mardi 17 avril 2018

Moana, tome 1 - La saveur des figues

Merci à Castelmore et NetGalley

Moana, tome 1 - La saveur des figues de Silène Edgar

Castelmore, 2018, 281 p.

Jeunesse, Science-Fiction


La Polynésie où vit Moana est désormais couverte de neige.
Et le monde, en proie à un terrible refroidissement, doit être repeuplé de toute urgence. C'est pour cela que Moana devra bientôt se marier et avoir des enfants. Mais Moana a un secret, son arrière grand-mère, Mémine, qui reste cachée à la maison pour ne pas être envoyée comme tous les anciens dans une maison du souvenir. Mémine raconte à Moana sa jeunesse, et comment était le monde, avant la terrible catastrophe.
C'est probablement ce secret qui donnera la force à Moana de refuser sa vie toute tracée et de partir à l'aventure...
J'apprécie beaucoup Silène Edgar. J'avais d'ailleurs eu un immense coup de cœur pour Fortune Cookies (plutôt destiné aux adultes, celui-ci, et jamais chroniqué rapport que je l'ai lu avant la naissance de ce blog) que je vous recommande chaudement.
Mais malheureusement, entre Moana et moi, ça ne l'a pas fait. Je lis pas mal de trucs en jeunesse, mais plutôt pour la tranche d'âge au-dessus, ce qui explique cela. Parce que c'est un livre bourré de qualités, bien écrit, et plein de messages positifs malgré un contexte pas simple.

Du coup, ma chronique ne va pas se baser sur mes sentiments personnels, parce que je ne pense pas lire la suite, dans le sens où je suis désormais trop vieille pour réussir à adhérer. Mais par contre, c'est une saga que je note dans un coin de ma tête pour l'offrir à des enfants / préados parce que c'est quand même chouette.

L'histoire se passe en Polynésie, et déjà, c'est assez cool, parce que je n'avais jamais rien lu dans cette région du monde (su vous avez des conseils, je prends). Ce qui est un peu moins cool, c'est que le climat est tout détraqué et qu'il neige en Polynésie. Genre, on se pèle les miches, même là-bas. Les quelques humains restants sont rassemblés dans des colonies dans quelques parties du globe encore vivables, mais qui ont peu de contacts entre elles. Le tout est chapeauté par un gouvernement dont on ignore pas mal de choses, basé à Pondichéry.
Moana est une jeune fille qui aime découvrir des choses, dessiner les fleurs perdues du passé grâce aux histoires que son arrière-grand-mère clandestine lui raconte. Une arrière-grand-mère clandestine ? Quoi-que-qu'est-ce ?

Bah ouais, dans cet univers, les personnes de plus de 60 ans sont rassemblées dans une espèce de maison de retraite loin de leur famille, officiellement afin d'aider les scientifiques à régler la situation grâce à leurs souvenirs. Mais on se doute bien qu'il y a cachalot sous gravillon, parce que dans ce cas pourquoi attendre qu'ils aient 60 ans, pourquoi ne pas collecter les renseignements dès le départ et faire des petits meetings de gens spécialisés dans un domaine ou un autre ? Bah ça n'effleure visiblement pas les esprits de la plupart des gens. Et c'est là que mon regard d'adulte a faussé le jeu. Parce que je comprenais où on allait, comment on y allait, et je savais comment tout allait se terminer.
En tout cas, la relation entre Mémine et son arrière-petite-fille est des plus touchantes, elle est bien écrite, et mon cœur s'est serré de tendresse en les voyant prendre soin l'une de l'autre au fil des pages.

Dans cet univers, il se trouve également que faire des enfants est primordial pour la survie de l'espèce humaine. Du coup, ben si t'es une nana, dès que tu es réglée, bim, on te marie, et t'as plutôt intérêt à pondre dans l'année sinon, les rations de nourriture allouées à ta colonie pourrait bien ne pas suffire à vous nourrir (un peu concon si tu veux la survie de l'humanité, mais comme ça les enfants apprennent dès le plus jeune âge que la politique est une enflure) (oui, j'en suis au point où les concepts deviennent des enflures).
On se doute que Moana va "devenir une femme" (j'ai jamais vu passer le mémo, moi, à 30 piges, j'ai encore l'impression d'en avoir 12 par moments), et donc être vouée au mariage et à la procréation. Tout ce système est bien sûr dénoncé par l'autrice, avec une touche de féminisme, et c'est très bien fait.

Moana et Mémine vont donc partir pour un boat-trip (comme un road-trip mais en bateau), et il va leur arriver bien des aventures tandis qu'elles suivront les traces de la mémoire un poil défaillante de Mémine, rapport qu'elle a plus de 80 ans, voyez.
En bref, c'est plein de messages positifs, qui amènent de la réflexion chez le lectorat, il y a des role-models féminins forts, des valeurs que j'approuve et c'est bien écrit. C'est donc idéal si vous appréciez encore les lectures destinées à cet âge, ou si vous avez des gamins concernés dans votre entourage (je vous plains si c'est le cas, c'est un peu l'âge d'enfant casse-pied hein).
Ma lecture en un GIF : 

- Role-models féminins forts et crédibles
- De jolis messages portant des valeurs importantes
- Un premier tome prometteur


- Ne plaira pas forcément à la tranche d'âge supérieure




De la même autrice :
http://delaplumeauclic.blogspot.fr/2017/11/feelure.html


Acheter via Les Libraires

 

6 commentaires:

  1. Le résumé donne pas mal envie, je ne pense pas le lire, mais je le note dans un coin de ma tête au cas où ;)

    RépondreSupprimer
  2. Aaah peut être que je me laisserai tenter si jamais il croise ma route, ne serait-ce pour la localisation de l'histoire ! =)

    RépondreSupprimer
  3. J'ai bien envie de dire : pourquoi pas ? J'adore ce genre d'histoire^^

    RépondreSupprimer
  4. J'avais bien aimé cette lecture, c'était la première fois que je découvrais la plume de l'auteur !

    RépondreSupprimer
  5. En voyant le titre, j'ai pensé direct au Disney ^^
    Le résumé est sympa mais je suis peut être un peu vieille pour ce livre moi aussi.

    RépondreSupprimer
  6. Trop jeunesse pour moi aussi, mais te critique en relève bien les qualités et je vais l'ajouter sur la liste d'achat pour les lecteurs jeunesse de la bibliothèque!

    RépondreSupprimer

Laissez une petite trace de votre passage :)