vendredi 12 octobre 2018

Terre de Brume, tome 1 - Le sanctuaire des dieux


Merci à NetGalley et Rageot !

Terre de Brume de Cindy Van Wilder

Rageot, 2018, 288 p.

Fantasy, Young Adult


Depuis le Bouleversement, cataclysme qui a recouvert son monde d'une brume toxique en ne laissant que de rares survivants, Héra vit à Taho dans le Sanctuaire de Prêtres de l'eau, où elle apprend à maîtriser la magie pour devenir guerrière. 
Au cours d'une mission, elle rencontre Intissar, une Sœur de Feu capable de communiquer avec les esprits. Intissar a bravé sa propre communauté pour venir avertir les habitants de Taho d'un terrible danger. Mais il est déjà trop tard : une vague de Brume, peuplée de créatures ni mortes ni vivantes, s'est levée... et frappe le Sanctuaire. Et elle frappera encore. Héra et Intissar s'allient afin d'empêcher leur monde de sombrer dans l'oubli.


Je suis toujours partante pour de la SFFF, surtout qu'on est en octobre et que c'est le mois de la SFFF. Bref, c'était le moment idéal pour lire le tout dernier roman de l'autrice !

Et je vous le dis tout net, j'ai passé un bon moment. Faut dire qu'on oscille entre féminisme, diversité et écologie qui sont des valeurs plutôt cools, donc j'approuve tout à fait qu'on le prône auprès d'un jeune public.
 
Brefons !
On va rencontrer, après un prologue assez mystérieux, deux adolescentes que tout oppose. Intissar est une orpheline qui manie la magie du Feu et qui est capable grâce à elle de se détacher de son corps pour voir les esprits, ce qui est visiblement assez badass comme pouvoir dans ce monde. Héra est elle aussi orpheline et c'est une Guerrière qui utilise la magie de l'Eau. 
Chacune vit de son côté, dans des Sanctuaires éloignés, dans un monde qui tombe en ruines puisque la Brume a tout recouvert.
Evidemment, elles vont être amenées à se rencontrer et probablement à trouver une solution qui sauvera le monde. Alors, OK, ça ne semble pas super original comme pitch. Et si je suis honnête, je peux bien vous l'accorder. C'est un point qui m'a un peu chagrinée, parce que je vois venir le truc où ces deux ados vont parvenir à leurs fins toutes seules sans qu'aucun adulte n'intervienne vraiment dans le processus, comme ça se produit dans ce tome-ci au final, où les adultes, même les chefs, font davantage figure d'embûches le long du chemin des deux jeunes femmes que d'aide bienveillante souhaitant partager leurs connaissances et suppositions. 
Mais ce qu'on ne peut pas retirer à l'autrice, c'est que ça fonctionne. Et si ça fonctionne, c'est parce qu'on sent qu'il y a tout un background à cet univers. Alors comme je suis pointilleuse et exigeante, j'aurais préféré qu'on en sache davantage sur tout ça, mais vu que le public-cible est assez jeune, j'entends bien qu'on n'a pas forcément les mêmes attentes.
Ce qui fonctionne aussi très bien et qui est un énorme point fort du bouquin, c'est le système magique. Quand on utilise la magie, il y a une contrepartie à payer. Pas de sacrifice humain ou de dépense d'énergie (a priori) ici, mais il faut une portion de l'élément que l'on maîtrise, mais surtout, une fois la magie opérante, on laisse échapper de la Brume... La même Brume qui a recouvert le monde, donc. On pourrait se dire que du coup l'utilisation de la magie est hyper réglementé, qu'on a le droit de l'utiliser uniquement en cas d'urgence ou quoi... Mais non. L'être humain n'apprend pas de ses erreurs, c'est visiblement une vérité générale quelque soit le monde...
Les personnages sont plutôt cools et changent de ce qu'on voit souvent dans le genre. Déjà, on n'a pas affaire à des "blancs", puisqu'on parle beaucoup des héroïnes comme ayant la peau plus ou moins sombre. Et en SFFF, c'est quand même pas si fréquent. Ce sont des nanas (on en trouve davantage maintenant, entre la bit-lit et le YA, mais ce n'est pas encore une sinécure), et je pense bien que l'autrice pose les jalons pour qu'une romance naisse entre ces deux demoiselles.
Encore des points bonus, donc, mais qui ne vaudraient pas grand-chose si les persos étaient écrits avec les pieds, on est bien d'accord. Ce n'est pas le cas. Cependant, j'ai eu un peu de mal à encadrer Héra qui est un brin arrogante et du coup agaçante. Par contre, cœur avec les mains pour Intissar. Elle est impulsive et parfois irréfléchie. Mais elle est adorable, courageuse, elle se bat pour les valeurs qu'elle juge importantes, elle est volontaire, maline et a plus d'un tour dans son sac. 
En bref, je serais ravie de lire la suite, en espérant que l'autrice nous montre davantage du monde qu'elle a construit et que certaines choses (genre les références à la mythologie) se mettent à faire vraiment sens. En tout cas, j'ai déjà envie de retrouver nos deux héroïnes et de vérifier mes théories !

Ma lecture en un GIF : 


- L'univers
- Le système magique
- Les valeurs défendues par le livre
- Le style

- Intrigue assez bateau dans un premier temps
- Les adultes complètement inutiles


De la même autrice :

7 commentaires:

  1. Une auteure que j'ai envie de découvrir depuis bien longtemps... il faudrait que je me laisse tenter ! Peut-être pas celui-ci !

    RépondreSupprimer
  2. J'aime beaucoup la fantasy alors ce livre pourrait me plaire et l'univers m'intrigue beaucoup :)

    RépondreSupprimer
  3. Ouuuuh qu'il a l'air bien ce livre ! L'univers a l'air bien développé et tout et tout, c'est sûr que je vais finir par me laisser tenter ! Merci pour ton avis :)

    RépondreSupprimer
  4. J'ai de plus en plus envie de lire ce livre. Son univers a l'air tellement génial !

    RépondreSupprimer
  5. "féminisme, diversité et écologie" C'est vrai que ça résume plutôt bien ce début de saga et que c'est cool :) Hâte de lire la suite.

    RépondreSupprimer
  6. Ah mais les adultes ils sont horripilants, ça m'a grandement frustrée è_é
    Sinon moi aussi j'ai trouvé que c'était très chouette !

    RépondreSupprimer

Laissez une petite trace de votre passage :)