dimanche 6 mai 2018

Jouons à... Huns !

Helloooo !
Après 2-3 parties, nous voilà de retour pour vous présenter un jeu tout nouveau tout beau. Le but ? Devenir le futur Khan des Huns (aka le Méga-Supra-Chef). Comment ? En accumulant les richesses et en en mettant plein les dents de vos compères !

Carte d'identité
Acheter via Les libraires

Huns de Fneup
illustré par Anthony Wolff
édité par La Boîte de Jeu, 2018

2 à 4 joueurs
à partir de 14 ans (mais en vrai, je pense que 12 ,ça passe crème)

durée d'une partie : environ 45 mn (à deux, on met environ 30 mn)

One-shot, rejouabilité infinie !











C'est pour qui ? 

- ceux qui aiment les Huns
- ceux qui aiment les références moisies à Kaamelott en cours de partie (toi donner or, Arthour)
- ceux qui ont au moins un copain pour jouer avec
- ceux qui aiment les règles simples mais efficaces
- ceux qui aiment un peu de stratégie
- ceux qui aiment bien la fourberie et se faire des coups de Trafalgar
- ceux qui apprécient les jeux plutôt courts

Comment qu'on joue ?

Pour être sacré nouveau roi des Huns, il vous faut accumuler des richesses. C'est en remplissant des chariots de ressources et en découvrant des cartes que vous y parviendrez.
Chaque joueur a devant lui un mini plateau. Dessus, le butin, 2 chariots à remplir et un emplacement pour les chariots finalisés.

Au centre de la table, 5 tas de cartes, auxquels correspondent 5 piles de cubes et un dé de couleurs différentes. Le premier joueur commence par lancer les dés et les place devant la couleur de cubes / cartes correspondantes. Il va ensuite choisir une couleur, enlever le dé et prendre le nombre de ressources indiqué par le dé ou une carte.

C'est ensuite le tour du joueur suivant, etc. jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de dés (et donc de couleurs) disponible au centre de la table.
Le joueur suivant relance les dés, et on recommence.
Lorsqu'un chariot est rempli, on vide son contenu dans notre enclos "Butin", et on place le chariot sur l'emplacement de notre plateau prévu à cet effet. On en pioche ensuite un nouveau.
La partie se termine lorsque :
- dans une couleur plus aucune ressource n'est disponible
- dans une couleur, plus aucune carte n'est disponible
La subtilité du jeu, c'est qu'on peut bloquer son voisin en lui piquant les ressources dont il a besoin, mais aussi grâce aux cartes.
Respectivement, on pourra trouver de l'équipement, faire une razzia, recruter des mercenaires, envoyer un bon gros fléau des familles à nos copains de jeu, ou découvrir un trésor.

 Mon avis
Première grosse bonne surprise, c'est un jeu très joli graphiquement. Alors, on va se mettre sur la gueule, OK, mais ce sera avec de jolies cartes. 

S'il y a bien une chose qu'on peut reconnaître à ce jeu, c'est sa facilité de prise en main. Idéal pour ceux qui ne sont pas amateurs de grosses parties, mais pas encore un party game, il peut faire l'unanimité.
Ca se joue vite, ça se comprend vite, oui, mais on peut quand même être subtil.
Pour gagner, selon la stratégie de vos acolytes de jeu, il vous faudra doser entre le remplissage de chariots à tout prix et les cartes bien utiles.
Les fléaux ou les razzias pourront rapidement détruire l'avance d'un ennemi, tandis qu'un mercenaire et un bon équipement vous aideront à remplir plus vite ces damnés chariots.
Genre là, j'en suis au 2ème tour, j'ai mis rempli 2 charriots, choppé un trésor qui peut rester face caché grâce à mon objet d'équipement qui me dit que je ne suis pas obligé de le laisser face visible. Rapport que les objets trésor, ce sont des objectifs qui nous rapporteront davantage de points s'ils sont accomplis. 
Alors, après, on ne va pas se mentir, s'il y a bien de la stratégie dans l'air, il ne faut pas non plus compter faire 4 parties d'affilée sous peine de vous lasser. On n'est pas au Jungle Speed.
Ceci dit, il y a de quoi bien s'amuser avec ceux qui connaissent déjà bien les jeux de société mais aussi avec les novices totaux qui ne devraient pas avoir grand mal à saisir les règles.


Alors, tenté.e.s ?

1 commentaire:

  1. Tentée oui, pourquoi pas!
    Hier, nous avons joué à Alhembra :)

    RépondreSupprimer

Laissez une petite trace de votre passage :)