samedi 10 février 2018

Meg Corbyn, tome 1- Lettres écarlates


Meg Corbyn, tome 1 - Lettres écarlates d'Anne Bishop

Milady, 2014, 644 p.

Traduit par Sophie Barthélémy

Bit-lit


Meg Corbyn est une cassandra sangue, une prophétesse du sang, capable de prédire l’avenir lorsqu’elle s’incise la peau. Une malédiction qui lui a valu d’être traitée comme de la viande par des hommes sans scrupules prêts à la taillader pour s’enrichir. Mais aussi un don qui lui a permis de s’échapper et va la pousser à chercher refuge chez les Autres. Là où les lois humaines ne s’appliquent pas. Même si elle sait, grâce à cette vision, que Simon Wolfgard causera également sa perte. Car si le chef des loups est d’abord intrigué par cette humaine intrépide, peu de choses la séparent d’une simple proie à ses yeux…


Je n'avais pas lu de bit-lit depuis fort fort longtemps. Et dans le cadre d'une LC avec une copinaute sur LivrAddict, je me suis lancée dans ce petit pavé qui traînait dans ma liseuse depuis un petit moment. Eh bien, je dois bien l'avouer, j'ai eu envie de lire la suite genre, là, maintenant. Ce début de saga m'a complètement et intégralement emballée. 

Faut dire que j'avais eu une première expérience avec l'autrice qui m'avait laissé un super souvenir, entre lecture hyper addictive, monde super bien construit et personnages très charismatiques (coucou Les Joyaux noirs) (une pépite en fantasy que je recommande à exactement 367%) (en tout cas pour les trois premiers, je n'ai pas lu le 4ème qui se déroule dans le même univers mais avec d'autres personnages). Mais des fois, on a de trop grosses attentes, et on est déçu. C'est même souvent le cas. Mais Anne, sache-le, j'ai tout kiffé ma mémé une fois de plus !

La première chose à savoir, c'est que le monde est hyper bien construit. On va comprendre l'ampleur de sa complexité au fur et à mesure de notre lecture (et des tomes, j'imagine), mais ça commence très fort, dès les premières pages. Au point qu'on peut peut-être même se sentir perdu, surtout si on n'a pas l'habitude de lire de la fantasy à la base.
On est ici dans une sorte d'uchronie fantasy : en parallèle d'homo sapiens (et même bien avant) ont toujours vécu d'Autres créatures. Des non-humaines, donc. Des métamorphes, des Sanguinati (qui comme leur nom l'indique ont quelque chose du vampire que l'on retrouve souvent), Elémentaires, etc. Pour eux, l'espèce humaine n'est ni plus ni moins que du gibier vaguement plus évolué

Il existe donc une entente tacite concernant la répartition des territoires et des richesses. 
La mythologie est hyper travaillée, de la naissance des ces différentes créatures (humains compris) à nos jours, mais l'autrice n'a pas oublié de donner une importance cruciale aux aspects politiques et économiques qui régissent cet univers. 
Et en bonus, la plume est claire, fluide, elle nous amène les infos une par une, de sorte que si on peut être un peu perdu au début de notre lecture, on arrive très vite à prendre le train en marche (après, comme je l'ai dit, je ne le conseillerais pas comme première lecture du genre si vous n'avez jamais lu de fantasy avant : il y a un vocabulaire assez spécifique qui peut rebuter !).
En plus de cela, les personnages sont assez bien fichus. Ils ont des motivations propres et l'autrice arrive à réinventer certains mythes bien connus de façon hyper crédible, à tel point qu'on en oublierait presque les créatures "originelles" de notre culture fantastique de base. Alors bon, on ne va pas se mentir, au début, ils peuvent paraître assez cliché. Mais en fait, on va toujours apprendre quelque chose qui amènera un peu de profondeur aux différents personnages, et ça, c'est drôlement chouette. 
Alors, on peut regretter que notre héroïne, Meg, soit un peu fade et victime par moments. Mais personnellement, j'ai trouvé que c'était une façon assez sympa (et crédible, vu le passé de la dame) de s'affranchir des codes de la bit-lit qui nous servent des héroïnes badass dès le saut du lit (alors que là, Meg, clairement, elle est ronchonne tant qu'elle n'a pas eu son café, elle a des cernes monstrueux et clairement aucun sens du style). 

Et puis, malgré les capacités assez folles des Autres qu'elle va être amenée à côtoyer, son pouvoir est sûrement le plus intrigant et l'un de ceux qui m'a posé le plus de questions (hormis un certain autre personnage, et si vous l'avez lu, vous SAVEZ).
Oui, on reste dans la thématique café
Alors, évidemment, il y a quelques clichés du genre, on n'échappe pas à ce qui ressemble fort à une amorce de romance (mais ça ne tourne pas du tout autour de ça), et il y a des choses, petites ou grosses, qu'on voit arriver. Mais malgré ces quelques défauts, le sens du rythme, le style hyper addictif et le suspense que l'autrice arrive à instiller compensent laaaaaaaargement.
Et puis, faut bien avouer que j'ai été assez fan du concept où l'être humain n'était pas tout en haut de la pyramide, en mode "je-suis-l'espèce-supérieure-laissez-moi-passer". Là non, c'est clair, répété et intégré par le lecteur très vite : on n'est rien que de la bouffe pour les Autres, sauf quand ils peuvent tirer avantage de nos maigres compétences.
Vous l'aurez compris, on est face à un coup de coeur du genre, et j'ai une énooooorme envie de lire la suite !


Ma lecture en un GIF : 

J'exagère un peu, mais ce GIF me fait toujours rire


- L'univers hyper riche, dense et travaillé
- Le style de l'autrice
- Les mythes réinventés
- Le cassage des codes courants du genre
- L'intrigue générale
- L'aspect hyper addictif

Un peu complexe en début de lecture pour ceux qui ne sont pas habitués à la fantasy


Acheter via Les Libraires

13 commentaires:

  1. Voilà une saga que j'ai très envie de commencer ! :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Fonce ! C'est vraiment un de mes tops du genre, et je n'en azéri pourtant lu qu'un seul tome !

      Supprimer
  2. Superrrr je suis tellement heureuse que ce premier tome t'aie plu, j'avais passé un excellent moment, comme toi :) Les personnages sont trop attachants et comme tu dis, l'univers est trop bien construit *-* !! Par contre, un peu déçue au niveau de la traduction du tome 2...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, zut, qu'est-ce qu'elle a cette traduction ? Tu me fais peur, je me languissais de le lire...

      Supprimer
  3. Et la suite est encore meilleure :)
    J'ai hâte de lire le dernier tome qui arrive bientôt :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tant mieux, j'ai les deux suivantes dans ma PAL !

      Supprimer
  4. Pourquoi pas. Tu me tentes pas mal avec ton avis :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Yes ! En plus, vu tes goûts, ça devrait te plaire (purée, ça fait des semaines que je ne suis pas passée sur ton blog, je ne me souvenais plus du nom ^^)

      Supprimer
  5. Alalala cette saga me tente vraiment depuis un moment. Il faut que j'essaye surtout que la bit-lit est un genre que j'ai envie de plus découvrir :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, vas-y, alors ! Par contre, au niveau de l'univers et tout, ça tire vraiment sur le côté fantasy, mais comme tu en lis aussi, tu ne devrais pas être déstabilisée.

      Supprimer
  6. J'ai bien aimé ce tome 1 mais sans plus du coup je traîne à lire la suite :p

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui ? Moi, je n'étais qu'impatience !

      Supprimer
  7. J'ai adoré ce premier tome !! :D Je trouve que la romance est vraiment en second plan. Elle n'avance clairement pas dans ce tome 1 mais Simon et Meg sont tellement mignons *-* Par contre, j'ai lu le tome 2 dernièrement et il est un peu moins bon. Il y a vraiment des problèmes de traduction je trouve. Cela m'a pas mal freiné, d'ailleurs.

    RépondreSupprimer

Laissez une petite trace de votre passage :)