samedi 9 décembre 2017

Nous les menteurs


Nous les menteurs d'E. Lockhart

France Loisirs, 2015, 287 p.

Traduit par Nathalie Peronny

Contemporaine


Une famille belle et distinguée. Une île privée.
Une fille brillante, blessée ; un garçon passionné, engagé.
Un groupe de quatre adolescents - les Menteurs - dont l'amitié sera destructrice.
Une révolution. Un accident. Un secret.
Mensonges sur mensonges.
Le grand amour. La vérité.


Ce livre me tentait depuis un long moment et je n'étais qu'impatience lorsque je l'ai ouvert. 
On rencontre la famille Sinclair, de la haute bourgeoisie bien comme il faut : les membres de cette famille sont riches, beaux et fringants. 
Mais vite, très vite, on va voir les failles du tableau idyllique qu'ils veulent nous présenter. Parce que pour eux, et en particulier pour le patriarche et ses enfants, tout est dans ce qu'on présente au monde. C'est là que réside leur force. Ils donnent l'air d'être forts et puissants, et donc, ils le sont. Bien évidemment, on se rend vite compte que tout ça est assez malsain.

Les vacances de Cadence, notre héroïne, s'annoncent idylliques. Et elles le sont sur le papier, depuis toujours. Mais c'est bien différent dans les faits. Si elle est ravie de retrouver chaque été ses cousins, les tensions entre sa mère et ses oncles et tantes, la pression des grands-parents et les leçons de vie que tout un chacun essaie de donner aux autres donnent vite une atmosphère assez pesante.
Mais Cadence est pressée de retrouver sa clique de Menteurs, ses cousins adorés, d'autant plus qu'un accident a eu lieu la dernière fois qu'elle a mis les pieds sur l'île, et que depuis, elle a la mémoire qui flanche, comme dirait l'autre.
Tout part donc de là : une formidable complicité entre cousins, une famille qui cache des secrets, un accident mystérieux, un amour naissant et une perte de mémoire.
Vous avez les ingrédients pour former un cocktail pour le moins explosif.
Alors, soyons honnêtes, certaines des révélations de m'ont pas tout à fait surprise, mais la façon dont c'était amené, et les détails m'ont retourné le cerveau. 
C'est émouvant, palpitant, et pour moi, il y a eu un véritable effet page-turner. Parce que si j'avais compris certains éléments, je ne comprenais pas le pourquoi du comment !
On va rencontrer de jolis passages sur l'amitié inconditionnelle, sur la famille, pourquoi on l'aime autant qu'on la déteste, les relations parentales, le premier amour et les papillons dans le ventre. 
Mais attention, ce n'est pas rose, loin de là. Ne le lisez pas en vous disant que ce sera votre livre "farniente", parce que c'est sombre malgré la lumière que semblent dégager chacun des membres de cette famille.
La protection du clan, de la tribu, de la meute, presque, doit se faire, et à n'importe quel prix. 
Les personnages ne sont pas forcément attachants (pas tous, en tout cas), mais on ne peut s'empêcher de les trouver parfois touchants dans leurs maladresses, leurs défauts, leurs motivations. Ils sont parfois agaçants, mais surtout, ils sont réalistes. Le grand-père, par exemple, abeau être parfois assez creepy, il est touchant dans sa vieillesse, dans la fragilité de ce corps qui le lâche et qu'il cherche à cacher. La mère est extrêmement protectrice, elle veut bien faire, mais au final, elle est tout sauf aidante. Sauf qu'on a quand même du mal à lui en vouloir.
Bref, c'est un livre qui vaut le détour, pas seulement pour ses révélations finales, mais aussi pour le style de l'autrice. Alors, on ne va pas se mentir, il est assez particulier, plein de sarcasmes. Mais si vous accrochez, c'est clairement un livre que vous ne lâcherez pas !


Ma lecture en un GIF : 



- L'ambiance
- Les retournements de situation
- Le style assez sarcastique de l'autrice
- Les personnages qui ne sont pas manichéens
- On voit certains trucs arriver
- La plume de l'autrice peut rebuter
- Les persos ne sont pas vraiment attachants

8 commentaires:

  1. Haaan ça me fait carrément enviiiie !

    RépondreSupprimer
  2. Je l'avais noté dans un coin de ma tête celui-ci, tu me donnes encore plus envie de le découvrir :D

    RépondreSupprimer
  3. Il faudrait que je le lise à l'occasion :) !

    RépondreSupprimer
  4. J'ai toujours été très curieuse face à cet ouvrage, j'espère pouvoir le lire :)

    RépondreSupprimer
  5. Il me tente depuis des siècles ! je vais finir par le piquer à ma soeur :)

    RépondreSupprimer
  6. Un avis avec lequel je suis d'accord :) Même si j'ai vu venir certains trucs, c'est un roman que j'ai apprécié.

    RépondreSupprimer
  7. Malheureusement, ce livre a été une grosse déception pour moi :( Le style de l'auteure n'est clairement pas fait pour moi puisque c'est le 2e livre que j'ai lu d'elle et que le premier ne l'avait pas fait trop non plus. Je suis malgré tout contente qu'il t'ait plu :)

    RépondreSupprimer
  8. Tout à fait d'accord avec ton avis ! La couverture est bien trompeuse haha, ce n'est pas vraiment le genre de livre que j'emmènerai à la plage (à moins de vouloir faire une grosse dépression). C'est un livre perturbant et déroutant (personnellement je n'ai rien vu venir)(#coucoulafin) mais aussi bouleversant. En fait je ne saurai pas dire si j'ai adoré mais en tout cas je n'ai pas détesté, ça c'est sûr !
    Et puis j'adore les gifs Downton Abbey qui vont avec cet article ;D

    RépondreSupprimer

Laissez une petite trace de votre passage :)