vendredi 10 novembre 2017

Le couple d'à côté



Merci à  NetGalley et aux Presses de la Cité

Le couple d’à côté de Shari Lapena

Presses de la Cité, 2017, 336 p.

Traduit par Valérie Le Plouhinec

Thriller



La baby-sitter leur a fait faux bond, et alors ? Invités à un dîner chez leurs voisins, Anne et Marco décident de ne pas renoncer à leur soirée. Cora, leur bébé de six mois, dort à poings fermés et ils ne sont qu'à quelques mètres. Que peut-il arriver ? Toutes les demi-heures, l'un ou l'autre va vérifier que tout va bien. Pourtant, quand à une heure déjà avancée, le couple regagne son domicile, c'est un berceau vide qui les attend.
Désespérés mais aussi dépassés, les jeunes parents attirent les soupçons de la police : Anne en dépression depuis son accouchement, Marco au bord de la ruine... les victimes ont soudain des allures de coupables. Dans cette sombre histoire, chacun semble dissimuler, derrière une image lisse et parfaite de terribles secrets. L'heure de la révélation a sonné.
 

Ce thriller n’a rien de très original, mais il fonctionne. Même un peu plus, il est efficace. Ceci était l'avis le plus bref de la blogo, merci bonsoir !
Plus sérieusement, j'ai été assez sensible à l'élément de départ : la disparition d'un nouveau-né. Faut dire aussi que depuis que j’ai moi-même une progéniture (bien plus facile que la petite Cora, ceci dit), je suis très sensible à ce qui touche aux enfants. Surtout si ce sont des bébés et si, concrètement, ce qui leur arrive est un peu-beaucoup la faute des parents. Oui, parce que traitez-moi de mère poule si vous voulez, mais jamais au grand jamais je ne laisserai mon enfant sous la surveillance du baby-phone uniquement. Voui, parce que c'est ce qu'ont décidé les parents, plutôt que de reporter un dîner avec leurs voisins...

Bref, Anne et Marco ont marqué assez peu de points avec moi dès le départ. Je peux même avouer que je ne les ai clairement pas appréciés et je leur ai accordé très peu d’empathie.
Et alors, Shari Lapena commence à creuser, à travers son inspecteur, mais aussi les points de vue des protagonistes eux-mêmes.
Problème d’argent, dépression, relations de couple, liens familiaux, détresse, désir, instinct maternel et paternel… On va découvrir ce qui lie les parents de Cora, ce qui les sépare, les failles de leur couple et les leurs en tant qu’individus.
Et les enquêteurs ne vont rien mettre de côté, aucune piste n’est écartée : accident camouflé ? otage pour une demande de rançon ? vengeance ? On hésite entre les différentes options, et si quand une partie du rideau se lève, ce n’est pas d’une surprise à vous faire revenir en arrière pour chercher des indices. OK, mais ça marche, on court et on est d’autant plus curieux de comprendre le fin mot de l’histoire.
Si les portraits des personnages en eux-mêmes ne m’ont pas semblé particulièrement originaux (certains sont à la limite du cliché), l'autrice a l’art et la manière de nous dépeindre avec une grande justesse les rapports parfois tendus (et hypocrites) que les gens entretiennent. Là-dedans, on va avoir une vraie finesse que l’alternance des points de vue accentue encore, l’un pensant une chose que l’autre n’a même pas envisagée ou au contraire qu’il a déjà devancée.
J’ai en tout cas passé un agréable moment avec ce thriller, qui se déroule dans une petite résidence tout ce qu’il y a de plus banal. Je crois que c’est d’ailleurs ce qui a beaucoup participé à l’efficacité de l’intrigue, en plus de la plume, puisqu’il est assez aisé d’imaginer une telle histoire arriver « pour de vrai ». Pas d’escalade dans l’horreur, le macabre ou la cruauté, non. Ça pourrait arriver près de chez vous. 
Tout est crédible, dans le sens où on n’a aucun mal à imaginer ce genre de choses, des erreurs parentales aux secrets familiaux. C’est sûrement d’ailleurs ce qui fait le plus froid dans le dos.
Il semblerait qu’il s’agisse du premier roman de l’autrice, ce qui est très prometteur pour la suite. Nul doute de mon côté que je la relirai dès que j’aurai l’occasion de croiser à nouveau son chemin !


  • La crédibilité de tout ce qui arrive
  • Justesse des relations entre les personnages
  • Impression que ça pourrait arriver à n’importe qui
  • La plume de l’autrice, simple et efficace
  • Un petit côté « too much » vers la fin
    • Pas une grande originalité dans le genre

9 commentaires:

  1. Ouii ce thriller me tente beaucoup, ravie que tu es passé un bon moment ! =D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est vraiment agréable à lire. Je suis curieuse d'avoir ton avis si tu te laisse tenter.

      Supprimer
  2. J'avoue ne pas être une grande fan de thriller mais celui-ci m'intrigue pas mal :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme j'ai dit, le pitch n'est pas hyper original mais il est vachement bien amené ! Et puis il n'est pas du tout le corps ou sanglant donc je pense que ça pourrait le faire avec toi.

      Supprimer
  3. Ce bouquin me tente beaucoup, je sais pas, je crois que le côté Monsieur et Madame Tout le monde donne envie de se plonger dans cette histoire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Fonce alors, il se lit vraiment facilement et a ce petit côté addictif génial dans les thrillers.

      Supprimer
  4. Pourquoi pas, moi qui ne lit pas énormément de thriller, je trouve ça assez sympathique.

    RépondreSupprimer
  5. Il me fait vraiment envie. j'espère l'avoir pour noël !

    RépondreSupprimer
  6. Malgré que ce ne soit pas si original que cela, au niveau du pitch de départ, tu me tentes vraiment bien ! :)

    RépondreSupprimer

Laissez une petite trace de votre passage :)