dimanche 23 juillet 2017

Lazy Sunday #69 avec Syngué sabour - pierre de patience

Je ne sais pas vous, mais moi, le dimanche, j'ai souvent un peu la flemme d'écrire une jolie chronique. Ou même une moche
Lazy Sunday (j'ai hésité avec "Dimanche de feignasse", mais ça faisait moins cosy et plus loque humaine, donc je me suis rabattue sur la version anglophone du machin) sert à vous présenter rapidement ma lecture en cours (ou celle que je viens de finir), et à vous teaser en vous mettant quelques phrases tirées d'une page au hasard.



 


Syngué sabour - pierre de patience d'Atiq Rahimi
grand format : P.O.L., 2008, 155 p.
poche : Folio, 2010, 144p.
Contemporaine
Parce que ma mère me l'a prêté en février, il était donc grand temps que je le lui rende. Sans compter qu'elle me l'a très bien vendu. Il ne m'en faut pas plus !

D'une femme, en Afghanistan, qui veille son mari. Le corps dudit mari, vu que son esprit semble s'être fait la malle. Elle va lui raconter toutes ces choses qu'elle n'aurait jamais pu lui dire, toutes les choses qu'elle n'était pas censée faire. Une belle histoire de femme qui prend son indépendance sous des dehors soumis.

Les hommes comme lui ont peur des putes. Et tu sais pourquoi ? Je vais te le dire, ma syngué sabour : en baisant une pute, vous ne dominez plus son corps. Vous êtes dans l'échange. Vous lui donnez de l'argent, elle vous donne du plaisir. Et je peux te le dire, souvent c'est elle qui vous domine. C'est elle qui vous baise.

2 commentaires:

  1. Ça a l'air fort et percutant, je ne connaissais pas du tout, merci pour la découverte en tous cas !

    RépondreSupprimer

Laissez une petite trace de votre passage :)