samedi 4 novembre 2017

Wonder Woman - Warbringer

Lu en partenariat avec Babelio et Bayard

Wonder Woman - Warbringer de Leigh Burdago

Bayard, coll. Jeunesse, 2017, 580 p.

Traduit par Marion Roman

Fantastique, Jeunesse, Super-héros

Un jour, elle sera la plus grande superhéroïne de tous les temps : Wonder Woman. Mais elle n’est encore que Diana, 17 ans, princesse des Amazones. Quand un bateau explose au large de son île, Diana porte secours à la jeune Alia, bravant ainsi l’interdiction faite aux Amazones d’accueillir des humains parmi elles. Et Diana pourrait le payer d’autant plus cher qu’Alia est une Warbringer : descendante d’Hélène de Troie, elle fait souffler partout un vent de discorde. Ensemble, de New York à la Grèce, les deux jeunes filles vont pourtant tenter de contrer la malédiction qui pèse sur Alia.
Je n'ai pas eu l'occasion de lire Six of Crows de la même autrice, qui me tente pourtant énormément depuis... bah, la sortie du tome 1. 
Du coup, vous vous doutez bien que quand on m'a proposé de lire cet ouvrage dans le cadre d'une Masse Critique Babelio, j'étais dans un état de surexcitation intense. Genre petit lapin sous acide.
Bref, j'aime les superhéros (même si je suis plutôt Marvel que DC en principe), j'aime les personnages féminins forts et les romans d'apprentissage. Tout pour me plaire, donc, mmh ?
On rencontre Diana sur son île, qui vit tranquillou bilou avec ses sœurs amazones, hors du temps. Bon, pas tout à fait tranquillou bilou, soyons honnêtes deux minutes, rapport qu'elle n'a pas été humaine, que sa naissance est due à la reine des Amazones et que donc certaines pensent qu'elle n'a pas vraiment sa place parmi elles. Ah, les joies de l'adolescence ! 
Bon, évidemment, notre amie Diana fait une boulette grande comme elle (je dis ça parce qu'elle est très grande) et va tenter de la réparer tout en ménageant la chèvre et le chou, c'est-à-dire sa famille d'Amazones et le monde humain et Alia, la fameuse Warbringer (oui, parce que ménager seulement deux parties, c'était trop facile).
On a de l'action, de l'émotion, des personnages sympathiques et l'autrice écrit très bien.
En vrai, le reproche que je peux faire à ce livre et qui m'aura souvent sortie de ma lecture, c'est que c'est un brin trop jeunesse pour moi. Et entre les réactions débilettes et les dialogues niaiseux, parfois, j'ai levé les yeux au ciel. Surtout quand il y avait beaucoup de dialogues, donc. 
Parce que c'est bien joli et mignon, mais du coup, ça manque de profondeur. Diana n'est pas badass en fait. Elle ne semble pas vraiment avoir de faille et elle a souvent réponse à tout (bon, sauf face au monde moderne qui donne lieu à quelques scènes et répliques savoureuses). J'aurais aimé que son esprit soit parfois un brin plus torturé, vous voyez ?
Par contre, on ne peut pas lui enlever ça : Diana est un super "role model" pour les demoiselles. Elle défonce tout le monde, y compris beaucoup d'hommes, elle a un sens de l'intégrité droit comme un balai, elle est hyper maline même si elle ne fait pas toujours dans la finesse (et c'est aussi appréciable, parce que ce sont souvent les persos masculins qui héritent de ce genre de rôle), elle est roulée comme une déesse (en même temps, c'est quasi une déesse, hein) mais surtout surtout, elle est intelligente. 
Les personnages secondaires sont un brin moins intéressants (le copain geek maigrichon accro au bon mot (et à l'apéro) et la BFF fashionista) mais il faut accorder à l'autrice le mérite de nous avoir donné un peu de diversité : une indienne rondouillarde gay, un geek qui ne correspond pas aux standards de beauté. Mais surtout, le personnage d'Alia est top. Alia est black, déjà, et on voit peu de black en fantasy fantastique, donc j'ai trouvé ça cool. Mais surtout, son personnage est non seulement intéressant mais il est même sûrement plus approfondi que celui de Diana. 
Quand elle prend conscience de ce qu'elle est, elle est prête à se sacrifier, mais en même temps, elle tient à la vie. Elle est courageuse mais accepte d'avoir peur. Elle peut se sentir gênée, embarrassée, mal à l'aise, en colère, lâche par moments, trahie, jalouse. Bref, des émotions pas forcément positives, mais qui existent et qu'Alia va ressentir avec beaucoup de justesse.
C'est au final un livre distrayant, agréable mais qui manque tout de même un brin de profondeur et de maturité à mon goût. Je serais incapable de parler de la justesse de la mythologie rapport que je n'ai jamais lu de comics avec cette héroïne, mais j'ai en tout cas apprécié ce que Leigh Burdago en faisait.

  • Un role model féminin plutôt cool
  • Le personnage d'Alia
  • Un peu de diversité
  • Le style de l'autrice
  • Manque de profondeur pour certains personnages 
  • Un brin trop jeunesse, surtout dans les dialogues

6 commentaires:

  1. J'ai prévu de le lire un de ces jours, j'espère aimer un peu plus que toi ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dans l'absolu, je l'ai plutôt bien aimé mais je m'attendais à tellement tellement tellement mieux. J'espère que ça le fera davantage avec toi aussi !

      Supprimer
  2. Ce livre ne me tentait pas spécialement mais ta chronique me donne envie de le découvrir ! :)
    Par contre, je pense que pour découvrir l'auteure, je vais d'abord lire Six of Crows que j'ai dans ma PAL.

    RépondreSupprimer
  3. Je suis actuellement en train d'y lire. Autant j'ai adoré SoC et les Grisha, autant pour l'instant WW me botte pas de ouf. En même temps, je suis un peu déçue d'avoir plusieurs personnages narrateurs et pas que Diana, et comme tu le dis, Alia a beaucoup d'importance et prends un peu le pas sur Diana. J'aurais préféré que l'histoire soit plus centrée autour de WW pour le coup :/ Et puis L. Bardugo a la manie de faire plein de digressions ça m'énerve un peu (m'enfin c'était pareil pour SoC), du coup, ça m'emballe moins pour le moment !

    RépondreSupprimer
  4. Huu booon... Clairement ce livre n'est pas ma priorité de l'auteure maiis je pense que j'y viendrais ! Et j'espère que les dialogues me gêneront moins que toi du coup =)

    RépondreSupprimer
  5. J'ai un peu plus aimé que toi! Même si certains aspects ya m'ont fait aussi lever les yeux au ciel! Je me suis bien amusée et j'ai aimé la plume que je ne connaissais pas encore ;)

    RépondreSupprimer

Laissez une petite trace de votre passage :)