vendredi 20 octobre 2017

La magie de Paris, tome 1 - Le coeur et le sabre

Lu en partenariat via NetGalley

La magie de Paris, tome 1 -  Le cœur et le sabre d'Olivier Gay

Castelmore, 2017, 250 p.

Fantastique, Jeunesse

Chloé, élève en seconde, assiste un jour par hasard à un combat à l'épée entre Thomas, un élève d'une autre classe qu'elle connaît à peine, et une sorte de démon. L'adolescente tente d'intervenir mais est blessée et perd connaissance. A son réveil, la créature est morte et Thomas lui explique qu'il est un mage et que sa mission est de repérer et fermer les failles vers le monde des démons.
J'aime beaucoup Olivier Gay que j'ai découvert d'abord avec ses policiers, et un poil plus tard avec de la fantasy. J'étais assez curieuse de voir si j'apprécierais tout autant son style en jeunesse, d'où ma lecture de ce premier tome.
Je dois avouer que j'ai tout d'abord été assez mitigée. Le début est un brin cliché, pas du tout dans les personnages présentés, mais par contre, assez dans le commencement de l'intrigue. Je voyais venir du classique et du coup assez ennuyeux, un truc à base d'élu.e.s, de pouvoirs insoupçonnés et je n'aurais pas été surprise par une histoire de prophétie. Mais Olivier Gay se "rattrape" vite et bien en tournant rapidement le truc en dérision, ou du moins, en nous incitant à creuser davantage. Et ça, j'aime.

Le premier truc super cool, c'est que malgré tout, les héros sont plutôt atypiques. Alors oui, les mecs sont beaux comme des dieux, ou du moins, carrément bien fichus (où était ce genre de mecs pendant mon adolescence ? J'en sais rien) mais comme ça s'explique, ça va. Par contre, entre notre héroïne qui se fait quasi-harceler du fait de sa grande taille et qui est décrite comme une nana assez banale (pourquoi ont-ils mis une bombasse en couverture ? J'en sais rien non plus) et le personnage masculin principal qui passe pour un type moitié geek moitié has been, on entrevoit une certaine diversité. C'est cool de ne pas rentrer dans les clichés du genre.
Idem, on va s'attarder sur un sport plutôt méconnu, à savoir l'escrime. C'est clairement pas la discipline qui fait la une des journaux, on est bien d'accord. Donc non seulement si un pic d'inscriptions dans les clubs arrive, on pourra remercier l'auteur, mais en plus ça apporte une sacrée crédibilité à l'intrigue. Bah ouais, parce que du coup, notre amie Chloé, elle est balèze avec un sabre, mais c'est normal, c'est pas en s'entraînant 2 fois avec un maître d'armes super skillé. 
Comme je le disais, l'intrigue semble assez classique au premier abord, mais il y a pas mal de rebondissements et autres retournements de situation qui laissent présager non seulement un sacré approfondissement de l'univers, mais aussi quelque chose de probablement bien plus original.
Et, le gros point positif que l'on retrouve dans tous ses romans mais que j'avais un peu peur de ne pas croiser ici rapport que c'est de la jeunesse et que le second degré n'y est pas toujours très présent, l'auteur met une nouvelle fois à l'honneur son humour légendaire (voui, j'ai pas peur des superlatifs, voyez). Certaines notes de bas de page, notamment, m'ont fait bêtement ricaner.
Pour couronner le tout, sans finir sur un cliffhanger intenable et sadique, il y a une bonne grosse surprise à la fin que je n'avais pas vue venir. Comme j'aime bien me faire rouler dans la farine, j'étais contente. En vrai, j'imaginais bien qu'il y avait quelque chose dans le style, mais j'étais à peu près à mille lieues d'imaginer un truc aussi gros. 
Finalement, le seul bémol, c'est que le récit sera vite daté : il y a beaucoup de références très contemporaines, du coup, même dans 5 ans, on saura que ça a été écrit il y a 5 ans, et j'ai un peu peur que ce ne soit du coup pas un bouquin que je relirai (même si je relis très peu de livres, donc bon).
  • Les personnages principaux, plutôt atypiques
  • La richesse de l'univers que l'on devine assez rapidement
  • L'humour
  • Mystérieux et addictif, parfait pour se détendre
  • Trop de références actuelles
  • Manque un peu de thématiques / degrés de lecture


Du même auteur :
Les épées de glace - Intégrale
 

19 commentaires:

  1. Tu m'as vachement intrigué sur cet ouvrage, je me le note :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tant mieux, j'ai hâte de voir ton avis !

      Supprimer
  2. Je l'avais déjà aperçu sur les réseaux sociaux, mais à part pour la couv', il ne me tentait pas... Voilà que je lis ton billet et que tu me fais changé d'avis ! :D A lire, donc !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ah ah, c'est marrant moi c'est la couverture qui me tentait moins. J'espère que tu passeras un bon moment si tu te lances.

      Supprimer
  3. Je n'ai jamais lu de roman de cet auteur mais j'ai très envie de m'y mettre vu que je n'en entends que du bien ! =D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avais commencé avec ses policiers et se sont clairement les meilleurs en terme d'humour noir et d'ironie mais j'ai aimé tous ses livres jusqu'à présent. Hâte de voir ton avis

      Supprimer
  4. Rien que pour le fait de se faire rouler dans la farine, ça me tente bien ;) je retiens au cas où!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu apprécieras autant que moi.

      Supprimer
  5. J'aime bien cet auteur, j'avais lu la série du noir est ma couleur qui était bien cool. Après, pour le coup l'histoire de celui-ci a l'air pas très originale... à voir , j'ai déjà les épées de glaces dans ma PAL avant ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les épées de glace est super chouette j'espère que tu passeras un bon moment. Je n'ai pas encore eu l'occasion de lire le noir est ma couleur, mais j'espère le faire assez rapidement.

      Supprimer
  6. Je l'avais déjà repéré mais tu me donnes encore plus envie :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chouette, j'espère que tu apprécieras autant que moi !

      Supprimer
  7. Oh tu me donnes bien envie de le découvrir dis donc !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tant mieux, il me laisse vraiment un bon souvenir.

      Supprimer
  8. J'ai lu quasiment que des avis positifs sur ce bouquin donc pourquoi pas!
    Classe le GIF de GOT *fan*

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ah, le gif de Game of Thrones et une référence aux livres en plus, je ne t'en dis pas davantage tu n'auras qu'à le découvrir par toi-même !

      Supprimer
  9. Ce livre m'intrigue bien donc si j'ai l'occasion de le lire pourquoi pas. Après j'avoue que c'est dommage pour les références très actuelles.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis assez d'accord pour les références j'aurais préféré qu'il soit un peu moins ancré dans notre époque. Mais c'est sûrement l'un des seuls reproches que je peux lui faire.

      Supprimer
  10. J'ai Le noir est ma couleur dans ma PAL, de cet auteur. Je commencerais donc par celui-là mais j'espère ne pas être déçue par Olivier Gay car j'en entends énormément de bien !

    RépondreSupprimer

Laissez une petite trace de votre passage :)