vendredi 29 décembre 2017

13 jours


13 jours de Valentina Giambanco

GF : Albin Michel, 2014, 542 p.

poche : Le Livre de Poche, coll. Thriller, 2016, 672 p.

Traduit par Isabelle Maillet

Thriller



L’assassin lui a donné 13 jours. 13 jours pour tenter de comprendre. 13 jours avant de plonger dans les ténèbres… 
À Seattle, personne n’a oublié le mystère de la Hoh River : trois gamins enlevés, cachés dans les bois. Seuls deux d’entre eux avaient réapparu, incapables de se souvenir de ce qui leur était arrivé. Vingt-cinq ans plus tard, un couple et ses deux fils sont sauvagement assassinés. Au-dessus de la porte de la chambre, le tueur a laissé un message : 13 jours. Très vite convaincue que les deux affaires sont liées, puisque le père de famille qui vient d’être assassiné était l’un des trois enfants kidnappés, la police manque pourtant de preuves. Pour sa première grande enquête, l’inspecteur Alice Madison devra se fier à son instinct. Au cœur des forêts, le cauchemar va recommencer. Dans 13 jours.

Je n'avais absolument jamais entendu parler de ce bouquin, mais il y a quelques mois, une LC s'est organisée sur Twitter autour de bouquins dont, justement, on ne saurait rien du tout. Je me suis donc retrouvée avec l'amie Pumpkins à lire ce thriller dont nous espérions le plus grand bien. À savoir de la tension, du suspense, et du glauque (parce qu'on n'est pas très tranquilles dans nos têtes).
Bon. Ben très franchement, j'ai dû m'accrocher tout au long de ma lecture. Et j'ai fini ce livre parce que c'était une lecture commune. Bon, la dernière partie rattrapait un peu le coup, mais le machin pèse quand même ses quasi 600 pages, donc vous vous doutez que la dernière partie n'arrive pas de suite de suite. 
Le début est HYPER brouillon. J'ai rien pigé : trop de personnages (et je suis une amatrice de fantasy, donc je vous rappelle que je suis habituée aux pages de présentations des persos qui font la taille d'un petit annuaire, hein) indiscernables les uns des autres. Qui cause ? Mais c'est qui celui-là ? Non, mais on l'a déjà vu lui, ou bien ? Boudiou, mais y avait quoi dans mon café pour que je capte rien ? Voilà les 4 questions que je me suis posée pendant.... un long moment. Un très long moment.

À ça, il faut ajouter une fliquette plutôt agaçante. Elle arrive tout juste dans le service, et figurez-vous qu'elle enchaîne les illuminations divines qui l'amènent droit aux indices suivants. Genre medium, mais en fait non. Sérieusement, soit elle fait du vaudou en cachette, soit faut qu'elle joue au loto, parce que ses intuitions ne se basent jamais sur des indices. Non. Ils sortent tout droit du fondement d'une poule si vous voulez mon avis.
Bon heureusement, passé le premier quart du livre, ça s'accélère un brin. Enfin, on ne va pas non plus trop en demander, les déductions restent plutôt hasardeuses, à se demander si miss Fliquette a vraiment un diplôme. En tout cas, le tout est plus haletant. On sait très vite que le meurtrier présumé n'est pas coupable du crime (en tout cas pas de celui-ci), et justement, les points de vue de son côté et de celui de poto avocat étaient beaucoup plus intéressants. Même si certains trucs un peu tirés par les cheveux.
Bon, je dois avouer, j'ai eu un petit crush pour le psychopathe supposé. Il a plutôt la classe, faut dire. C'est pas ma faute, j'aime bien les méchants (sûrement parce que leurs persos sont souvent plus intéressants que ceux des gentils).
Quand tout commence à s'éclairer, puisque grâce aux divers points de vue le lecteur en sait bien plus que les enquêteurs, l'intrigue reste intéressante : la tension monte, et surtout on veut savoir le pourquoi du comment. 
Et c'est alors qu'arrive le dénouement. Et franchement, peut-être que je suis exigeante, mais je n'en suis pas du tout satisfaite. Ca m'a semblé complètement capillotracté au niveau de l'explication finale, et du coup, mon intérêt est retombé comme un soufflé.
Alors, le thriller tient ses promesses en matière de surprises et de suspense (même s'il ne révolutionne pas le genre), et les personnages sont vraiment sympas si on omet l'enquêtrice, mais entre le début long-mou-brouillon et la fin un peu décevante... Ben, si j'avais su, j'aurais pas venu, comme dirait l'autre.


Ma lecture en un GIF : 





- Un méchant hyper charismatique
- Points de vue multiples
Assez de suspense / tension

- Début bien trop long 
Début bien trop brouillon aussi
- Perso de l'enquêtrice complètement incohérent
- Fin décevante

7 commentaires:

  1. Mince, à lire le résumé : le roman avait l'air pas mal du tout ! Dommage qu'il ne t'ai pas plu.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Franchement, quand j'ai vu le résumé j'étais super emballé. La chute a été d'autant plus dure

      Supprimer
  2. Dommage, le résumé promettait un thriller captivant puis au final... Je ne le lirai pas du coup, j'espère que ta prochaine lecture sera meilleure du coup :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai un temps de retard dans mes chroniques que cette lecture date déjà d'il y a plusieurs mois. Heureusement, les livres que j'ai lus entre-temps était beaucoup plus sympas.

      Supprimer
  3. La 4eme de couverture et la couverture étaient pourtant alléchante ... Je crois que je vais passer mon tour car je risque de me perdre en longueur avec ce livre ^^

    RépondreSupprimer
  4. Dommage :( Du coup, je ne suis pas du tout intéressé !

    RépondreSupprimer
  5. Haa dommage, ça avait l'air prometteur :/
    Et Moriarty ♥

    RépondreSupprimer

Laissez une petite trace de votre passage :)