vendredi 23 juin 2017

Chronique : Supernormal

Merci Aux Forges et Vulcain et à Babelio

Supernormal de Robert Mayer

Aux Forges de Vulcain, coll. Littératures, 2017, 312 p.

traduit par Francis Guévremont

Super-Héros, Fantastique

David Brinkley a été le plus grand des superhéros. Mais il est difficile d’être et d’avoir été. Un jour, il prend sa retraite, se marie, commence à perdre ses cheveux, à prendre du poids, et s’installe en banlieue. Tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes, quand une série de catastrophes décime la population de superhéros disponibles pour sauver New York. Plus de Superman, plus de Batman. C’est David qui doit retrouver ses collants, sa cape et son masque pour sauver une Amérique qui doute, en pleine Guerre Froide. Le seul problème, c’est que notre héros est désormais un homme entre deux âges, dont les pouvoirs tombent parfois en panne, et qui se sent complètement dépassé par l’Amérique des années 70, avec son cortège de nouveautés. Il se lance quand même dans l’aventure, et nous emmène avec lui dans un thriller qui plonge avec humour dans les méandres d’une Amérique qui doute, après l’affaire du Watergate et la fin de la guerre du Vietnam.



Lors de l'avant-dernière Masse Critique Babelio, ce livre m'a de suite tapé dans l'oeil. Faut dire que je suis une amatrice de super-héros, même si j'ai une culture comics plutôt nulle (j'essaie d'y remédier, mais je me noie dans la multitude et la complexité des arcs).
Et là, ça m'a semblé être le Graal : un super-héros dans un roman, le genre de super-héros qu'on s'imagine tout de suite un peu loser, rangé dans sa petite vie, et de toute façon, que pourrait-il faire d'autre vu que ses super-pouvoirs sont visiblement aux abonnés absents ? Bref, on se rend vite compte que David regrette un peu son ancienne vie de super-héros qui lui semble chaque jour un peu plus lointaine.
Bon, mais alors, il vaut quoi ce livre ? 
Je vais vous le dire vite fait bien fait : il est top. C'est bourré de références, déjà. Alors, on va croiser les noms de super-héros célèbres comme Superman ou Batman, mais aussi beaucoup de références à cette Amérique des années 70. Impossibles à saisir pour nous, heureusement le traducteur s'est fait une joie de nous mettre des notes à chaque fois ou presque. Merci à lui, parce que personnellement, les noms de joueurs de base-ball, je n'y connais strictement rien.
Mais les références vont plus loin, parce que très clairement, c'est une parodie d'un Superman qui aurait (mal) vieilli. David est journaliste, son premier amour était également journaliste, et elle était folle de son alter ego héroïque, sans savoir que c'était lui, évidemment. Ca ne vous rappelle rien ? 
L'humour ne s'arrête pas au pastiche, loin de là. Et les bonnes idées s'enchaînent, entre le baisomètre, la remise de prix super-héroïques, mais surtout les répliques des personnages. Amateurs d'humour noir, vous devriez vous régaler ! (amateurs de passages graveleux aussi)
Aussi sombre qu'un Watchmen, aussi drôle qu'un Hero Corp. Le mélange parfait, pile ce que j'attendais.
Habituellement, les super-héros s'adressaient aux ados. Pouvoir s'identifier à un surhomme qui à la base n'est souvent qu'un ado très inhibé, c'est certain que ça aide. Ici, la cible est différente. L'ado a grandi, le héros a vieilli. Et au final, comme souvent dans les histoires de super-héros, ce qui est questionné, c'est cette notion de choix. 
Est-ce que le fantasme de sauver des vies et d'être acclamé dans le monde entier, que dis-je, dans l'univers, c'est ce qu'il y a de plus important ? Est-ce qu'on peut grandir et passer à autre chose ? Est-ce qu'on peut concilier les deux ? Outre la fuite de ses pouvoirs, c'est à cela que David va devoir répondre. Et il va évidemment devoir choisir quels sacrifices il lui faudra faire.
On n'échappe évidemment pas aux clichés du genre, puisque c'est évidemment par son intelligence que David va réussir à se sortir de la plupart des situations, mais ça ne fait pas "facile" pour autant, et j'ai vraiment apprécié cela. 
Le petit point que je regrette est finalement la taille de ce livre. Certains passages vont vraiment trop vite, on a finalement assez peu le temps de s'imprégner d'une ambiance qui serait particulière à ce roman. Par contre, je suis persuadée qu'il pourrait faire un film formidable !
  • L'humour
  • Les thèmes abordés
  • Les références en pagaille

  • Un peu trop rapide à mon goût

9 commentaires:

  1. J'aime beaucoup le côté décalé de ce roman. L'originalité me plait beaucoup, je note!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. N'hésite pas, parce qu'effectivement, ça change de ce qu'on voit d'habitude

      Supprimer
  2. Je suis assez curieuse, mais le résumé me fait assez penser au dessin animé Les indestructibles... A tort ou à raison?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est beaucoup moins tout public quand même 😊

      Supprimer
  3. Je ne pense pas que j'apprécierais ce livre, vu que je n'aime pas plus que cela les super-héros. Enfin, un dessin animé de temps à autre, ça passe. Après, je n'ai jamais été une grande fan non plus ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, du coup, je ne pense pas que tu sois le public ciblé

      Supprimer
  4. Haha, ça a l'air chouette ! J'avais lu un truc au pitch équivalent (le superhéros vieillissant) il me semble que c'était la vie sexuelle des super-héros (ou qqchose comme ça), c'était d'un ennui... Et même pas drôle en plus. Du coup, j'ai bien envie de tenter l'expérience avec ce lui-là !

    RépondreSupprimer
  5. Comme toi niveau culture en comics j'ai des choses à apprendre.. La couverture est superbe, franchement elle donne envie de découvrir le livre.
    Il y a des chances que je le lise, je ne sais pas quand mais je ne dis pas non... :)

    RépondreSupprimer

Laissez une petite trace de votre passage :)