vendredi 7 décembre 2018

My absolute darling


Merci à Audiolib !

My absolute darling de Gabriel Tallent

audio : Auiolib, 2018, 772 mn, lu par Marie Bouvet

GF : Gallmeister, coll. Americana, 2018, 464 p.

traduit par Laura Derajinsky

Contemporaine, Drame



A quatorze ans, Turtle Alveston arpente les bois de la côte nord de la Californie avec un fusil et un pistolet pour seuls compagnons. Elle trouve refuge sur les plages et les îlots rocheux qu'elle parcourt sur des kilomètres. Mais si le monde extérieur s'ouvre à elle dans toute son immensité, son univers familial est étroit et menaçant : Turtle a grandi seule, sous la coupe d'un père charismatique et abusif. Sa vie sociale est confinée au collège, et elle repousse quiconque essaye de percer sa carapace. Jusqu'au jour où elle rencontre Jacob, un lycéen blagueur qu'elle intrigue et fascine à la fois. 

Wow ! 
Attendez, je rassemble mes pensées, je reviens.
Non, parce que wow !
Une claque !

Bon, alors, attendez, faut remettre les choses dans leur contexte.
Parce que clairement, c'est pas une romance de Noël, hein. C'est pas joyeux, c'est pas beau, c'est pas esprit de famille. Bref, c'est pas pour tout le monde.
C'est dur et violent et malsain.

Le style est particulier, froid, parfois clinique. Cru, surtout. Pas de ronds de jambes, pas de métaphores qui aideraient à faire avaler la pilule. L'héroïne n'est pas spécialement attachante au premier abord, il va nous falloir du temps pour l'apprécier, pour éprouver de l'empathie à son égard. Elle est sauvage et à des kilomètres de l'image de la victime qu'on se fait habituellement. C'est une guerrière, elle a été élevée pour ça. 

Mais Julia-Turtle-Croquette Alveston est surtout une ado qui a grandi aussi coupée du monde que possible, entourée de nature et de flingues. Ses préoccupations sont bien loin de celles des autres gamines de 14 ans. Sa préoccupation numéro un, c'est d'être capable de survivre, de viser et tirer sans états d'âme, de vivre dans sa maison en séquoia, de continuer à admirer son père et à lui plaire. 
C'est une gosse qui refuse de s'ouvrir à l'extérieur pour ne pas se trouver en plein conflit de loyauté, c'est une ado courageuse et lâche à la fois, c'est une ado qui malgré les traumatismes et la dureté de ce qu'elle vit refuse de changer ça.
C'est un livre sombre sur la psychologie humaine et sa complexité.
C'est un livre lumineux sur la volonté.
C'est un livre violent sur les doutes et le statu quo.
C'est une sacrée claque.

On est dans l'Amérique profonde, où une gosse comme Turtle est respectée par ses pairs, où il est presque normal qu'une enfant de 14 ans se ballade en permanence avec un flingue à la ceinture, où apprendre à nettoyer un calibre est plus important que faire ses devoirs.
Non, je vous le dis, Turtle a ce côté incompréhensible pour nous, cette gamine si mûre et tellement à côté de la plaque à la fois qu'elle reste longtemps un mystère pour nous, alors qu'on voudrait la voir faire des choix différents. Elle a simplement un système de pensée différent, il faut que le lecteur s'y adapte.

Mais c'est peut-être ce qui la sauve, ce qui lui permet de survivre, ce qui fait qu'elle est encore vivante malgré les épreuves traversées jusque là et celles qu'elle va devoir endurer encore au cours de notre lecture. Cette illusion de la normalité qu'elle a, quand nous sommes outrés, choqués, terriblement révoltés ou simplement mal à l'aise. C'est sa vie, c'est son quotidien, elle ne peut pas faire autrement, elle sait à peine qu'autre chose existe, et même si ça existe, c'est ailleurs, c'est pour les autres. Pas pour elle en tout cas.
Je ne veux pas en dire trop, parce que c'est un texte qu'on doit se prendre dans la face. L'auteur nous envoie un énorme uppercut, on peut détester son texte pour ça, ou l'en remercier. En tout cas, on ne reste pas indifférent.
Ma lecture en un GIF : 




- L'ambiance
- Le style
- Les thématiques 
- La psychologie des personnages

- Pas pour les âmes "sensibles"

8 commentaires:

  1. Je ne connaissais pas du tout ce livre mais même si d'un côté il m'intrigue, je ne sais pas si je vais le lire parce que je suis une grande âme sensible ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est sûr qu'en étant très sensible, il risque d'être un peu difficile à digérer. Ceci dit, même si il peut mettre très mal à l'aise je ne peux que le recommander.

      Supprimer
  2. Je l'ai vu passer avec des gens qui détestaient, d'autres qui ont adoré et d'autres complétement paumés ^^
    Ce livre m'intrigue et m'attire autant qu'il me fait peur en fait.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Franchement, à ta place je le dirai. Parce que même si tu n'aimes pas, je suis sûre qu'il ne te laissera pas indifférente. Ce n'est vraiment pas le genre de livre dont tu oublies l'histoire aussitôt refermé.

      Supprimer
  3. Vraiment une grosse, GROSSE, claque. On ne peut pas rester indifférent devant, mais c'est vrai que ce n'est pas pour tout le monde....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout à fait je suis vraiment ravie de cette découverte d'ailleurs il fait partie des livres que j'offre pour Noël.

      Supprimer
  4. J'ai souvent vu passer cette couverture sans véritablement m'intéresser au roman qu'il y avait derrière. Du coup, ta critique est la 1ère que je lis mais tu m'as fait envie ! Faudra que je le tente.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je serais curieuse d'avoir ton avis si tu te lances finalement. En tout cas pour moi comme tu l'as vu, ça a été une vraie claque dans le bon sens du terme.

      Supprimer

Laissez une petite trace de votre passage :)