mercredi 18 octobre 2017

La clé d'Oriane

Lu en partenariat avec l'autrice

La clé d'Oriane de Leslie Héliade

Auto-édition, 2017, 196 p.

Fantastique

Elle s’appelle Oriane, elle est dessinatrice. Il se surnomme Serrure, c’est un voleur. Lorsqu’elle le trouve dans son appartement, il prétend sortir d’un jeu virtuel. Il a besoin de son aide, car elle seule peut le sauver ! Et s’il disait la vérité ? Si tout cela n’était qu’une quête ? Une invitation à chercher la clé ?
J'aime beaucoup les livres qui traitent de jeux vidéo, étant donné que j'apprécie ceux-ci (même si je n'ai clairement plus le temps de jouer ces derniers mois). Tout ce qui cause de la réalité virtuelle, des intelligences artificielles m'intéresse assez. J'avais d'ailleurs beaucoup apprécié ma lecture d'I.R.L. d'Agnès Marot en particulier grâce aux thèmes de ce genre qui y était abordés.
J'ai donc été plutôt séduite par le résumé quand l'autrice m'a proposé de lire ce livre.
Pour être tout à fait honnête, je n'ai d'abord pas été hyper charmée par mon début de lecture. Les personnages m'ont semblé assez cliché au premier abord : la dessinatrice au look improbable, son mec policier qui se "pose" et cherche du sérieux, les critiques des gens autour concernant les jeux de rôle, etc. Ça ressemblait assez à un réquisitoire, et la passion de l'héroïne pour les jeux vidéos / de rôle faisait un peu métaphore de son soit-disant refus d'entrer dans le monde adulte d'après ses proches. 
Même Serrure, s'il a un côté assez sympathique, était vraiment le cliché du personnage qu'il était supposé incarner. Sauf pour le look, parce que franchement, on a vu plus discret pour un voleur. Hem.

J'ai aussi regretté un peu que la folie présumée d'Oriane soit assez peu mise en avant, si ce n'est par le scepticisme de sa meilleure amie. J'avoue que je n'aurais pas craché sur quelques pages de plus pour permettre au lecteur de douter lui-même.
Mais ensuite, bien heureusement, ça s'arrange. Serrure fait preuve de pas mal d'humour, Oriane d'une ténacité qu'elle n'avait pas montré jusque là, et leur petite enquête, même si elle est somme toute assez improbable, est bien agréable à suivre.
Le côté cliché des personnages en premier lieu sert finalement le texte, puisqu'on va voir au-delà desdits clichés, parce qu'on va essayer d'approcher les personnages derrière les attributs qui les mettaient en avant plus tôt.
Et vraiment, l'histoire de ce personnage qui sort de ce jeu vidéo, sa façon d'appréhender notre monde, d'appréhender son propre univers, son horreur face au manque de magie de notre monde, tout ça, c'était non seulement agréable à suivre, mais propice à la réflexion.
Certaines thématiques sont abordées qui m'ont beaucoup intéressée : ce que l'on est, ce que l'on veut paraître, et la façon dont une réalité virtuelle peut nous aider à nous y aider. On parle évidemment de l'attachement, de l'identification à des personnages fictifs (que celui qui n'a jamais dit "je" en parlant de son personnage dans un jeu me jette la première pierre !) et c'est tout aussi intéressant que bien amené.
Au final, même ce qui m'apparaissait comme des défauts réussit à prendre l'aspect de qualités et si j'ai un regret, c'est que ce roman soit si court ! Il y a avait là matière à développer et faire gagner encore davantage de profondeur non seulement aux personnages, mais surtout aux thèmes qui se dégagent de ce livre.
Quoiqu'il en soit, si vous aimez ce genre de récit, vous pouvez y aller les yeux fermés ! (enfin non, pour lire, c'est pas hyper pratique, mais vous voyez ce que je veux dire).

  • Les thèmes abordés
  • La déconstruction des clichés
  • Les références à divers jeux
  • Le style fluide
  • Un début un peu laborieux
  • Un poil court !

5 commentaires:

  1. Je suis mitigée face à ton avis mais pourquoi pas, à voir :)

    RépondreSupprimer
  2. J'avoue que le côté cliché des personnages me rebute un peu, mais pourquoi pas

    RépondreSupprimer
  3. Suis pas du tout jeux vidéos... Ca en plus de ton avis : je passe mon tour !

    RépondreSupprimer
  4. Aah je n'ai jamais lu de livres sur ce thème, donc pourquoi paas ! =)

    RépondreSupprimer
  5. Il a l'air vraiment pas mal ce livre ! Tu me tentes bien, en tout cas :)

    RépondreSupprimer

Laissez une petite trace de votre passage :)