dimanche 24 juin 2018

L'échange

Merci à Robert Laffont et Babelio

L'échange de Rebecca Fleet

Robert Laffont, coll. La Bête Noire, 2018, 315 p.

traduit par Cécile Ardilly

Thriller


« PERSONNE NE VIT AINSI…À MOINS D’AVOIR QUELQUE CHOSE À CACHER. » Quand Caroline et Francis reçoivent une offre pour échanger leur appartement de Leeds contre une maison en banlieue londonienne, ils sautent sur l’occasion de passer une semaine loin de chez eux, déterminés à recoller les morceaux de leur mariage. Mais une fois sur place, la maison leur paraît étonnamment vide et sinistre. Difficile d’imaginer que quelqu’un puisse y habiter. Peu à peu, Caroline remarque des signes de vie, ou plutôt des signes de sa vie. Les fleurs dans la salle de bains, la musique dans le lecteur CD, tout cela peut paraître innocent aux yeux de son mari, mais pas aux siens. Manifestement, la personne chez qui ils logent connaît bien Caroline, ainsi que les secrets qu’elle aurait préféré garder enfouis.Et à présent, cette personne se trouve chez elle…


J'aime les thrillers, et j'aime la collection La Bête Noire. Mais je dois bien avouer que ce que j'ai lu de leurs dernières parutions m'a un poil moins emballée.
Néanmoins, après ma lecture de L'échange, je suis réconciliée.
Je commence tout de même par une mise en garde aux amateurs éclairés du genre, qui sera aussi mon bémol face à cette lecture. On ne se trouve pas face à un texte qui déborde d'originalité, ni même qui vous surprendra tellement que vous serez sur le popotin en refermant le livre. Que ce soit concernant le schéma (alternance passé / présent), les ressorts de l'intrigue (couple en crise, vengeance) ou les rebondissement et révélations, ça sentirait presque le réchauffé si ça n'était pas si bien amené.
Mais par contre, pour le reste, on est quand même sur du thriller assez qualitatif à mon sens.
Rien à voir avec la choucroute, mais je me rends compte avec ce gif que mon mec a carrément un air de Keanu Reeves jeune. Au bout de bientôt 7 ans, comme quoi tout arrive.
Déjà, la tension arrive très vite dans le récit. On comprend bien que ce couple qui cherche à se retrouver a bien besoin de vacances et de se poser. Mais on comprend surtout très vite que quelque chose cloche. 
Est-ce que Caroline est complètement parano ? Est-ce que quelqu'un veut vraiment lui mettre le nez dans son caca ? Pour quelle raison l'obliger à fouiller dans son passé ? Questions plutôt banales quand on entame un thriller, mais qui augure en général du bon. L'autrice a trouvé un truc pour nous appâter, et une fois qu'on a mordu à l'hameçon, les pages commencent à défiler.
Et la tension va crescendo. Si la première révélation importante ne m'a pas franchement surprise (d'ailleurs, je n'ai pas été spécialement surprise par le dénouement non plus), je peux quand même dire que j'ai appréhendé ce qui pouvait se produire. Car si l'identité et les motivations de la mystérieuse personne qui tourmente notre amie (pas tellement mais on en reparlera) Caro sont à mon sens assez prévisibles, le comportement de cette personne est assez perché pour qu'on puisse s'attendre à peu près à n'importe quoi. 
Mais ce qui est surtout appréciable, c'est la psychologie des personnages. On va principalement observer Caroline. Celle de 2015 (qui est le présent de narration) et celle de 2013 (date des évènements que l'on va découvrir en détail), ce qui fait qu'on va comprendre non seulement sa situation actuelle, mais aussi ses réactions. 
Bon, on ne va pas se mentir, je n'ai pas spécialement apprécié cette femme. Ce n'est pas tellement le côté adultère qui me chagrinait, mais plutôt sa réponse face aux choses, ses réactions et son incapacité à communiquer (pour quelqu'un qui se plaint d'être incomprise, c'est assez dommage). Faut dire qu'avec son mari en face, ce n'est pas chose aisée. Francis passe la plupart du temps dans le roman (puisqu'on le voit surtout dans le passé, au plus fort de sa dépression) apathique et indifférent aux personnes qui l'entourent et à ce qui se produit autour de lui.
On va donc suivre l'évolution de leur couple, du moment le plus difficile qu'ils aient traversé à leurs fameuses vacances. Et j'ai trouvé cette partie très bien faite. On comprend les enjeux, les réactions, les décisions (même si on ne les cautionne pas forcément). 
Bon, le seul truc, c'est que pour voir qu'ils sont aussi parents, je n'ai pas eu l'impression que leur fils ait eu une importance flagrante dans le roman. Mais sinon, du point de vue psychologique, c'est bien amené.
Les personnages que l'on va rencontrer, que ce soit cette voisine un peu insistante ou encore d'autres personnes qui appartiennent davantage au passé, vont aussi nous intriguer et nous faire douter.

Du coup, tous ces éléments combinés m'ont fait passer un très bon moment. À la limite, ce qui m'aura le plus dérangée, ça aura été les passages un peu "romance". Non pas qu'ils soient mal (d)écrits, mais c'était parfois un peu trop long pour moi.
L'autrice maîtrise très bien les codes, elle a l'art de faire monter l'inquiétude et de nous faire nous interroger, et je la suivrai sans aucun doute car je suis sûre qu'elle peut m'embarquer encore plus complètement pour peu qu'elle utilise un schéma un peu moins convenu la prochaine fois !

Ma lecture en un GIF : 



- La psychologie des personnages
- La tension qui monte crescendo
- Un côté assez addictif

Schéma assez convenu
- Passages concernant la romance un peu longs

10 commentaires:

  1. Je l'ai reçu en SP, faut que je m'y mette !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu aimeras aussi, alors !

      Supprimer
  2. Je suis contente que tu te sois réconciliée avec la collection de La Bête Noire car je compte bien la découvrir ! Keanu Reeves, la classe !!! Chouette chronique, comme toujours, merci ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vraiment une chouette collection, mais c'est vrai que j'avais préféré leurs parutions plus anciennes aux dernières que j'ai lues. Merci =)
      (Et oui, la classe, évidemment, c'est mon chéri !)

      Supprimer
  3. Il y a quelques bémols, mais dans l'ensemble ça m'a l'air pas trop mal tout ça ! Allez, direction wish-list ! Merci pour la découverte !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis super curieuse d'avoir ton avis si tu te lances !

      Supprimer
  4. Le résumé m'intrigue déjà beaucoup et ta chronique a fini le boulot :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. N'hésite pas à me dire ce que tu en auras pensé si tu te lances.

      Supprimer
  5. je ne lis pas beaucoup de thrillers mais celui là me tente bien... le fait que ce soit un schéma classique ne devrait me déranger vu que je lis peu de livre de ce genre. ^^
    Très belle chronique!

    RépondreSupprimer

Laissez une petite trace de votre passage :)