mardi 20 février 2018

Ce qui nous lie


Ce qui nous lie de Samantha Bailly

Milady, 2013, 283 p.

Romance, Fantastique

Alice a un don. Les liens entre les individus lui apparaissent sous forme de fils lumineux. Un phénomène inexplicable qu’elle a appris à dissimuler... et à utiliser pour démasquer les hommes infidèles et venger les femmes trompées. Mais au fond, Alice aspire à retrouver une vie «normale», celle du bureau, des collègues et des relations simples. Son nouveau job dans un cabinet de recrutement semble lui offrir tout cela, et plus encore.
Parmi les personnalités variées qui cohabitent dans l’open space, elle rencontre Raphaël, chasseur de têtes et de cœurs, un homme inaccessible qui ne la laisse pas indifférente. Le seul dont Alice n’arrive pas à percevoir les liens.
Après avoir lu quelques livres de l'autrice, je finis par m'en procurer une bonne partie sans trop me poser de questions, même s'ils ne correspondent a priori pas aux genres que j'apprécie le plus. En l'occurrence, la romance. Bon, il y a quand même un aspect fantastique visiblement important, me dis-je en l'achetant, je pars donc du principe qu'avec la plume de Samantha Bailly, ça peut donner quelque chose d'intéressant. Je suis curieuse.

On part d'une idée très chouette avec une demoiselle qui a un pouvoir assez farfelu : elle voit les liens qui unissent les gens, elle voit leur force, leur éventuelle réciprocité. Cela rend sa vie avec les autres assez complexe, évidemment. D'autant que suite à une déception amoureuse, elle se lance dans une entreprise vengeresse à l'encontre des hommes infidèles. Puis vient le moment où elle doit commencer un véritable travail. Elle se rend alors compte qu'elle ne voit pas le liens qui unissent Raphaël, son nouveau boss, aux autres.
On va donc commencer par les choses qui m'ont fâchée. (c'est une façon de parler, j'étais pas vraiment fâchée, hein)

Primo, même si le style est fluide et reste agréable à lire, j'ai trouvé à plusieurs reprises que la plume était un peu maladroite. Les choix et réactions des personnages manquaient un peu de naturel, il y avait de temps en temps quelque chose de "forcé" ou de trop explicatif qui me sortait un peu de ma lecture. Dans le même genre, j'ai eu le sentiment que l'autrice forçait un peu pour caler ses références littéraires (que j'approuve fortement au demeurant), on a l'impression qu'elle veut vraiment rendre un petit hommage à ses romans chouchous et ce n'était pas fait de façon très subtile à mon goût (petit apparté : j'adore voir des références à d'autres bouquins dans un roman, en principe, ça me donne immédiatement envie de les lire... c'est juste que là, un petit truc m'a dérangée).
Mais tout ça, c'est très subjectif, et j'aurais facilement pu en faire abstraction, vraiment. Mon vrai problème, ça a été ma rencontre avec l'héroïne. Très clairement, je ne l'ai pas appréciée. Je n'ai pas aimé son côté "oeil pour oeil, dent pour dent", ses réactions, surtout son côté justicière / détentrice de la vérité et ses jugements de valeur, sans jamais se rendre compte du côté assez problématique de son propre comportement.

Alors, bien entendu, tout cela est justifié, mais j'ai trouvé que son passé et les flashbacks étaient justement juste une justification d'un comportement que je qualifierais de merdique. Et bien sûr, elle évolue, mais je trouve que ça lui prend bien du temps et des (més)aventures, et après, c'est la fin du bouquin, et j'ai donc passé le livre sans l'apprécier du tout. Et en conséquence, ben je n'ai pas accroché à la romance (faut dire qu'en plus, ce n'était pas gagné vu mon amour du genre).
Bon, ben forcément, tout ça, ça fait que ce livre est une déception pour moi. Ou non, pas tout à fait. Je l'ai lu, je ne l'ai pas spécialement apprécié, et je ne m'en souviendrai que très vaguement assez vite.
Mais je veux quand même rendre une chose à l'autrice, une chose qui aurait pu me sauver ma lecture si j'avais su apprécier un peu son héroïne : la romance n'est pas cliché, et la fin est tip-top !
On sort un peu du très couru "la jeune fille retrouve un sens à sa vie grâce à l'amoûûûûr ! " qui a tendance à me hérisser le poil, et c'est très cool, alors merci pour ça. Merci aussi pour les personnages secondaires : la plupart sont hyper attachants, et on avait envie de leur faire un gros câlin !

Ma lecture en un GIF : 



- Le style fluide 
- Les personnages secondaires
- La fin qui change des clichés


- Un peu de maladresse dans les réactions des personnages
- Trop de name dropping évident
- J'ai détesté l'héroïne...



De la même autrice :
 


Acheter via Les Libraires



13 commentaires:

  1. Je me souviens que je n'avais pas été conquise par ce livre non plus... et du coup, je n'ai jamais redonné de chance à l'autrice depuis.
    L'héroïne ne m'avait pas plus dérangée que ça, mais j'avais eu du mal avec le fait qu'elle passe d'une extrême (justicière problématique comme tu le soulignes si bien) à tout le contraire. Un juste milieu m'aurait plus convaincue :/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je comprends tout à fait ! Par contre, j'ai beaucoup plus adhéré avec le style de l'autrice dans ses autres romans (même si je trouve que ça pourrait parfois être plus poussé dans les thématiques abordées).

      Supprimer
  2. Et bien j'aurais peut être du le lire !
    Pourquoi je dis ça ? Je l'avais emprunté à la bibliothèque il y a quoi ? 4 ans ? Et j'avais peut être surestimé ma vitesse de lecture ahaha du coup j'avais la passe miroir et j'ai fait l'impasse sur celui-ci (Bon j'avoue que je regrette pas vraiment parce qu'il n'aurait pas fait le poids)
    Mais je me dis que je devrais le ré-emprunter s'il y est toujours huhu !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ceci dit, je pense que tu avais fait le "bon" choix en privilégiant La Passe-Miroir, même si les genres n'ont rien à voir :)

      Supprimer
  3. Je crois que, dans l'ensemble, j'avais apprécié cette lecture, mais je ne saurais plus dire pourquoi, donc elle ne m'a pas marqué plus que ça (et ma mémoire de poisson rouge n'aide pas ^^).

    RépondreSupprimer
  4. C'est marrant, j'ai pas du tout détesté le personnage principal, en fait je l'ai trouvé assez distante de moi, du coup je me suis retrouvée vraiment en observatrice presque passive de ses actions. J'ai d'ailleurs plus pris ce livre comme une introspection que comme une romance (et on est d'accord, ça faisait plaisir de voir ce genre de fin !). Après ce n'est pas mon roman préféré de l'auteure mais il a eu le mérite de me faire réfléchir sur mes liens et mes relations avec mes proches et c'est déjà pas mal ! =)

    RépondreSupprimer
  5. C'est une auteure dont je n'ai rien lu encore. Je ne sais pas pourquoi, mais quelques chose me retient...

    RépondreSupprimer
  6. J'avoue ne pas avoir été convaincue par ce roman, comme toi, je ne me suis pas vraiment attachée à l'héroïne et je suis ressortie assez déçue car je n'ai pas trouvé son don très exploité.

    RépondreSupprimer
  7. Je l'ai lu, mais mon préféré d'elle, c'est Les Stagiaires !

    RépondreSupprimer
  8. Mouais, déjà que j'avais pas trop apprécié le seul bouquin que j'ai lu de l'auteur, pas sûre que celui là soit fait pour moi, les points négatifs que t'as soulevé risquent aussi de m'irriter >.<
    Bises

    RépondreSupprimer
  9. C'est drôle car c'est le livre auquel j'ai 12000 trucs environ à reprocher, mais qui à la fois a vraiment été là au "bon moment" pour moi et qui m'a fait beaucoup de bien quand je l'ai... expérience de lecture assez étrange, donc :D

    RépondreSupprimer
  10. Je pense que je vais passer mon tour pour celui-ci, ce que tu soulignes risque de ne pas me plaire non plus !

    RépondreSupprimer
  11. J'ai vraiment adhéré au style de l'auteure dans Nos âmes jumelles ! Du coup, je compte bien sûr continuer cette trilogie mais également lire d'autre de ses histoires :)
    Dommage que ce roman ne l'ait pas fait avec toi.

    RépondreSupprimer

Laissez une petite trace de votre passage :)