jeudi 16 mai 2019

Le mari de mon frère - Point Bulles #3

Cette fois-ci, pas de chroniques multiples, mais celle d'une série qui m'aura fait renouer avec le manga, et que j'ai vraiment apprécié ! Direction le Japon tout ce qu'il y a de plus contemporain,et son rapport à l'homosexualité !


Le mari de mon frère de Gengoroh Tagame

Akata, entre 2015 et 2017

4 tomes

manga, seinen, contemporaine


Yaichi élève seul sa fille. Mais un jour, son quotidien va être perturbé… Perturbé par l'arrivée de Mike Flanagan dans sa vie. Ce Canadien n'est autre que le mari de son frère jumeau… Suite au décès de ce dernier, Mike est venu au Japon, pour réaliser un voyage identitaire dans la patrie de l'homme qu'il aimait. Yaichi n'a pas alors d'autre choix que d'accueillir chez lui ce beau-frère homosexuel, vis-à-vis de qui il ne sait pas comment il doit se comporter. Mais ne dit-on pas que la vérité sort de la bouche des enfants ? Peut-être que Kana, avec son regard de petite fille, saura lui donner les bonnes réponses…



Il n'y a les photos que des 2 premiers tomes, mais c'est bien une chronique générale de l'intégralité de la série que je vous propose aujourd'hui. Oui, parce que je suis un peu quiche par moments et je n'ai pas pensé à photographier les 2 suivants.
Il s'agit d'une série de mangas doudou, que j'ai beaucoup apprécié. Je n'en avais plus lu depuis la fac, autant vous dire que ça commence à remonter (et à l'époque, j'étais plutôt shônen).
Le plus intéressant pour moi dans cette série est clairement le personnage de Yaishi (surtout son évolution dans sa façon de penser). 
Le Japon étant assez conservateur concernant les sujets de société, l'homosexualité y est visiblement assez taboue. Alors, Yaishi ne se considère pas comme homophobe, hein, d'ailleurs, il ne l'est pas foncièrement. Mais l'arrivée de son beau-frère Mike, qu'il n'avait jamais rencontré auparavant, va le faire évoluer et reconsidérer la question. Il va notamment réfléchir sur la relation qu'il avait avec son frère et sa réaction lorsque celui-ci lui avait avoué son homosexualité. 
Dans un premier temps, il ne va donc pas être très chaud pour accueillir Mike et apprendre à le connaître. Il va craindre la relation entre ce dernier et Kana, sa fille (parce que bon, est-ce qu'être homosexuel, ce n'est pas être un peu pervers ? Alors, dans ce cas, est-ce que Kana n'est pas un peu en danger auprès de Mike ?). Il va aussi avoir peur de l'attitude potentielle de Mike envers lui (il ressemble à son frère, puisqu'ils sont jumeaux, et est-ce que les gays ne sont pas constamment en demande sexuelle ?), et une fois ces stades passés, il va craindre le regard des autres et son impact sur lui, qui héberge un homme gay.
Mon petit problème avec cette série, c'est principalement la temporalité. Il n'est sensé s'écouler que 3 semaines. Certes, on peut évoluer vite par rapport à ce genre de point de vue (même si certains mauvais réflexes restent tenaces) mais du coup, les relations fortes qui vont se créer entre les personnages me semblent un peu moins crédibles, aussi adorables qu'ils puissent être (bon, c'est pas pire que les romances avec coup de foudre / mariage / bébé en moins de 48h, vous m'direz).
Mike est clairement mon personnage chouchou. Tant de bonté, de curiosité et de bienveillance dans un seul homme, c'est beau. On est loin du cliché gay - drama queen. C'est un nounours adorable, qui souffre atrocement du deuil qu'il traverse mais qui va quand même réussir non seulement à passer de bons moments au cours de son pèlerinage au Japon mais aussi apprendre à devenir un oncle pour Kana et créer une très jolie relation avec cette petite fille. 
Mais ce qui force le plus le respect par rapport à ce personnage c'est clairement sa pédagogie face à ce beau-frère un peu réac', homophobe sans s'en rendre compte. Sans jamais montrer la moindre agressivité, sans jamais se moquer, sans non plus se lancer dans des explications non sollicitées, il va induire un changement chez Yaishi. Juste en apprenant à le connaître et en répondant aux quelques questions que celui-ci lui posera. 
Quant à Kana, c'est un rayon de soleil, de tendresse et de douceur, mais surtout d'espoir. 
Elle est vive, curieuse, intelligente et sacrément mûre (OK, je pense même que certains trucs étaient un peu en décalage avec l'âge qu'elle est supposée avoir). Sa présence dans la série, et celles de ses potos-nabots, permettent de montrer que la connerie n'est pas innée. Même si leur culture est différente de celle de Mike, ils sont tous bien plus ouverts (et directs !) que bien des adultes. D'ailleurs, Mike reçoit de leur part autant de questions concernant son identité sexuelle que culturelle (au grand dam de Yaishi).
Les points "apprentissage" de Mike qui ponctuent les chapitres sont bien fichus aussi. Je n'y ai rien appris pour ma part parce que je suis un peu renseignée sur le sujet, mais ils demeurent utiles à ceux qui en savent moins, qu'il s'agisse d'ados ou du public japonais de manière générale qui est visiblement très peu éduquée sur ce point.
Donc oui, je crois vraiment que cette petite série mérite la bonne publicité qu'elle a reçue. C'est touchant, tendre, éducatif. 
Et pour ma part, j'ai découvert quelques trucs sur le Japon, que je n'imaginais clairement pas aussi "arriéré" sur le sujet (parce que niveau sexualité, c'est quand même eux qui fantasment sur les tentacules à la Cthulhu hein...).


18 commentaires:

  1. J'ai entendu parler de ce manga alors pourquoi pas le découvrir parce qu'il semble sympa :)

    RépondreSupprimer
  2. Des mangas que j'aimerais beaucoup découvrir !

    RépondreSupprimer
  3. J'ai lu le premier tome ce mois-ci et WOAW il est vraiment super génial ! Si hâte de lire la suite :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je comprends totalement. J'avais emprunté les tomes 2 par 2,et je me les suis enfilé en un temps record !

      Supprimer
  4. J'entends toujours beaucoup de bien de ce manga. Il est d'ailleurs dans ma WL il me semble.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu as l'occasion de l'en faire sortir, n'hésite vraiment pas !

      Supprimer
  5. Contente de lire toujours de bons avis sur ce manga qui me tente depuis un moment.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai qu'il a vraiment bonne presse, mais c'est amplement mérité.

      Supprimer
  6. Ça fait bien longtemps que j'avais envie de découvrir ce manga, je suis bien contente qu'il t'ait plus, et j'irais farfouiller en médiathèque pour voir si je tombe pas dessus =D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour les ouvrages graphiques, la médiathèque est clairement ma meilleure amie !

      Supprimer
  7. Il est dans ma wishlist depuis une éternité, et tu me le remets en mémoire là, ce que tu en dis me donne très envie de le découvrir :D

    RépondreSupprimer
  8. Je ne connaissais pas, mais je suis trèèès tentée ! Je verrai si je peux l'emprunter à la médiathèque :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'emprunte presque tout ce qui est graphique en médiathèque mais je t'avoue que je me demande si je ne vais pas acheter celui-ci pour chez moi !

      Supprimer
  9. Super chronique qui donne envie !! Dommage pour le temps en effet, autrement le reste a l'air top !

    RépondreSupprimer

Laissez une petite trace de votre passage :)