samedi 20 janvier 2018

Le jour où...


Le jour où... de Paul Beorn

Castelmore, 2014, 415 p.
Dystopie, Thriller



Tous les adultes se sont endormis... que la fête commence ! Pendant une journée que les enfants baptisent « le jour du marchand de sable », tous les adultes sombrent les uns après les autres dans un mystérieux coma... Enfants et adolescents se retrouvent livrés à eux-mêmes. Dans une petite ville, Léo et Marie, deux lycéens de seize ans, rassemblent autour d'eux quelques amis pour vivre ensemble dans un vieil immeuble. Mais des gangs profitent de la situation, s'accaparent les réserves de nourriture et deviennent de plus en plus violents. La bande de Léo doit apprendre à se battre pour défendre leur liberté quand d'autres voudraient imposer la loi du plus fort. Léo et sa bande parviendront-ils à survivre jusqu'au réveil des adultes ? Et si les adultes ne se réveillaient jamais ?


Je n'avais pas lu de Paul Beorn depuis fort fort longtemps. Depuis avant la création de ce blog, en fait, et probablement même encore une grosse année avant. Et c'est fort dommage, parce que j'aime beaucoup son style. Je le connaissais en fantasy plutôt adulte grâce aux Derniers Parfaits que j'avais beaucoup aimé, et je l'ai donc découvert avec plaisir dans un genre clairement plus jeunesse, grâce à cette dystopie post-apo.
Ma lecture date d'il y a quelques mois, aussi mes souvenirs sont un peu flous concernant certains points, mais a priori, personne ne devrait me faire d'interro surprise, hein ?
Bon, je ne vais pas faire durer cette intro plus longtemps que nécessaire : c'est une histoire bourrée de bonnes idées.
Tous les adultes se sont endormis, les enfants / ados (y compris les bébés) doivent donc s'organiser pour survivre sans électricité, sans chauffage... Mais aussi sans adultes pour les surveiller...
Comme vous vous en doutez, et comme c'est souvent le cas dans le genre, le plus dur ici n'est pas de trouver de quoi subvenir à ses besoins primaires (même si c'est parfois pas de la tarte, loin de là) mais bien de survivre aux autres dans un monde où les règles n'existent plus. Et si on fait déjà moyennement confiance à des adultes dans ce genre de situations, les ados ne vont pas se montrer plus tendres, on va vite s'en rendre compte.
Le première chose qui m'a frappée, d'ailleurs, c'est la violence de certains thèmes abordés (très justement, hein) quand on voit l'âge des protagonistes et surtout des lecteurs potentiels. Il y a une espèce de contraste entre le traitement assez jeunesse (dans les dialogues ou la psychologie des personnages, par exemple) et les thématiques assez dures. Certaines scènes m'ont fait grimacer, pas que ce soit spécialement gore, mais je ne m'attendais pas à les voir ici. 
Je m'y suis vite faite, mais c'est mon regret concernant ce livre : l'auteur aborde des thèmes sans prendre son lecteur pour un idiot malgré son âge, il le confronte à des choses fantasmées, certes, mais qui peuvent tout de même arriver dans la "vraie vie", et ça, c'était vraiment cool. Mais à côté de ça, je trouve qu'il n'a pas poussé assez loin la psychologie des personnages, et certains dialogues m'ont fait lever les yeux au ciel parce qu'on était parfois un peu dans le caricatural. Du coup, on se retrouve avec des personnages qui sont effectivement des ados / adultes et en ont le comportement parfois bêtassou et ça m'a vraiment fait bizarre au début.
Parce qu'au-delà de cet aspect parfois un peu cucul des personnages, ils sont vraiment attachants. On apprend à les connaître, ce qu'ils étaient avant le jour du marchand de sable, comment ils en sont là aujourd'hui, pourquoi ils font ce qu'ils font, ce qui les anime. Et je dis un grand bravo à l'auteur, parce qu'une fois de plus, il a réussi à nous écrire des personnages féminins tout aussi intéressants que les personnages masculins, qui n'ont pas pour seul but d'être des love interest mais sont bien campés. Et puis, un peu de diversité dans les personnages principaux, c'était bienvenu aussi !
Comme souvent dans le genre, les messages délivrés sont assez forts et on a ici aussi une critique de la société assez importante, d'autant qu'elle est finalement réalisée par les "survivants" eux-mêmes, c'est-à-dire des enfants et adolescents qui n'en sont a priori pas responsables. Cependant, on va vite se rendre compte que dans ce qui s'instaure suite au sommeil des adultes n'est pas forcément mieux... On va notamment pouvoir réfléchir au totalitarisme, à l'embrigadement par tous les moyens possibles (chantage, menaces, corruption...) et bien entendu à la manipulation... 
Tout ça est très bien amené avec des situations et des rencontres qui vont faire monter la pression crescendo, et vous vous en doutez, on va voir ce qu'on peut imaginer de pire de la part des êtres humains. Cependant, l'auteur ne va pas se contenter de dresser un tableau sombre (et un poil déprimant, du coup). Il va réussir à instiller des touches d'espoir tout au long de son récit (le groupe de Léo prend par exemple soin des bébés et tout-petits qui seraient morts sans leur intervention).

Je mettrais un petit bémol concernant la fin, cependant, qui est un peu en-dessous de ce à quoi je m'attendais. Attention, elle est tout à fait crédible, rien à redire à cela, et elle s'explique aussi par le fait qu'on soit en littérature jeunesse, mais j'attendais sûrement quelque chose de plus sombre...


Ma lecture en un GIF : 




- Les thématiques
- De la diversité dans les personnages
- Le style de l'auteur 

- Dialogues parfois un peu cliché
- Une fin pas assez sombre à mon goût

8 commentaires:

  1. Oh je ne connaissais pas du tout mais je dois dire que tu m'as intrigué ! J'apprécie le message transmit ! :)

    RépondreSupprimer
  2. Ce roman ne me tente pas, mais je serai curieuse de découvrir l'auteur !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il a aussi écrit un peu de fantasy adulte bien ficelée (avec des persos féminins cools dedans).

      Supprimer
  3. Malgré les quelques points négatifs soulevés, je suis suffisamment attirée par le livre pour me laisser tenter, merci pour la découverte!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, chouette, c'est un auteur que j'aime bien en plus 😊

      Supprimer
  4. Je ne connaissais pas du tout mais le résumé et ton avis me donne vraiment envie... pourquoi pas tenter une fois :)

    RépondreSupprimer
  5. Il me tente bien, ce roman ! En tout cas, tu es parvenue à me donner envie de le lire :)

    RépondreSupprimer

Laissez une petite trace de votre passage :)