beaucoup l'aient apprécié, ceci dit, il est tellement à côté de la plaque que je ne m'y suis pas attachée. 
Quant à Cinder, évidemment, j'ai été ravie de la retrouver. J'ai aimé son évolution, son attachement à certaines personnes qui manque de la perdre par moments, mais elle se transforme un peu vite en super-badass. Comme je l'ai souvent dit, il faut toujours un Daryl-badass-McGyver, et ici, c'est elle qui prend ce rôle (en plus de celui d'élue, ça fait un peu beaucoup pour un seul personnage).
 On pourrait croire à voir le nombre des "défauts" que je relève que je n'ai pas apprécié cette lecture. Mais si, si si ! Je l'ai adorée, encore plus que le premier tome, d'ailleurs. On a de l'action, de l'émotion, des révélations, et surtout, le récit est tellement fluide et addictif qu'on le lit sans même s'en rendre compte. C'est typiquement le genre de bouquin dont on se dit à 2h du matin : "encore un chapitre !".
Et si je lui trouve des points négatifs, c'est que j'essaie un minimum d'être objective. Mais autant vous dire que je vais me ruer sur le tome 3 dès que possible.
 
  • De nouveaux personnages intéressants
  • Un univers de plus en plus sombre
  • Une intrigue toujours plus addictive

  • Révélations et retournements de situation un peu prévisibles
  • Thorne est un cliché ambulant

http://delaplumeauclic.blogspot.fr/2016/11/chronique-les-chroniques-lunaires-tome.html
 

20 commentaires:

  1. C'est une saga qui me tente, et tu me donnes encore plus envie. Il va vraiment falloir que je m'y mette ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai laissé passer du temps, mais franchement, je ne regrette pas de m'être lancée !

      Supprimer
  2. Une saga qui me tente pas mal. J'ai le premier tome dans ma PAL alors il ne reste plus qu'à la commencer ^^

    RépondreSupprimer
  3. Un très bon tome encore une fois, même si j'avais préféré le premier. Cress et Winter m'attendent dans ma PAL (il ne me manque que Levana) et j'ai hâte de pouvoir découvrir la suite ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je les emprunté pour ma part, donc j'attends que la suite soit dispo à la médiathèque.

      Supprimer
  4. Je suis débile enfin... Je les avais plus jeunes (les trois premiers) puis je les ai donné. Je regreeettttttteeee! Je vais me les racheter du coup hein :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ahah, j'irai du motel à faire du tri dans les livres, perso, et c'est exactement pour ce genre de situation.

      Supprimer
  5. Je me souviens de ta chronique du tome 1 je crois !
    Faudrait vraiment que je les lise depuis le temps que j'en ai envie en plus !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Trop de livres, pas assez de temps ! Je le dis ça à peu près tous les jours !

      Supprimer
  6. J'avais lu le tome 1 en ebook mais j'ai très envie de me procurer la suite en papier ^^ (j'ai peur de la taille des derniers en ebook, ça passe plus lentement je trouve x))) )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, c'est marrant, je n'ai pas cette impression, souvent merle le contraire (ça doit être dû à la taille des caractères).

      Supprimer
  7. Il faudrait quand même que je tente ce tome 2 !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, ben oui alors ! Je l'ai préféré au premier, personnellement.

      Supprimer
  8. J'ai vu cette saga sur pas mal de blogs, j'ai bien envie de tester le premier tome, d'ailleurs je vais aller voir ton avis !

    RépondreSupprimer
  9. Oh non, Thorne too much ?! Moi je l'ai adoré et je suis contente que le troisième tome le mette apparemment plus en avant. Ça sera peut-être l'occasion pour l'auteur de nuancer sa personnalité comme avec Loup. J'ai apprécié les deux intrigues avec les deux duos qui se rejoignent au final.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je pense que c'est un personnage qui mérite d'être nuancé. Il a un côté attachant, mais un peu trop caricatural pour moi. Mais je comprends qu'il ait plu, d'ailleurs heureusement qu'il est là pour apporter un peu d'humour !

      Supprimer
  10. C'est marrant, j'ai bien aimé Thorne malgré son côté très prévisible, ou peut être à cause de ça justement...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, je comprends qu'il ait plu, mais c'est vrai que j'ai un peu de mal avec les persos dont on peut prédire les remarques ou les actions.

      Supprimer

Laissez une petite trace de votre passage :)