dimanche 13 août 2017

Lazy Sunday #70 avec Une amie prodigieuse

Je ne sais pas vous, mais moi, le dimanche, j'ai souvent un peu la flemme d'écrire une jolie chronique. Ou même une moche
Lazy Sunday (j'ai hésité avec "Dimanche de feignasse", mais ça faisait moins cosy et plus loque humaine, donc je me suis rabattue sur la version anglophone du machin) sert à vous présenter rapidement ma lecture en cours (ou celle que je viens de finir), et à vous teaser en vous mettant quelques phrases tirées d'une page au hasard.

 

L'amie prodigieuse d'Elena Ferrante 
Folio, 2016, 430 p.
Traduit par Elsa Damien
Contemporaine

Parce que ma mère me l'a prêté en février, il était donc grand temps que je le lui rende. Sans compter qu'elle me l'a très bien vendu. Il ne m'en faut pas plus ! (oui, c'est un copier-coller du dernier Lazy Sunday, et je le vis bien)

De la jeunesse dans les années 50 en Italie d'Elena, une fillette / adolescente. Mais surtout de son amie, la fougueuse, impétueuse, intelligente, improbable Lila. Il y a de la demoiselle badass dans l'air et j'aime les histoires d'amitié !

Les grandes personnes, en attente de lendemain, évoluent dans un présent derrière lequel il y a hier, avant-hier ou tout au plus le semaine passée : elles ne veulent pas penser au reste. Les petits ne savent pas ce que cela veut dire "hier", "avant-hier", ni même "demain", pour eux tout est ici et maintenant : ici c'est cette rue, cette porte, ces escaliers, ici c'est cette maman et ce papa, ce jour et cette nuit.

3 commentaires:

  1. Bon dimanche à toi et bonne lecture !

    RépondreSupprimer
  2. Super article, je te souhaite une bonne fin de lecture :D

    RépondreSupprimer
  3. Il me tente beaucoup, j'ai hâte de lire ton avis alors :)

    RépondreSupprimer

Laissez une petite trace de votre passage :)