jeudi 24 août 2017

Throwback Thursday Livresque #36 - C'est quoi cette fin ?!

BettieRose a lancé il y a quelques mois ce nouveau RDV pour parler d'une lecture que le thème nous évoque. Vous pouvez retrouver les liens sur son blog !

 
Si vous me connaissez un peu, vous savez que j'ai un bon gros problème avec les épilogues. Parce que, c'est quasi-systématique, les épilogues sont en mode guimauve, bisounours, arc-en-ciel et paillettes. Jamais très réaliste à mon goût. Même si je conçois qu'on ait envie de bonne humeur quand on lit un bouquin, j'avoue que je préfère quand ça colle avec la vraie vie.
Mais pire que ça, ce que je n'aime pas, c'est que l'auteur me mente. Et qu'il rajoute juste à la fin un élément volontairement tu jusque là, histoire de nous surprendre. Pour moi, il rompt un contrat tacite et je suis ensuite hyper frustrée. C'est ce qui se passe dans Ragdoll de Daniel Cole, qui était pourtant très bien par ailleurs.
Niveau intrigue, rebondissements et révélations, tout se passe bien. On alterne les périodes de surplace avec celles d'actions, quelques scènes bien trouvées éclairent judicieusement le caractère ou le passé des personnages, et l'humour n'est pas en reste. L'auteur étant anglo-saxon, j'ai retrouvé ce sens de l'humour typiquement briton que j'aime d'amour.
Comme il s'agit d'un thriller en mode poupées russes, j'avoue avoir pas mal de mal à en parler davantage sans spoiler éhontément. Mais je dois cependant mentionner une légère déception quant au dernier quart du livre, un peu trop cinématographique / faisons une suite / facilité quand tu nous tiens / l'auteur m'a menti. Pas que ce soit mauvais, juste que j'adhère assez moyennement au procédé utilisé. Du coup, je me retrouve comme une âme en peine à devoir déterminer si je suis déçue, si j'ai quand même beaucoup aimé, si je dois divorcer alors que je viens juste de mentalement épouser Wolf 300 pages plus tôt.

13 commentaires:

  1. Aaaah je comprends tellement ton ressenti, même si je n'ai pas lu ce roman, je déteste être dupé également :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est hyper frustrant, c'est comme les deus ex machina dans le genre...

      Supprimer
  2. Un roman qui me tente pourtant énormément ^^

    RépondreSupprimer
  3. Ah je comprends tellement, je n'ai pas lu celui-là, mais je dois dire que tu m'intrigues, mais je me suis sentie trompée de la même manière pour ma part avec Nymphéas noirs de Michel Bussi. Avec tout pareil à la fin, cette sensation de "je ne sais pas quoi penser de ce livre, il était bien mais cette fin, trop facile !". J'ai quand même décidé que j'aimais bien parce que j'étais transportée par l'histoire, mais pour l'instant, c'est celui que j'aime le moins de l'auteur du coup...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai pas lu Les nympheas noirs, mais du coup, je ne pense pas le faire...

      Supprimer
  4. Ce roman me fait terriblement envie.

    RépondreSupprimer
  5. Ah dommage! Trop frustrante ces fins qui alors que tout était bien parti!

    RépondreSupprimer
  6. Je comprends ce que tu ressens ^^. Personnellement, j'ai un problème avec les fins ouvertes.

    RépondreSupprimer
  7. Ce livre me fait envie depuis sa sortie mais je ne me suis pas encore lancée. Ton commentaire me fait un peu peur mais je compte tout de même me faire mon propre avis.

    RépondreSupprimer
  8. Ce livre me tentait bien, mais du coup je suis plus sûre, j'aime pas me faire eue.

    RépondreSupprimer

Laissez une petite trace de votre passage :)