samedi 9 septembre 2017

Chroniques célestes, tome 2 - La chute de l'ange

lu en partenariat avec les éditions Hélène Jacob

Chroniques célestes, tome 2 : La chute de l'ange de Marie-Sophie Kesteman

Hélène Jacob, 2016, 250 p.

Fantasy

Au cœur des Plaines sauvages, le pouvoir des Enfers grandit de jour en jour, mais Eleanor se sent désormais prête à affronter sa destinée. Aux côtés d'Oonel et Abrahel, elle pensait pouvoir envisager son avenir avec sérénité, mais sur le territoire Andoïe, la sérénité n'est plus qu'un mirage. Eleanor pensait ne plus rien avoir à perdre. Elle pensait que les Enfers lui avaient déjà tout arraché. Mais, il existe toujours une faille. Une faille par laquelle s'infiltrer et tout détruire.

S'agissant d'un tome 2, il est probable que cette chronique contienne des spoilers sur le premier de la série. Si vous ne l'avez pas lu, voici ma chronique. Néanmoins, je pense être assez vague dans cette chronique concernant les évènements du premier tome pour que vous puissiez continuer votre lecture sans risquer d'apprendre trop d'éléments importants du premier. 
Mais commençons par le truc qui m'a mise dans le bain tout de suite et que j'ai trouvé vraiment vraiment top. Vous savez, quand vous laissez passer beaucoup de temps entre deux tomes d'une même série ? Et qu'en ouvrant le tome suivant, vous êtes en mode "mais c'est qui lui ?"
Eh bien là, ça n'arrivera pas. L'autrice (ou la ME, peu importe) nous concocte un petit previously digne d'un épisode de Game of Thrones (mais quand même moins sanglant, faut pas déconner) qui replace les personnages principaux et les évènements important du premier tome. 
Du coup, vous commencez votre lecture en toute sérénité, et ça, c'est bien !
Mais passons au bouquin, tout de même. On continue à suivre la formation d'Eleanor en compagnie d'Abrahel, garde du corps toujours aussi taquin (voire casse-bonbon), exigeant et diablement beau gosse.
Malgré tout, j'ai eu très peur, pendant les premières pages. Il faut me comprendre : ça fleurait vraiment le tome de transition. Au final, c'est vraiment à nuancer car il y a pas mal d'actions, et du genre qui font avancer l'intrigue, même si au final, tout reste encore assez flou quant à la suite des évènements. 
Mon reproche à ce bouquin reste un peu le même que pour le premier : le rythme est parfois un peu lent, pour s'accélérer un peu trop à mon goût par la suite. Je pense en particulier à un passage qui n'a a priori (et je peux me tromper) pas d'intérêt en terme d'avancée de l'intrigue et qui a tendance à s'éterniser. Attention tout de même : il permet de créer quelques situations qu'on attendait de pied ferme et surtout de découvrir nos héros sous un nouveau jour. 
Parce qu'il y une chose à savoir : les personnages sont vraiment chouettes. Le trio Abrahel / Eleanor / Oonel fonctionne hyper bien. 
Peut-être pas à ce point, faut pas abuser !
Et si l'autrice nous tease un max avec le fameux secret d'Abrahel (j'ai d'ailleurs des idées !), elle peut car le personnage reste assez mystérieux tout en faisant parfois preuve d'une gentillesse et d'une générosité qu'on n'aurait pas cru pouvoir attendre de lui. Bien loin du love interest que l'on retrouve souvent un peu partout, il est vraiment pénible ! 
Quant à Eleanor, j'aime beaucoup son évolution. Elle est parfois vraiment vraiment du genre à te faire lever les yeux au ciel. Je pense notamment à sa réaction quand elle découvre une information concernant un des personnages, d'autant qu'à mes yeux, ce n'était franchement pas la peine d'en faire un plat. Mais malgré tout, elle n'en devient pas tête-à-claques (et tout le monde à déjà eu envie de secouer une héroïne dans un bouquin). Au contraire, on se rend juste compte qu'elle n'est pas parfaite, pas irréprochable, pas hyper badass. Et c'est très cool. Elle peut avoir peur, elle subit une pression monstrueuse qu'elle gère parfois mal, mais elle a aussi des valeurs, des principes auxquels elle ne veut pas déroger. Elle en devient souvent incroyablement entêtée par excès d'orgueil, mais c'est vraiment ce qui la rend humaine et crédible. Et attachante.
Un petit regret concernant Oonel qui pour le moment sert surtout de caution humour sans avoir d'autre motivation que celle de suivre ses amis...
La fin est également assez incroyable, mais c'est aussi là que j'aurais apprécié de l'autrice qu'elle prenne davantage son temps afin d'explorer cette nouvelle partie de l'univers qu'elle a créé. Parce que vraiment, c'est intéressant et cela apporte beaucoup de nuances  à tout ce qu'on pouvait croire jusque là. 
Il n'empêche, j'ai vraiment envie de savoir la suite de cette histoire !

  • On découvre davantage les personnages
  • Abrahel
  • Découverte d'une nouvelle partie de l'univers
  • Personnages imparfaits
  • La dernière partie
  • Quelques longueurs
  • Une fin qui va un peu vite 

De la même autrice :
http://delaplumeauclic.blogspot.fr/2016/04/chronique-chroniques-celestes-1-les.html
Chroniques célestes, tome 1

3 commentaires:

  1. Un grand merci pour la découverte ! Je connaissais pas du tout. Je me le note.

    RépondreSupprimer
  2. Je ne connaissais pas du tout cette saga mais elle doit être sympa ! :)

    RépondreSupprimer
  3. Je ne connaissais pas mais tu me tentes vraiment pas mal :)

    RépondreSupprimer

Laissez une petite trace de votre passage :)