samedi 23 décembre 2017

Le Livre de Perle



Le Livre de Perle de Timothée de Fombelle

Gallimard, coll. Jeunesse, 2014, 287 p.

Jeunesse, Conte


Tombé dans notre monde une nuit d’orage, un homme emprunte le nom de Joshua Perle et commence une vie d’exilé. Cette nouvelle vie fugitive, déchirée par un chagrin d’amour, est aussi une quête mystérieuse. Au fil du siècle, Perle rassemble un trésor pour défaire le sort qui l’a conduit loin de chez lui. Mais ceux qui l’ont banni et le traquent le laisseront-ils trouver le chemin du retour? Perle a-t-il raison de penser que la fille qu’il aime l’attend toujours là-bas?

J'avais entendu le plus grand bien de ce livre en moult endroits, aussi je n'ai pas su résister quand je l'ai vu qui me tendait les pages à la médiathèque. Du coup, évidemment, j'en attendais beaucoup.
Autant dire que le début a été un brin laborieux parce que j'ai eu pas mal de mal à rentrer dedans. On y trouve plusieurs histoires et les temporalités se télescopent un paquet de fois avant de comprendre où l'auteur nous emmène et de quoi il nous parle. Donc, j'avoue, j'ai ramé.
Mais peu à peu, les pièces s'imbriquent. On va avoir différents points de vue qui vont se croiser, s'entrelacer, se séparer et nous donner une vision d'ensemble assez incroyable. Parce qu'une fois qu'on y est, qu'on est lancé, qu'on a pris notre rythme de croisière, l'auteur nous livre un conte touchant, beau, plein d'émotion, parfois dur et bien loin de la naïveté qu'on aurait pu penser au premier abord.
Faut dire que pour commencer, les personnages sont attachants. Le narrateur, par sa fascination, sa naïveté ; Perle par sa volonté à toute épreuve, sa ténacité, son instinct de survie ; Olia par son sacrifice et sa veille permanente...

Il va être question de magie, dans un monde différent, mais aussi dans le notre, il va être question d'amour, de guerre, de survie, mais surtout et principalement de raison(s) de vivre. 
Et tout ça va nous être présenté comme si le narrateur était l'auteur lui-même, témoin qui prend la plume pour nous raconter ce qu'il a retenu lui, de cette histoire. Pour nous raconter Perle dans un livre, parce qu'il y a des leçons à tirer de ce qu'il a vécu. 
Et comme il faut le lire sans savoir où on va, pour être surpris et ébloui, je vais m'arrêter là.
Ou presque. Parce que j'ai un micro bémol de lectrice insatiable : c'est court, et il manque bien des aventures de Perle entre la première rencontre avec le narrateur et la dernière partie.

Ma lecture en un GIF : 




- Une plume divine qui transporte
- Une atmosphère mi-féérique mi-onirique
Un joli message qui en ressort
- Des personnages attachants
- Un début un peu complexe qui peut pousser à abandonner
C'est trop court, diantre !

9 commentaires:

  1. Je ne suis pas fan quand les débuts sont longs à se mettre en place mais pourquoi pas ! Ce roman pourrait me plaire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors, pour nuancer ce que je dis, ça te met quand même vraiment dans l'ambiance. Par contre c'est vrai qu'on a du mal à comprendre où l'auteur veut en venir.

      Supprimer
  2. Oui oui oui ! Contente que tu aies autant aimé ♥ Un de mes plus beaux coups de coeur 2017.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je comprends vraiment, c'est un livre hyper émouvant.

      Supprimer
  3. Ce livre ne me tente pas du tout. Je dois dire que les divers avis m'ont tout de même rebuté, surtout concernant le fait qu'on soit perdu lors de cette histoire. Bref, clairement, je passe mon tour.

    RépondreSupprimer
  4. Ouiii ouiiii ouiiiiiiiiiiiiiii ♥
    Ravie que tu fasses partie du club des amoureux de cette histoire ♥

    RépondreSupprimer
  5. Ah Timothée de Fombelle ! Ça fait tellement longtemps qu'on me dit que c'est génial, qu'il faut que j'en lise au moins un et tout et tout ! Je vais plus pouvoir résister très longtemps !
    Merci pour cette merveilleuse chronique, elle fait drôlement rêver.

    RépondreSupprimer

Laissez une petite trace de votre passage :)