vendredi 13 juillet 2018

La Sirène et la Licorne


Merci à NetGalley et Rageot

La Sirène et la Licorne d'Erin Mosta

Rageot, 2018, 272 p.

Contemporaine, Romance LGBT, Young Adult



Tout les oppose, pourtant elles s’attirent, et vont vivre une très belle histoire d'amour au coeur de l'été.

La licorne, c’est Lili. 17 ans, cheveux longs couleur arc-en-ciel, ballerines pailletées. Elle est passionnée par les effets spéciaux et le maquillage au cinéma. Elle a été harcelée sur le Net par les élèves de sa classe. Pour oublier, elle quitte la banlieue parisienne et part en vacances chez sa tante près de l’océan. En apparence, tout va bien et elle assume. La réalité est moins facile.

La sirène, c’est Cris. Cheveux courts, baskets défoncées, vieux jean trop large. Passionnée de voile et de natation, elle est plus à l'aise sur l'océan qu'au milieu de la foule. En vacances dans la maison de vacances familiale, elle tente de guérir d’une blessure. Fragile en apparence, elle possède une vraie force intérieure.


Je suis bien embêtée pour chroniquer ce bouquin. 
J'ai aimé cette histoire, les thèmes abordés sans jamais créer de débats là où ils ne devraient pas exister de toute manière. Si je ne suis pas une amatrice de romance, j'ai apprécié de voir ces deux demoiselles se rencontrer, apprendre à se connaître, se révéler et s'aimer. C'était doux et ça aurait vraiment pu sonner juste.

Mais voilà, on touche le nœud du problème. Je n'ai pas du tout adhéré au style de l'autrice. Quelques passages étaient bien écrits, mais d'autres manquaient clairement de substance à mon sens. J'ai eu le sentiment qu'elle voulait parfois injecter une dose de poésie mais que ça ne prenait pas. Ou à l'inverse, qu'elle voulait coller à la manière de parler des adolescentes. Personnellement, si dans un dialogue, ça ne me gêne pas, j'ai un peu de mal dans le texte à ne pas trouver les négations aux endroits appropriés ou des répétitions toutes les deux phrases, et que le narrateur soit interne et à la première personne du singulier n'y change rien.
Ouais, je suis une vieille râleuse

Et surtout, certains évènements en particulier vers la fin du livre, m'ont semblé bien trop gros. Absolument aucune crédibilité pour moi, probablement d'autant plus que je n'avais pas réussi à m'immerger complètement dans ma lecture.
Du coup - et je suis la première à le regretter - je n'ai finalement pas aimé ce livre pourtant pleine de bonnes idées. Et j'en étais au point où j'étais contente d'arriver sur la fin (je me suis endormie 3 fois dessus avant, ce qui est un bon révélateur dans mon cas).

Après, le reste vaut le coup, clairement. Parce qu'il n'est pas du tout exclu que je sois un poil exigeante, ou que vous ayez une sensibilité complètement différente de la mienne. 
On va donc rencontrer Elizabeth, notre Licorne férue de maquillage et d'effets spéciaux, puis Cris(telle), la Sirène, qui n'imagine pas la vie sans la navigation. Elles vont tomber amoureuses, petit à petit. Pas de coup de foudre en perspective, pas de grandes déclarations romantiques. C'est une relation assez réaliste et c'est très plaisant de trouver ça dans le genre. Evidemment, c'est très plaisant aussi de voir une histoire entre deux filles, parce que ce n'est pas ce qui pullule le plus dans le genre (ni même dans la littérature de manière générale).
Leur homosexualité n'est pas là pour créer un débat, elle est là, elle existe, et c'est tout. C'est juste une partie de leur personnalité.

Mais ce n'est pas le seul sujet de société qui est mis en avant. On va beaucoup parler des relations familiales, de ce qui est tu (ou pas écouté), de protection (parfois à outrance). On a aussi parler d'amitié, de celles qui aident vraiment. On va parler de harcèlement, de remonter la pente, de combattre ses fêlures.
Et c'est très bien exposé. 
Et puis, peut-on parler 2 minutes de la beauté de l'illustration de couverture ? Parce qu'elle est quand même carrément canon et a joué pour beaucoup dans mon envie de lire ce livre !

Beaucoup de qualités dans ce livre donc, mais le style n'était simplement pas pour moi.

Ma lecture en un GIF : 



- Les thématiques abordées
- La romance qui arrive doucement et prend son temps
- La couverture MA-GNI-FI-QUE


Le style trop brouillon pour moi

10 commentaires:

  1. Tu es le premier avis que je vois à soulever des défauts ! Mais j'avoue que ça me rend encore plus curieuse XD (et tant mieux ^^)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, il semblerait que je sois la seule raleuse ! J'espère que tu aimeras davantage que moi !

      Supprimer
  2. Huhu bonjour je suis la personne reloue (et la seule d'ailleurs xD) qui aime pas la couverture xD Je sais pas pourquoi mais alors elle me bloque, et si je n'avais pas lu tous les chouettes avis, je ne me serais jamais arrêté dessus oO
    Enfin, avec toutes les jolies chroniques que j'ai lu, forcément j'ai envie de découvrir cette histoire, mais peut être pas tout de suite, le temps de lui enlever un peu la pression à ce pauvre bouquin =P

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh oui, Plouf, tu dois être la seule ^^

      Supprimer
    2. J'espère en tout cas que tu apprécieras ta lecture davantage suite moi...
      Et effectivement, je crois bien que tu es la seule que ne trouve pas la couverture canon !

      Supprimer
  3. Concernant le style de l'autrice, j'ai eu un tout petit peu de mal au début. Le trouvant enfantin. Mais, c'est mieux passé par la suite et j'ai franchement bien aimé ce roman.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est vraiment hyper subjectif, e je suis la première à regretter de ne pas avoir accroché plus que ça.

      Supprimer
  4. Je crois que c'est le premier avis mitigé que je vois sur ce bouquin ! J'ai quand même bien envie de le découvrir. :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je suis un peu une extraterrestre sur ce coup-là !

      Supprimer
  5. Je n'ai vu que de bons avis sur ce livre et je suis intriguée :)

    RépondreSupprimer

Laissez une petite trace de votre passage :)