mardi 19 septembre 2017

La nuit, la mer n'est qu'un bruit

Lu en partenariat avec NetGalley et Piranha

La nuit, la mer n'est qu'un bruit d'Andrew Miller

Piranha, 2017, 304 p.

Traduit par David Tuaillon

Contemporaine, Drame


Tout oppose Maud et Tim. Fille unique de parents modestes, c’est une scientifique brillante et une femme pondérée. Issu d’une famille nombreuse aisée, il est musicien et un peu bohème. Elle est secrète, réticente à la vie, lui exprime ouvertement ses sentiments.
(La suite est un résumé personnel car la 4è de couverture est bien trop spoilante)
On va découvrir l'intimité de ce couple, leur façon de fonctionner, et l'importance de la navigation dans leur vie. Surtout dans celle de Maud, au final, parce que c'est elle que l'on va suivre le plus à partir d'un certain moment dans le récit.

Comme je l'ai dit plus haut, le résumé est trompeur puisqu'une bonne partie du livre se passe avant, voire bien bien avant. Du coup, j'étais un peu mi-figue mimolette en avançant dans ce livre, rapport que j'attendais ce qui est annoncé dans le résumé et que je ne vous ai pas recopié.
Mais à un moment, au bout d'une vingtaine de pages, j'ai arrêté d'être perplexe et de froncer le sourcil, ça donne des rides voyez-vous. Et je me suis laissée embarquer dans l'histoire.

La vie de ce couple, qui se rencontre suite à un accident de bateau et ne se quitte plus par la suite, est assez atypique. En fait, à aucun moment on a l'impression que c'est ce que Maud veut. Plutôt que Tim, son enthousiasme et son amour sont suffisants pour deux.
Elle, elle laisse faire les choses.
D'ailleurs, j'ai d'abord eu beaucoup de mal à m'attacher à elle. Elle est tellement distante et mutique qu'on ne sait jamais ce qu'elle pense. Tim le premier, d'ailleurs. On ne la voit pas ressentir les évènements, pudique comme elle l'est. L'auteur ne nous aide pas vraiment à la voir autrement. Et finalement, quand il arrive ce qu'il arrive, qu'elle se retrouve isolée et accablée par les autres, on ne peut pas faire autrement que de se dire que quand même, elle a des réactions bizarres. Tout le monde finit par lui reprocher sa façon d'être, de réagir, de manifester (ou en l'occurrence, de ne pas manifester) ses sentiments.
Et ensuite, on se rend compte que Maud, elle réagit. Que oui, elle a des sentiments, mais qu'elle veut avancer. Qu'elle réagit juste différemment. Que ce n'était qu'une façade. Et on apprend à l'apprécier pour ça aussi.
Parce que ce qu'elle va entreprendre ensuite, ce qu'elle va vivre, c'est une tentative de reconstruction. Parfois un peu suicidaire, soit dit en passant.
Bon, mon problème, c'est qu'alors, j'ai été un peu perdue. Sérieusement, j'ai mis 3 fois le pied sur un bateau dans ma vie, alors le vocabulaire nautique / marin et moi, on n'est pas hyper copains. Du coup, j'ai trouvé certains passages un peu longs, probablement parce que je ne comprenais pas les enjeux et que j'avais du mal à visualiser dans quelle situation notre amie Maud pouvait bien se trouver.
Je n'ai pas non plus été très fan de la dernière partie, un poil trop métaphorico-spirituelle-facile pour moi. SPOILER la mère qui retrouve goût à la vie grâce à un mini-village uniquement peuplé d'enfants, qui est "sauvée" dans tous les sens du terme par des enfants, bof, moyen convaincue /SPOILER.
Donc bon, soyons honnêtes, il y a quelques longueurs, quelques facilités dans ce livre. Mais dans l'ensemble, je l'ai trouvé beau. Il y a un beau message, un style qui a su me toucher, et un maniement de la psychologie des personnages (avec un revirement de ce que peut penser le lecteur en même temps) très bien fichu.

  • Une psychologie des personnages intéressantes
  • Des thématiques bien traitées
  • Une immersion dans le couple et la famille bien fichue
  • Quelques longueurs
  • Fin un peu facile

7 commentaires:

  1. Je serai curieuse d'y jeter un œil je dois dire :)

    RépondreSupprimer
  2. Un livre très intéressant ! Surtout pour le personnage de Maud.

    RépondreSupprimer
  3. Je saiiis paaas. Je suis partagée pour ce livre muhuh.
    Il me tente, mais en même temps j'ai peur de passer complétement à côté...

    RépondreSupprimer
  4. J'étais déjà pas super enthousiaste envers ce livre mais ta chronique confirme mes doutes ^^

    RépondreSupprimer
  5. Il y a un côté de ce livre qui m'intrigue et un autre qui ne me tente pas plus que que ça... Je suis mi-figue mimolette donc à voir ^^

    RépondreSupprimer
  6. Il ne me tente pas tant que cela. L'histoire aurait pu être sympa mais ce que tu dis sur le vocabulaire du bâteau et les descriptions où tu ne comprends rien me donnent envie de passer mon tour.

    RépondreSupprimer
  7. Je ne connaissais pas du tout mais tu me rends curieuse. Le titre est vraiment magnifique, j'aime beaucoup ! Merci pour la découverte :)

    RépondreSupprimer

Laissez une petite trace de votre passage :)