dimanche 16 avril 2017

Lazy Sunday #59 avec Long Island

 
Je ne sais pas vous, mais moi, le dimanche, j'ai souvent un peu la flemme d'écrire une jolie chronique. Ou même une moche
Lazy Sunday (j'ai hésité avec "Dimanche de feignasse", mais ça faisait moins cosy et plus loque humaine, donc je me suis rabattue sur la version anglophone du machin) sert à vous présenter rapidement ma lecture en cours (ou celle que je viens de finir), et à vous teaser en vous mettant quelques phrases tirées d'une page au hasard.

  
Long Island de Christopher Bollen
Calmann Lévy, 2017, 656 p.
Thriller, Roman de société








Déjà, je vous ferais remarquer que la couverture est assez sublime. Sans rire. Et c'est un vrai gros pavé, qui va me donner des points par milliers (ou pas) pour le challenge des pavés. Mais surtout, ce thriller a un gros gros avantage : on va rencontrer une fresque non pas familiale, mais de ville. Et ça, ça me botte vachement comme thème.

De l'arrivée de Mills, ado venu de Californie, à Orient, petite bourgade qui résiste encore et toujours à l'envahisseur new-yorkais. Sans grand succès, ceci dit. Nous allons donc en rencontrer les habitants, leur vie quotidienne, et assister aux drames qui vont bouleverser l'équilibre de la petite ville.

Si j'étais resté à New York, j'aurais sans doute commis toutes sortes de délits indicibles. Au lieu de cela, je suis venu à Orient pour en repartir deux mois plus tard, coupable du seul crime d'avoir recherché mon propre salut.

2 commentaires:

  1. Je ne connaissais pas il a l'air pas mal et j'ai hâte d'avoir ton avis final dessus !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour le moment je me régale ! Mais c'est un gros gros pavé, alors je ne suis pas prête de le terminer.

      Supprimer

Laissez une petite trace de votre passage :)