samedi 26 août 2017

Vernon Subutex, tome 1

Vernon Subutex, tome 1 de Virginie Despentes

Audiolib, 2015, lu par Jacques Frantz, 669 mn

Le Livre de Poche, 2016, 432 p.

Contemporaine, Rock & Roll

QUI EST VERNON SUBUTEX ?

Une légende urbaine.

Un ange déchu.

Un disparu qui ne cesse de resurgir.

Le détenteur d’un secret.

Le dernier témoin d’un monde disparu.

L’ultime visage de notre comédie inhumaine.

Notre fantôme à tous.

Le résumé éditeur ne rend pas justice à ce bouquin. Mais, je dois bien avouer qu'il est difficile de résumer ce livre. Comme souvent avec Virginie Despentes, l'ambiance est très sex, drugs and rock & roll. 
Sous prétexte de suivre un homme, Vernon Subutex, donc, et sa déchéance, l'autrice va surtout dresser une galerie de portraits terriblement justes. Parce qu'il faut bien qu'on se mette d'accord : si on commence à voir lentement un fil rouge se dessiner entre les différents protagonistes et un bout d'intrigue prendre forme, ce n'est pas à mon sens l'intérêt premier de ce livre.
Commençons par l'ami Vernon, donc. Il était avant terriblement vivant, actif et tout ce qu'on veut. Il était disquaire et auréolé d'une certaine classe, la classe de celui qui ne s'est pas fait bouffer par le système, de celui qui a encore une vie et un boulot qui le bottent. Bon, il se trouve qu'il a dû la fermer sa boutique, quelques années plus tôt. Qui achète encore des disques ? De chômage en RSA, de RSA à plus rien, d'une garçonnière étroite où il s'était enfermé à la rue. À travers lui, un petit frisson envahit le lecteur. Ça peut lui arriver aussi bien qu'à Vernon. Présenté sous cet angle, il est tout de suite touchant, attachant, même s'il est capable de se comporter en vrai crevard.
Si tout tourne autour de lui, il est loin d'être l'unique narrateur et on va même parfois le perdre de vue quelque temps. Parce que c'est un vrai gros roman choral.
Pas dans ce genre-là, par contre
On va parfois avoir différents points de vue sur une même situation, sur un même personnage. Chacun y va de son chapitre, sa petite phrase, son opinion si importante. 
Virginie Despentes va donner la parole à un paquet de personnages qu'on pourrait aussi bien croiser dans la rue et je vous le dis tout net : sa vision de l'humanité n'est pas toujours belle à voir. 
Bobos satisfaits, ex porn-star qui cherche à rebondir, veuve, musiciens ratés, drogués, pseudo-réalisateur, clodos... Autant de protagonistes différents qui vont aborder avec cynisme ou naïveté des thèmes différents avec une voix bien propre. Comme souvent avec Despentes, ça va causer drogues, musique, art de manière générale, petite bourgeoisie, sexe, féminisme et son pendant le machisme, racisme ordinaire et assumé, parentalité, vieillissement, genre et identité, etc.
Certains propos seront révoltants, mais mêmes ceux-là seront tenus par des gens tellement humains, tellement crédibles qu'on pourrait s'engueuler avec dans la vraie vie. Certains propos attendrissants de naïveté, au point qu'on lèvera les yeux au ciel avec un petit sourire. D'autres seront cyniques et acides, et c'est souvent eux qui feront le plus mouche.
Est-ce que c'est une critique de la société ou un simple constat ? Mon seul problème, au final, c'est que je ne suis pas sûre de savoir où l'autrice voulait en venir.
Parce que c'est diablement bien écrit, les pages se tournent toutes seules, ça ne raconte pas une vraie histoire, mais plein de petites, et on veut non pas savoir la suite, mais plutôt la suivante. Jusqu'à la fin. Où, là, on veut vraiment savoir la suite. 
Évidemment, si vous n'aimez pas le style de l'autrice, ce n'est sûrement pas avec cette trilogie que vous allez vous réconcilier avec. Mais, étant bien moins trash que Baise-moi par exemple, ça peut par contre être une bonne façon de rencontrer le style de l'autrice. En bonne adoratrice de ses productions, je me suis pour ma part régalée.
  • Les personnages criants de vérité
  • Les thématiques abordées
  • La plume
  • L'intrigue au second plan 

6 commentaires:

  1. J'en ai entendu beaucoup de bien! Je vais me laisser tenter je crois!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu aimes Despentes, tu devrais aimer 😊

      Supprimer
  2. Je n'avais jamais entendu parler de ce livre ni même de l'auteure... Ce livre m'intrigue, il ne ressemble en rien à ce que j'ai pu lire auparavant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que lire un bouquin de Despentes dans sa vie est une expérience indispensable. Son style est assez cru donc ça peut ne pas plaire, mais ça ne laisse en principe pas indifférent.

      Supprimer
  3. Ca fait un moment que je me tate à commencer cette série. Je lui laisserai surement une chance quand me PaL aura un peu baisser, parce que je suis quand même curieuse, je n'ai jamais lu de Despentes !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne sais pas si c'est le meilleur pour commencer à découvrir l'autrice, mais je l'ai trouvé vraiment top en tout cas. Il faut juste ne pas s'attendre à une intrigue de foufou, parce que ce n'est pas le propos.

      Supprimer

Laissez une petite trace de votre passage :)