vendredi 29 septembre 2017

L'épouvanteur, tome 2 - La malédiction de l'épouvanteur

L'épouvanteur, tome 2 - La malédiction de l'épouvanteur de Joseph Delaney

Bayard, coll. Jeunesse, 2006, 361 p.

Traduit par Marie-Hélène Delval 

Fantasy, Jeunesse

Voilà six mois que tu es l'apprenti de M. Gregory, me dit maman. Tu as déjà été témoin de bien des événements. A présent, l'obscur t'a remarqué et va tenter de te neutraliser. Tu es en danger, Tom. Toutefois, rappelle-toi ceci lorsque tu seras un homme, mon fils, ce sera au tour de l'obscur d'avoir peur, car tu ne seras plus la proie, tu seras le chasseur. C'est pour cela que je t'ai donné la vie." L'Épouvanteur et son apprenti, ornas Ward, se sont rendus à Priestown pour y achever un travail. Dans les profondeurs des catacombes de la cathédrale est tapie une créature que l'Épouvanteur n'a jamais réussi à vaincre. On l'appelle le Fléau. Tandis que Thomas et M. Gregory se préparent à mener la bataille de leur vie, il devient évident que le Fléau n'est pas leur seul ennemi. lanquisiteur est arrivé à Priestown. Il arpente le pays à la recherche de tous ceux qui ont affaire aux forces de l'obscur! Thomas et son maître survivront-ils à l'horreur qui s'annonce?
Cet avis sera relativement bref, rapport qu'il me reste encore 12 tomes à lire, les cocos, donc autant ne pas perdre de temps, surtout que tous sont dispos dans ma médiathèque. Joie, je suis. (en vrai, cet avis ne sera pas vraiment plus bref, et je n'ai toujours pas emprunté le tome 3 alors que j'ai déjà lu celui-ci il y a plusieurs mois).
Ça va, on se calme, hein.
J'ai retrouvé avec grand plaisir Tom, même si j'avoue que ma lecture du premier tome datait tellement que je ne me souvenais plus de son nom à ce gourgandin. Et j'ai retrouvé avec encore plus de plaisir son mentor.

Je l'annonce de suite : ce tome est encore très jeunesse. Mais, tout comme le premier tome était quand même bien loin du récit plein d'arcs-en-ciel et de gens qui font des rondes en chantant des comptines, c'est pour les gamins qui n'ont pas froid aux yeux, quand même. Surtout qu'il faut bien admettre que le ton s'assombrit un peu.
Tom a grandi, il a plus de recul sur son mentor dont il perçoit davantage les faiblesses. C'est toujours son héros et il a évidemment encore beaucoup d''admiration pour lui, mais il est plus lucide. Et ça se ressent sur la vision que nous, lecteurs, nous allons avoir du bonhomme. Très franchement, il ressemble davantage au vieil homme qu'il est de toute façon, qu'à un super-héros sombre et badass.
Et ce tome va permettre de l'humaniser davantage puisque nous allons avoir droit à un voyage dans le passé de l'épouvanteur, avant qu'il devienne épouvanteur et au tout début de sa carrière, quand il était jeune et fringant. On va rencontrer sa famille, avoir quelques anecdotes de sa jeunesse (on n'est parfois pas loin des photos de bébé joufflu dans le bain que tous les parents du monde adorent montrer) et bien évidemment, ses défauts et les erreurs qui en ont découlé.
On retrouve également, pour mon plus grand bonheur, la très chouette Alice. Je l'avais déjà bien aimée dans le premier tome, mais là, son personnage est encore plus intéressant. Son tiraillement entre ce qu'elle a envie d'être et ce vers quoi elle pourrait se tourner est très bien rendu, j'ai été pleine d'empathie pour elle du début à la fin. Et surtout, j'aime beaucoup sa relation avec Tom, hyper choupie. Et le must, c'est bien évidemment que l'auteur ne nous tourne pas ça en romance mièvre et trop nulle.
Le fil rouge de la série se précise grâce au personnage de la mère de Tom. On se doutait déjà qu'il y avait quelque chose d'étrange dans son côté presque magicienne dans le premier tome et tout ça se clarifie peu à peu. J'ai hâte d'en apprendre encore davantage, pour ma part, car c'est très intrigant !
Mais le meilleur personnage de ce tome, celui que j'ai adoré détester et dont je regrette qu'il n'ait pas été plus présent, c'est celui de l'Inquisiteur. Comme son titre l'indique, ce n'est pas un rigolo, et tout ce qui est magie, ce n'est pas son truc. Il est bien décidé à tout exterminer, qu'il s'agisse de sombres créatures, de sorcières ou... d'épouvanteurs, bien évidemment. Il va permettre d'aborder des thèmes très intéressants : délation, loyauté, justice... Bref, un méchant génial, qui arriverait presque à la cheville de Moriarty.
J'ai dit "presque", hein...
Et, si je n'avais pas du tout eu peur avec le premier tome malgré mon côté ultra-flippée dès qu'une porte claque ou que quelqu'un me dit bonjour en arrivant par surprise derrière mon dos (pourquoi les gens font-ils ça ?), j'avoue que certains passages de ce tome-ci m'ont fait grimacer d'inquiétude. Entre le très vilain Inquisiteur, la vraie créature que l'épouvanteur et Tom vont devoir combattre et le cadre qui est posé... Brrrr !
Bref, je lirai donc bien évidemment dans un futur proche le tome 3 de cette série que j'aime beaucoup et dont l'univers me semble toujours hyper bien construit.

  • Un super méchant hyper crédible !
  • Alice, pleine de nuances
  • L'épouvanteur, dont on a une meilleure vision d'ensemble
  • Le fil rouge qui se dessine doucement
  • Encore très jeunesse dans les thèmes abordés


Du même auteur :
1 - L'apprenti épouvanteur

3 commentaires:

  1. J'ai lu le tome 1 il y a deux ans et j'ai un peu perdu la motivation de continuer la saga surtout que j'ai le tome 2 et d'autres dans ma PAL...

    RépondreSupprimer
  2. Le personnage d'Alice est très apprécié :)
    Bonnes futures lectures avec les tomes suivants !

    RépondreSupprimer
  3. Je n'ai pas encore commencé cette saga et, à vrai dire, je ne sais pas si je le ferais un jour. Peut-être ? Ou peut-être pas ? À voir ^^

    RépondreSupprimer

Laissez une petite trace de votre passage :)